A la Une

Les actions de la Chine et de Hong Kong dégringolent à nouveau au milieu de la morosité du marché mondial, une volatilité accrue

Les indices Shanghai Composite et Hang Seng deviennent globalement les moins performants cette semaine

Les marchés boursiers de la Chine continentale et de Hong Kong ont dégringolé vendredi, devenant les moins performants parmi les indices mondiaux de la semaine suite aux fortes baisses des principaux marchés mondiaux, et les analystes constatent une nouvelle volatilité avec une période de vacances importante imminente.

L’indice composite de Shanghai a baissé de 4,1 pour cent, soit 132,20 points, à 3 129,85 à la clôture, portant les pertes à 9,6 pour cent cette semaine. La baisse était la plus importante pour une période de cinq jours en deux ans. À Hong Kong, l’indice Hang Seng a perdu 3,1%, soit 943,85 points, pour terminer à 29 507,42, ce qui a fait perdre 9,5% cette semaine.

« C’est une correction majeure en ce moment, en raison d’un gros bénéfice l’année dernière, et le sentiment du marché est maintenant fluctuant, puisque les investisseurs vont prendre des bénéfices avant les vacances du Nouvel An lunaire et se soucier des taux d’intérêt » a déclaré Gordon Tsui, directeur général chez Hantec Pacific.

L’indice Hang Seng China Enterprises de Hong Kong, ou l’indicateur de l’action H, a reculé de 3,9% tandis que l’indice CSI 300 des grandes capitalisations de la Chine continentale a chuté de 4,3%.

Environ 100 actions des bourses de Shanghai et de Shenzhen ont chuté de 10 pour cent par jour vendredi, alors que tous les membres du Hang Seng ont chuté, à l’exception de Sunny Optical Technology Group et d’AAC Technologies Holdings.

ÉCOUTER LA FONDATION FINANCIÈRE
Qui parle de: Shanghai Stock Exchange Composite Index

« Après les mouvements intervenus en début de semaine, le sentiment des investisseurs est fragile et, pour cette raison, nous ne nous attendons pas à ce que les marchés repartent immédiatement à la hausse », a déclaré Kerry Craig, stratège mondial chez JPMorgan Asset Management. « La volatilité peut rester plus longtemps, mais le contexte économique solide et les perspectives de bénéfices soutenues signifient que nous continuons à préférer les actions ».

Opinion: le bien, le mal et le laid … pourquoi la volatilité du marché est de retour

À Hong Kong, les valeurs financières ont été les plus fortes, avec China Construction Bank en baisse de 4,5% à 7,72 dollars HK et AIA Group en recul de 4,3% à 4,28 dollars HK. Les deux ont représenté un quart de la baisse sur le Hang Seng vendredi.

Tencent Holdings, le titre le plus pondéré de l’indice, a perdu 3,1% pour s’établir à 407,40 dollars HK. La société immobilière Country Garden Holdings a perdu 6,7 pour cent pour atteindre 13,12 dollars HK, ce qui représente une perte de 21 pour cent cette semaine et la pire performance du Hang Seng. La Chine Overseas Land & Investment a chuté de 2,8% à 26,35 dollars HK, soit une baisse de 15% pour la semaine.

Les investisseurs continentaux ont été les acheteurs nets des actions de Hong Kong pour une deuxième session consécutive vendredi, en pariant que les actions attireront des intérêts puisque leurs évaluations chuteront au plus bas des principaux marchés mondiaux.

Les entrées nettes ont atteint 502,4 millions de yuans (80 millions de dollars USA) après les achats nets de stocks de 1,6 milliard de yuans pour la veille, selon les données de Bloomberg. Les investisseurs continentaux avaient vendu mercredi 869 millions de yuans d’actions de Hong Kong, les premières ventes nettes quotidiennes cette année.

En Chine continentale, les valeurs énergétiques et financières – secteurs les plus performants cette année – ont été les plus touchées par les ventes, en baisse d’au moins 5,3%. Shanxi Xishan Coal & Electricity Power a chuté de 10% à 9,25 yuans et China Coal Energy de 8,7% à 5,35 yuans.

Citic Securities a glissé de 9,8 pour cent à 17,35 yuans et New China Life Insurance a chuté de 9,1 pour cent à 51,63 yuans. Guoyuan Securities a perdu 8,9% à 9,18 yuans.

Capture Bourse chinoise en baisse

La vente s’est approfondie sur les marchés chinois vendredi. Photo: AFP

Les actions des promoteurs immobiliers chinois pourraient gagner 40% cette année

Qu’est-ce qui a bougé le marché boursier? Cliquez sur l’image.

Capture Trader du New York Stock Exchange

Les traders du New York Stock Exchange ont vu le Dow Jones Industrial Average plonger de plus de 600 points cette semaine. Photo: AP
Cet article est paru dans l’édition imprimée du South China Morning Post sous le titre: HK et la Chine continentale, les marchés les moins performants au monde

Louise Moon, Zhang Shidong, Laura He

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: South China Morning Post

Le protectionnisme autodestructeur des Etats-Unis d’Amérique

America First

Luo Jie / China Daily

S’il est compréhensible que les États-Unis d’Amérique interdisent aux ministères d’acheter des produits de haute technologie provenant d’autres pays pour des raisons de sécurité, cela ne justifie pas que les autorités états-uniennes d’Amérique interdisent les smartphones chinois sur le marché des Etats-Unis d’Amérique.

Depuis que le gouvernement des USA a longtemps proclamé être le gardien de l’économie de marché et de la concurrence loyale, pourquoi choisit-il d’entraver l’accès des produits étrangers au marché des Etats-Unis d’Amérique? Ce faisant, les États-Unis d’Amérique envoient un signal sans équivoque qu’ils accordent la priorité à la protection des intérêts d’une poignée de groupes tout en sacrifiant les principes de l’économie de marché et le droit des consommateurs à savoir et à choisir.

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a maintes fois souligné le commerce équitable. Cependant, des cas récents indiquent que pour le commerce équitable aux États-Unis d’Amérique signifie prendre tous ces avantages pour eux-mêmes.

Des entreprises chinoises telles que Huawei et Alibaba ont subi un revers après l’autre dans leurs tentatives d’entrer sur le marché des Etats-Unis d’Amérique, les autorités états-uniennes d’Amérique justifiant leur protectionnisme sous la bannière de la sécurité nationale.

En revanche, la Chine a ouvert largement ses portes aux produits et aux investisseurs des Etats-Unis d’Amérique et elle ouvre maintenant ses secteurs financiers et de services aux États-Unis d’Amérique.

Les pratiques protectionnistes des Etats-Unis d’Amérique ne suffiront pas à étouffer la croissance des concurrents du marché, mais entraîneront plutôt l’étouffement de son développement économique. À l’ère de la mondialisation économique, aucun pays ne peut réaliser le développement en essayant de s’isoler. Toute politisation du commerce bilatéral ne fera que compromettre les intérêts des entreprises et des consommateurs chinois et états-uniens d’Amérique. Ce n’est qu’en abandonnant son approche de la Guerre Froide et en travaillant avec la Chine pour faire une plus grande tarte que les Etats-Unis d’Amérique peuvent avancer leurs relations commerciales avec la Chine dans la bonne direction.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

Notre commentaire

Cet article ne se préoccupe principalement que des intérêts de la Chine, pas du protectionnisme de l’Occident en général, par exemple contre la Russie.

MIRASTNEWS

Source: CHINA DAILY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :