A la Une

Les firmes d’hélicoptères domestiques cherchent du soutien

Un personnel au sol autorise le décollage d’un hélicoptère AC352, conçu par l’Aviation Industry Corporation of China. [Photo / Xinhua]

Le gouvernement chinois doit d’urgence mettre en place un mécanisme de coordination et de communication entre l’industrie de l’hélicoptère et d’autres secteurs pour protéger la croissance de l’industrie de l’hélicoptère domestique, a indiqué un expert.

La Chine doit réaliser la fonction irremplaçable des hélicoptères, a déclaré Wu Ximing, directeur adjoint du comité scientifique et technologique de l’Aviation Industry Corporation of China et concepteur en chef d’Avicopter Co Ltd.

«Le secteur des hélicoptères domestiques est relativement petit et s’il n’y a pas de protections, les investissements étrangers afflueront et l’industrie de l’hélicoptère domestique aura du mal à survivre et à grandir», Wu, membre du 13e Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois, a déclaré en marge des deux sessions en cours.

Actuellement, la Chine compte environ 400 hélicoptères civils, et ceux fabriqués au pays représentent environ 10% du marché des hélicoptères civils. Au cours des 10 prochaines années, le nombre total d’hélicoptères civils dans le pays devrait augmenter à plus de 4 000.

« La plupart des hélicoptères fabriqués à l’étranger sont conçus pour voler à basse altitude, et aucun ne convient spécifiquement à la Chine, car ils ne peuvent pas répondre pleinement aux exigences des zones d’altitude à reliefs compliqués du pays », a déclaré M. Wu.

Entre-temps Wu a dit que d’ici 10 ans, le gouvernement devrait lever les contrôles sur les vols à basse altitude, et l’assouplissement des contrôles serait un signe de développement industriel mature dans le pays.

« L’industrie de l’hélicoptère domestique devrait se développer rapidement, ce qui constituera une condition préalable et fournira la pression et la force motrice pour la poursuite de la croissance du secteur en Chine. »

Le gouvernement a déjà mis en place des politiques visant à encourager les vols à basse altitude, et la Chine a lancé des projets pilotes dans deux régions du pays, où les hélicoptères peuvent voler entre quelques centaines et trois kilomètres du sol, a indiqué Wu.

Il a déclaré que les performances, la durée de vie et la fiabilité des moteurs d’hélicoptères construits sur le plan national sont prééminentes, mais qu’il existe toujours un écart entre les niveaux nationaux et étrangers.

Les fabricants d’hélicoptères étrangers, dont le constructeur européen Airbus SE et le constructeur des Etats-Unis d’Amérique Bell Helicopter Textron Inc, représentent ensemble environ la moitié des parts de marché des turbines civiles en Chine. Ils sont optimistes et ont continué d’investir en Chine, car la demande est robuste.

D’ici 2020, la Chine aura plus de 500 aéroports, et plus de 5 000 avions d’aviation générale seront en service, selon l’Administration de l’aviation civile de Chine.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: CHINA DAILY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :