A la Une

L’Allemagne aurait-elle un solde de Seconde Guerre mondiale à régler ? Elle va tripler le nombre de soldats dans les exercices de l’OTAN près de la Russie – Rapports

© AP Photo/ Matthias Schrader

L’armée allemande participera à des manœuvres militaires pour dissuader la Russie en 2018 avec quelque 12 000 militaires, ont rapporté les médias locaux.

Des milliers de soldats allemands devraient participer aux exercices de l’OTAN «Sabre Slash», «Flaming Thunder» et «Iron Wolf» sur le flanc est et nord de l’Alliance, a rapporté le magazine allemand Focus.

La source des médias a déclaré que cette année le contingent allemand avec environ 12.000 militaires est trois fois plus grand que l’année dernière.

La raison de l’activation militaire, selon le magazine, est la «politique agressive» de Moscou.

Les manœuvres militaires sont censées envoyer à la Russie un «signal clair» que toute ingérence possible dans les affaires des pays de l’OTAN aurait de «graves conséquences».

LIRE PLUS: L’Allemagne ne satisfait pas aux exigences de la Force de réaction rapide de l’OTAN – Rapports

Quelque 90 millions d’euros seront alloués par le budget allemand à cette fin, malgré les rapports précédents selon lesquels l’Allemagne manquait de chars et d’avions pour remplir ses obligations envers l’OTAN.

Le journal Welt, citant un document secret du ministère allemand de la Défense, a écrit que les raisons de cette situation sont le manque de pièces de rechange et les coûts d’entretien élevés. En outre, la Bundeswehr manque d’appareils de vision nocturne, d’uniformes d’hiver et de gilets pare-balles.

Au cours des dernières années, les Etats-Unis d’Amérique et l’OTAN ont renforcé leur présence militaire en Europe de l’Est et dans les pays baltes, invoquant la nécessité de se prémunir contre une agression russe présumée.

Moscou a déclaré à plusieurs reprises que la Russie n’avait jamais prévu d’attaquer un quelconque Etat membre de l’OTAN. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré que l’OTAN le reconnaît mais utilise le prétexte de l’agression russe pour déployer plus de matériel et de bataillons à côté des frontières de la Russie.

Début février, la Russie avait déployé les systèmes de missiles balistiques Iskander dans la région de Kaliningrad. Répondant aux critiques de l’Occident, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que Moscou ne menaçait personne, mais qu’il avait le droit souverain de placer des armes n’importe où sur son territoire.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :