A la Une

Le Système de câble sud-atlantique de l’Angola va atteindre la côte brésilienne vendredi

LUANDA, 22 février – L’installation du premier lien direct entre l’Afrique et l’Amérique du Sud aura lieu vendredi dans la ville de Fortaleza, au Brésil, a déclaré le président du Comité exécutif de l’Angola Câbles Antonio Nunes aux médias locaux jeudi.

Le fonctionnaire a déclaré que l’installation du système de câble sud-Atlantique (SACS) sur la côte brésilienne sera une étape importante pour la conclusion de ce projet stratégique pour l’Angola, car elle représente un tournant de la page dans les communications numériques mondiales, surtout que depuis elle est le premier lien direct entre les continents africain et sud-américain.

Selon lui, avec le lancement de ce système à Luanda (Angola) et à Fortaleza (Brésil), le temps d’attente pour les communications d’environ 350 millièmes de seconde sera réduit à un peu plus de 60 millièmes de seconde.

Il a souligné que le contenu produit dans ces régions et la connectivité internationale fournie par les câbles sous-marins pourraient générer de grands avantages économiques principalement pour l’Angola, avec un grand potentiel d’attirer des entreprises technologiques de la région qui ont besoin d’une connectivité élevée.

« Le projet entre dans la phase finale, qui se traduit par notre proximité avec la réalisation de ce projet ambitieux qui mettra l’Angola sur la carte mondiale des télécommunications », a-t-il déclaré.

« Avec l’achèvement prochain de la SACS et son entrée en service au troisième trimestre de cette année, l’Angola est de plus en plus proche de devenir l’un des centres de télécommunications de la région subsaharienne », a-t-il déclaré.

Pour Nunes, cette phase d’installation de câbles en eau peu profonde est «l’un des aspects les plus importants du projet, non seulement parce que c’est la partie finale, mais aussi parce que c’est la phase dans laquelle différents niveaux d’interaction et d’activité avec différentes entités sont requis simultanément. »

«Lorsque le SACS sera opérationnel, nous assisterons à une amélioration significative des communications entre l’Angola, les pays africains et les Amériques. Le temps d’attente pour les communications, appelé latence, va quintupler, passant d’environ 350 millièmes de seconde à un peu plus de 60 millièmes de seconde », a-t-il déclaré.

SACS intègre une technologie optique capable de fournir le système de télécommunications sous-marin le plus avancé. Le câble sous-marin aura une capacité initiale de 40 térabits par seconde (tpbs), soit 100 gigabits par seconde (gbps) x 100 longueurs d’onde x 4 paires de fibres.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: XINHUA

L’Angola et le Brésil reliés par câble sous marins en 2018

L’installation du câble sous-marin en fibre optique qui reliera l’Angola au Brésil devrait être achevée en 2018, un projet estimé à un coût de 170 millions de dollars, a déclaré le président d’Angola Câbles à Luanda.

António NUNES, s’exprimant en marge d’une conférence sur l’état des télécommunications en Angola, a déclaré que l’entreprise s’efforce de faire en sorte que l’accès à Internet atteigne rapidement les endroits les plus reculés du pays, au moment où les câbles à fibre optique sont déjà installés dans diverses régions.

António NUNES a cependant souligné qu’en ce qui concerne l’intérieur du pays, celui-ci pour qu’il puisse avoir un accès facile à l’information, ainsi qu’à l’internet haut débit, « il faudra également améliorer les infrastructures, comme les routes et autres lieux publics », selon le Jornal de Angola.

Un accès facile à l’information et à l’internet haut débit a déjà été utilisé avec succès dans plusieurs activités, notamment l’exploitation minière, qui utilise des robots dans différentes opérations.

« Cela a pour effet d’accroître la productivité et de réduire les coûts, ce qui peut favoriser la diversification de l’économie nationale », a déclaré M. NUNES, ajoutant que le même exemple peut être suivi dans le secteur agricole avec l’installation de capteurs qui peuvent augmenter les niveaux de production.

Angola Câbles est une société de télécommunications angolaise qui opère sur le marché de gros et est engagée dans l’exploration et la commercialisation de circuits internationaux de voix et de données à travers des câbles sous-marin.

Source: Ambassade de l’Angola

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :