A la Une

Le régulateur cible la qualité de la banque, les risques

Un employé compte des billets en yuan dans une banque à Pékin. [Photo / Agences]

Produits financiers, les irrégularités se concentrent sur les efforts pour maintenir l’ordre

La Chine va intensifier ses efforts pour maintenir l’ordre du marché dans le secteur bancaire afin de prévenir les risques financiers et promouvoir la croissance de haute qualité des banques, a indiqué samedi le régulateur du secteur.

La China Banking Regulatory Commission (CBRC) a énuméré un large éventail d’activités comme points clés pour la rectification cette année, notamment empêcher les banques de canaliser des fonds vers le marché boursier, le secteur immobilier, les véhicules de financement des collectivités locales ou les industries hautement polluantes et en surcapacités qui ne respectent pas les politiques industrielles nationales.

Le régulateur continuera à contrôler les risques liés au système bancaire parallèle et aux produits financiers croisés en continuant de sévir contre les infractions réglementaires dans les domaines de l’interbancaire, de la gestion de patrimoine et des activités hors bilan.

Il renforcera la surveillance de la gouvernance d’entreprise des banques commerciales afin d’empêcher le transfert des avantages aux principaux actionnaires et d’empêcher un seul actionnaire de détenir une part excessive d’une participation dans une banque.

Lors de la Conférence nationale sur le travail financier en 2017, le président Xi Jinping a souligné que la protection contre les risques financiers systémiques est le thème permanent du travail financier.

Les régulateurs ont intensifié la répression des irrégularités financières. La CBRC a sanctionné 1 486 établissements bancaires et 1 096 particuliers au cours des dix premiers mois de 2017, imposant des amendes de 592 millions de yuans (92 millions de dollars) aux institutions et 24,4 millions de yuans aux particuliers.

Cette année, l’agence a publié un règlement sur la gestion des fonds propres des banques commerciales, a annoncé de nouvelles règles pour normaliser la gestion des prêts confiés et a commencé à demander des avis sur les mesures administratives visant à prévenir les risques importants pour les banques commerciales.

« La CBRC mettra l’accent sur la construction d’un mécanisme à long terme pour amener les banques à passer d’une croissance élevée à un développement de haute qualité … et à améliorer leur impulsion interne pour le contrôle des risques », a déclaré le régulateur.  

Zeng Gang, directeur de la recherche bancaire à l’Institut des Finances et des Banques de l’Académie des Sciences Sociales de Chine, a déclaré que les efforts pour maintenir l’ordre financier ont obtenu des résultats significatifs, mais que certains problèmes restent non résolus. Pour consolider ces résultats, le régulateur doit maintenir sa posture difficile.

« Dans le passé, le secteur bancaire chinois était si concentré sur la croissance qu’il a négligé dans une certaine mesure le contrôle des risques et le respect des règles, mais les banques ont maintenant atteint un point mort avec ce modèle de développement », a déclaré M. Zeng. « Une fois qu’elles auront ressenti les difficultés liées au resserrement de la réglementation, elles trouveront un nouveau modèle et emprunteront la voie du développement durable. »

Jiang Xueqing

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : CHINA DAILY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :