A la Une

L’Europe devrait abandonner la rhétorique de la «menace chinoise»: experts

Photo de Fichier

La chancelière allemande Angela Merkel a averti mercredi que la Chine ne devait pas lier son investissement aux exigences politiques, une remarque que les experts ont qualifiée de « mentalité de la guerre froide ».

Lors d’une conférence de presse conjointe à Berlin avec le Premier ministre macédonien Zoran Zaev, Mme Merkel a noté que le libre-échange doit être réciproque et pas seulement d’un côté mais de tous les côtés. La chancelière a ensuite déclaré qu’elle n’avait aucune objection à ce que la Chine veuille commercer et investir.

« La question est … est-ce que les relations économiques sont liées à des questions politiques? », a-t-elle déclaré, cité par l’AFP.

« Les remarques de Mme Merkel sont en ligne avec une vague de menace rhétorique « sur la Chine » qui a récemment émergé en Europe. Ces remarques montrent la méfiance des pays européens envers la montée de la Chine, une mentalité de guerre froide causée par leur interprétation erronée du système politique et du développement de la Chine », a déclaré Sun Chenghao, chercheur adjoint à l’Institut chinois de la relation internationale contemporaine.

« En tant que grand partisan de l’intégration européenne, l’Allemagne a interrogé l’Initiative ceinture et route de la Chine et la coopération 16 + 1, craignant que de tels projets puissent nuire à l’intégration et au développement de l’Europe, ce qui n’est pas correct », a ajouté Sun.

Merkel n’est pas le premier leader européen qui a tailladé la Chine pour ses investissements en Europe. Au cours des trois jours de la conférence de Munich sur la sécurité, le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a accusé la Chine de « constamment essayer de saper l’unité de l’Union européenne », tandis que le président français Emmanuel Macron lors d’une récente visite en Chine a averti que certains pays européens sont beaucoup plus ouverts aux intérêts chinois, parfois «au détriment d’un intérêt européen», selon l’AFP.

Merkel Xi JinPing

Le président chinois Xi Jinping et la chancelière allemande Angela Merkel assistent à une cérémonie de signature après leurs pourparlers à Berlin, capitale de l’Allemagne, le 5 juillet 2017. (Xinhua / Ma Zhancheng)

«Suite à l’influence mondiale croissante de la Chine, la rhétorique « menace chinoise » a de nouveau gagné en popularité dans les pays occidentaux, qui peuvent soit accepter l’émergence de la Chine comme entité politique et idéologique totalement différente, soit admettre le fait qu’ils sont en train de perdre de l’importance dans leur sphère d’influence traditionnelle », a noté Sun.

Malgré l’accusation de l’Allemagne, les autorités chinoises ont réitéré leur position sur le soutien à l’intégration européenne. Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a noté en août 2017 que l’Allemagne devrait cesser de faire des remarques irresponsables qui ne contribueront pas à renforcer la confiance mutuelle et la coopération.

« Lorsque l’UE est confrontée à de nombreux problèmes internes, je crois que le soutien ferme de la Chine à l’intégration européenne est de plus en plus précieux et de grande valeur et devrait être apprécié par la partie européenne », a déclaré Hua.

En tant que principale source d’importations de l’UE et deuxième marché d’exportation, la Chine négocie avec l’UE en moyenne plus de 1 milliard d’euros par jour, ce qui en fait un partenaire irremplaçable pour la croissance économique constante de l’Europe.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: en.people.cn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :