A la Une

L’investissement direct chinois au Royaume-Uni double en 2017

Les investissements directs étrangers (IDE) chinois au Royaume-Uni ont plus que doublé en un an – passant de 9,2 milliards de dollars en 2016 à 20,8 milliards de dollars en 2017 – en dépit des incertitudes entourant la sortie imminente de l’Union européenne.

Les chiffres, qui ont été rassemblés par le cabinet d’avocats Baker McKenzie et le cabinet de conseil en recherche Rhodium Group, montrent que l’IDE (Investissement direct étranger) chinois au Royaume-Uni a sextuplé au cours des quatre dernières années – à partir de 3,2 milliards de dollars en 2013.

Les IDE se réfèrent aux investissements greenfield (domaine vert) et acquisitions réalisées qui donnent lieu à une prise de participation de 10% ou plus.

« Nous avons constaté une augmentation constante de l’IDE chinois au Royaume-Uni, qui a atteint son plus haut niveau l’an dernier », a déclaré Tim Gee, associé des fusions et acquisitions de Londres chez Baker McKenzie. « La faiblesse de la livre sterling et une confiance renouvelée (parmi) les investisseurs chinois ont été des facteurs clés dans la conduite d’une grande partie de cette activité. »

Une opération qui a fait grimper le total en 2017 a été l’achat de 14 milliards de dollars de la société d’entrepôt londonienne Logicor par le fonds d’investissement souverain chinois China Investment Corporation, connu sous le nom de CIC.

Logicor, qui possède une cinquantaine d’entrepôts au Royaume-Uni et dans d’autres pays européens, a été vendue à CIC par l’agence immobilière Blackstone.

Gee a déclaré que son équipe s’attend à ce que les investissements chinois au Royaume-Uni se poursuivent en 2018.

« Contrairement à l’UE et aux Etats-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni n’a pas signalé de durcissement significatif du contrôle des investissements étrangers et la porte est très ouverte aux investisseurs étrangers », a-t-il déclaré.

En comparaison, le gouvernement des USA a rejeté certaines acquisitions chinoises importantes, dont la plus récente est le refus d’Ant Financial d’acquérir 1,2 milliard de dollars de la société de transfert d’argent des Etats-Unis d’Amérique MoneyGram International, qui a été blâmé pour des raisons de sécurité nationale.

Dans le même temps, les données montrent la croissance constante de l’IDE chinois dans les pays de la zone Belt and Road, en particulier dans les secteurs du transport, des services publics, de la logistique et de l’infrastructure.

L’IDE de la Chine dans les pays européens dans le cadre de la région Belt and Road Initiative est passé de moins de 1 milliard de dollars en 2015 à plus de 16 milliards de dollars l’année dernière.

Globalement, les IDE chinois en Europe ont augmenté de 76%, pour atteindre 81 milliards de dollars en 2017, en grande partie grâce à l’acquisition de 43 milliards de dollars par ChemChina de Syngenta, entreprise agroalimentaire suisse achevée en mai 2017. Sans cet accord, les IDE chinois en Europe ont chuté de 22%, à 38 milliards de dollars.

L’Allemagne, l’Espagne et la France comptent parmi les principaux pays européens connaissant de fortes baisses d’IDE en Chine, avec des baisses respectives de 84%, 79% et 58%. Cependant, ces économies ont connu une activité accrue au cours de la seconde moitié de 2017, avec d’autres transactions en cours, notamment en Allemagne et en Espagne.

Cecily Liu

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : China Daily

Plus de 3 500 milliards de dollars de fonds à investir à l’étranger pour la Chine

Tableau des Investissements chinois par pays

Capture IDE chinois par pays

Source : American Enterprise Institute and Heritage Foundation, China Global Investment Tracker.

Les investissements chinois réalisés à l’étranger ne sont pas nécessairement rentables et la rentabilité est souvent faible voire même négative pour certains d’entre eux (Mandelman, Palmer, Zilioa, 2016). De nombreux cas d’investissements réalisés sont des transactions conduisant à des litiges (Scissors, 2017).

Stocks mondiaux d’investissements directs étrangers

Chaque bulle représente un pays et la taille de la bulle est déterminée par les valeurs des stocks d’IDE par rapport aux autres pays. Les bulles sont automatiquement redimensionnées sur une échelle relative en fonction du filtrage spécifié par l’utilisateur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :