A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique approuvent la vente de 210 missiles antichars Javelin à l’Ukraine

© Flickr/ U.S. Pacific Command

Le département d’Etat des USA a décidé d’approuver jeudi la vente de centaines de missiles antichar et d’unités de lancement de missiles Javelin au gouvernement ukrainien, selon une annonce de l’agence d’exportation d’armement du Pentagone.

L’accord vaut environ 47 millions de dollars, a déclaré l’Agence de coopération de la défense. « Ces missiles sont fournis par des stocks de l’armée des Etats-Unis d’Amérique et ensuite [des unités de lancement de commandement] seront obtenues à partir des stocks achetés par le Fonds spécial d’acquisition de la Défense », a indiqué l’annonce.

La DSCA a affirmé que l’accord contribue à la sécurité nationale des États-Unis d’Amérique « en améliorant la sécurité de l’Ukraine ».

« Le système Javelin aidera l’Ukraine à renforcer sa capacité de défense à long terme pour défendre sa souveraineté et son intégrité territoriale afin de répondre à ses exigences de défense nationale », a noté l’agence.

L’accord exigera que les représentants du gouvernement des USA et / ou des entrepreneurs se rendent temporairement en Ukraine afin de mener la formation, a expliqué le communiqué.

Cependant, alors que Kiev cherche depuis longtemps les armes pour améliorer ses capacités militaires, l’agence de défense des Etats-Unis d’Amérique a déclaré que « la vente proposée de cet équipement et de son soutien ne modifiera pas l’équilibre militaire de base dans la région ».

En janvier, le chef d’état-major de l’Ukraine, le général Viktor Muzhenko, a déclaré au siège de l’OTAN à Bruxelles que les préparatifs pour le stockage des armes étaient en cours.

« Pour obtenir de telles armes, nous devons avoir des lieux appropriés pour leur stockage, car il y a des exigences pour cela, toutes ces questions ont été résolues, nous les avons déjà identifiées, leur préparation continue et il n’y aura pas de problèmes sur les sites où ces armes seront stockées … Personne ne va remettre [les systèmes], donner, ou même, disons, les abandonner sur le champ de bataille », a déclaré Muzhenko.

Fin décembre, la porte-parole du département d’Etat des USA, Heather Nauert, a déclaré que les Etats-Unis d’Amérique prévoyaient de fournir une assistance militaire à l’Ukraine, afin qu’elle puisse protéger son intégrité territoriale de manière purement défensive et ne viole pas les accords de paix de Minsk.

Cependant, la Russie a mis en garde à plusieurs reprises contre les livraisons d’armes meurtrières à l’Ukraine, affirmant que de telles actions exacerberaient le conflit dans la région orientale du Donbass. La position de la Russie a également été soutenue par un certain nombre de fonctionnaires européens, avertissant que le mouvement est susceptible d’aggraver la crise dans l’est du comté.

Le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, a déclaré en janvier que la position de Berlin concernant le conflit dans le Donbass restait inchangée.

Nous avons parlé à plusieurs reprises des livraisons d’armes à l’Ukraine, et la position de la chancelière Angela Merkel et de l’ensemble du gouvernement est que ce conflit dans l’est de l’Ukraine ne peut être résolu par des moyens militaires. … Une solution pacifique, diplomatique et politique élaborée par le biais de négociations … dans le cadre des accords de Minsk … est nécessaire « , a déclaré M. Seibert lors d’un point de presse.

Notamment, le président ukrainien Petro Porochenko a juré l’année dernière d’exclure l’achat d’armes létales aux États-Unis d’Amérique, soulignant que les besoins de Kiev étaient principalement de l’ordre des accessoires radios et de l’équipement militaire technique.

Pendant ce temps, Alexandre Zakharchenko, le chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk, a confirmé en août dernier que la fourniture d’armes létales des Etats-Unis d’Amérique entraînerait presque certainement une escalade du conflit. « Dès que l’Ukraine recevra des armes létales, un conflit armé sera automatiquement déclenché », a averti M. Zakharchenko.

Le secrétaire à la Défense des Etats-Unis d’Amérique, James Mattis, a visité Kiev en août dernier, où il a déclaré que les Etats-Unis d’Amérique « réexaminaient activement » la fourniture « d’armes létales défensives » aux forces armées ukrainiennes, ce qui était « inapproprié« . Les responsables états-uniens d’Amérique ont discuté des missiles Javelin ainsi que des armes anti-aériennes comme une forme d’aide mortelle pour Kiev.

Le Javelin est considéré comme une arme «fire and forget», avec un système de guidage infra-rouge interne qui permet au missile de zoomer vers le ciel et de plonger vers le bas dans une armure plus légère sur le dessus d’un tank. Il comporte également deux ogives explosives, qui peuvent vaincre l’armure explosive réactive sur les tanks.

Les principaux contractants seront Raytheon / Lockheed Martin Javelin Joint Venture d’Orlando, en Floride, et de Tucson, en Arizona, a indiqué l’agence d’exportation d’armement du Pentagone dans un communiqué.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :