A la Une

Faiblesse conventionnelle des USA? Nouvelle posture nucléaire USA: Moscou appelle Paris et Londres à se joindre au désarmement nucléaire

CC BY 2.0 / instapinch / 911 flags

Nouvelle posture nucléaire USA: la Russie menace de riposter

La Russie prendra des mesures pour se protéger dans le cas où des armes nucléaires américaines seraient déployées à proximité de ses frontières et mettraient au péril sa sécurité, affirme un sénateur russe.

La Russie est en mesure de riposter dans les plus brefs délais face à un éventuel déploiement d’ogives nucléaires sur les bases de l’Otan en Europe orientale et dans les pays baltes, a déclaré à Sputnik le vice-Président de la commission de la Défense du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Franz Klintsevitch.

«Dans le cas où des bombardiers stratégiques américains seraient déployées sur les bases de l’Otan en Europe orientale et dans les pays baltes, soit sur les anciens aérodromes soviétiques et sur ceux des pays du Pacte de Varsovie, la Russie réorientera rapidement ses cibles», a-t-il indiqué.

Et d’ajouter: «La Russie sera contrainte de se protéger face à ces menaces».

Le Pentagone a publié vendredi sa nouvelle «Revue de la posture nucléaire» dans laquelle il se dit préoccupé par le développement des forces nucléaires russes. Parmi les autres menaces potentielles, sont cités la Corée du Nord, l’Iran et la Chine.

Le département américain de la Défense indique par ailleurs que les efforts des États-Unis seront concentrés sur le développement des armes nucléaires de faible puissance. La nouvelle doctrine prévoit l’augmentation des dépenses militaires pour la modernisation de l’arsenal et le développement des éléments de la «triade nucléaire» américaine (missiles balistiques, sous-marins stratégiques et bombardiers).

Les États-Unis ont réitéré leur attachement à l’idée d’une réduction de leurs forces nucléaires tout en qualifiant l’accord de l’Onu sur l’abolition de ces armes comme n’étant pas conforme à l’ordre du jour actuel.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News – France

Moscou appelle Paris et Londres à se joindre au désarmement nucléaire

Tous les pays à capacité nucléaire doivent participer au désarment et en première lieu la France et le Royaume-Uni, en tant qu’alliés des États-Unis, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Commentant ce samedi la nouvelle doctrine nucléaire des États-Unis, la diplomatie russe n’a pas caché sa déception quant à son contenu, a exprimé son empressement à discuter les questions liées à la sécurité internationale et a rappelé la nécessite de continuer le travail dans le domaine du désarmement auquel devraient se joindre tous les pays détenteurs du potentiel nucléaire, notamment la France et le Royaume-Uni.

«Il est également clair que les efforts déployés dans le domaine du désarmement requièrent la participation de tous les États à capacité nucléaire militaire, principalement le Royaume-Uni et la France, en tant qu’alliés militaires et nucléaires des États-Unis. Ce dernier point est d’autant plus pertinent étant donné l’intention déclarée dans la doctrine nucléaire actualisée [des États-Unis, ndlr] de contenir la Russie en utilisant le potentiel combiné des forces nucléaires de tous les membres de l’Otan», indique le ministère dans un commentaire rendu public sur son site officiel.

La diplomatie russe a souligné que les principes de la nouvelle doctrine nucléaire contredisaient les déclarations de Washington affirmant vouloir stabiliser ses relations avec Moscou.

«Les passages de la doctrine concernant l’intérêt de Washington à avoir des « relations stables » avec nous et à travailler dans une ambiance constructive dans l’intérêt de réduire les risques semblent être hypocrites. Pour notre part, nous sommes prêts pour un tel travail. Nous exhortons les États-Unis à s’engager sérieusement dans une recherche conjointe avec nous pour trouver des solutions aux problèmes qui s’accumulent dans le domaine du maintien de la stabilité stratégique», est-il indiqué.

Détails à suivre…

Source : Sputnik News – France

La nouvelle étude américaine sur la posture nucléaire éveille l’indignation des victimes de la bombe atomique au Japon

© REUTERS/ Kyodo/via REUTERS/File Photo

Les survivants des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki pendant la Seconde Guerre mondiale ont exprimé leurs préoccupations au sujet de la politique nucléaire de Trump récemment libérée.

Toshiyuki Mimaki, chef de la Confédération japonaise des organisations de personnes souffrant de souffrances de type A et H, a rappelé au monde la reconnaissance officielle de ce qu’on appelle les Hibakusha (survivants de la bombe atomique).

«Si le président d’une grande puissance projette une accumulation nucléaire et la modernisation de son arsenal, il devient impossible de se débarrasser des armes nucléaires tant que les Hibakusha sont vivants. Je suis indigné», a déclaré Mimaki, cité par le radiodiffuseur national japonais NHK.

Koichi Kawana, chef du groupe de discussion Hibakusha au Nagasaki Peace Movement Center, estime que « la stratégie des Etats-Unis d’Amérique de développement de petites ogives nucléaires faciles à utiliser abaisse le seuil d’utilisation et accroît la menace de guerre nucléaire ».

Le 2 février, les États-Unis d’Amérique ont publié le Nuclear Posture Review, qui aborde les principaux défis à la sécurité nationale des États-Unis d’Amérique, de la Russie et de la Chine à la Corée du Nord et l’acquisition potentielle d’armes nucléaires par des organisations terroristes. La NPR de 2018 montre la détermination du président Trump à n’utiliser les armes nucléaires que dans des «circonstances extrêmes», qui restent cependant quelque peu vagues. Selon James Mattis, secrétaire à la Défense des Etats-Unis d’Amérique, «une force de dissuasion nucléaire sûre, sécurisée et efficace est là pour assurer une guerre qui ne peut jamais être gagnée, jamais combattue».

LIRE AUSSI: La doctrine nucléaire des Etats-Unis d’Amérique permet un autre bombardement à Hiroshima, Nagasaki

Les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki par les États-Unis d’Amérique en 1945 restent les seuls cas de l’histoire où des armes nucléaires ont été utilisées dans la guerre. Les attaques ont fait plus de 100 000 morts et des milliers de blessés graves.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :