A la Une

Pleins feux: les tarifs douaniers des Etats-Unis d’Amérique mettent le monde vers le risque d’un protectionnisme croissant

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump est vu sur un écran de télévision annonçant des tarifs sur l’acier et l’aluminium, à la Maison Blanche, à Washington DC, aux États-Unis d’Amérique, le 8 mars 2018. (Xinhua / Ting Shen)

PEKIN – La décision des États-Unis d’Amérique d’imposer des tarifs élevés sur l’acier et l’aluminium a intensifié les tensions avec ses partenaires commerciaux, entraînant une vague croissante de protectionnisme dans le monde.

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a officiellement signé jeudi des proclamations visant à imposer un droit de douane de 25% sur l’acier importé et un droit de douane de 10% sur l’aluminium, qui devrait entrer en vigueur dans 15 jours.

DES PARTENAIRES COMMERCIAUX OU DES RIVAUX?

Les principaux partenaires commerciaux, y compris l’Union européenne (UE) et le Japon, exhortent les Etats-Unis d’Amérique à leur accorder des exemptions des droits d’importation planifiés avec l’inquiétude qu’ils pourraient dégénérer en guerre commerciale.

« Nous sommes préoccupés par la possibilité d’une guerre commerciale entre les Etats-Unis d’Amérique et l’UE parce que nous pensons qu’il n’y aura que des perdants, nous pensons que le protectionnisme est une impasse », a déclaré lundi le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire lors d’une réunion ministérielle à l’Union européenne.

« Personne ne peut gagner ce genre de course », a déclaré à la presse la chancelière allemande Angela Merkel à Munich. Elle a dit que l’Allemagne soutiendrait l’Union européenne si elle décidait finalement d’adopter des mesures de rétorsion, mais a appelé à des négociations diplomatiques pour résoudre le conflit commercial en premier recours.

Dans un communiqué, le ministre japonais des Affaires étrangères Taro Kono a déclaré que la décision des Etats-Unis d’Amérique était « regrettable » et que la mesure « aurait une influence majeure sur les relations économiques et de coopération entre les Etats-Unis d’Amérique et le Japon. »

Selon Jose Angel Gurria, secrétaire général de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), la vague de protectionnisme provoquée par les États-Unis d’Amérique met en doute la «connaissance conventionnelle» de leurs partenaires.

Gurria a déclaré qu’il est largement admis que les pays deviennent plus vulnérables lorsque leurs partenaires commerciaux ont des convictions différentes.

« Le problème aujourd’hui est que la vague grandissante de protectionnisme, de populisme et de nationalisme … met en doute ces connaissances traditionnelles », a déclaré le chef de l’OCDE.

« EFFET DOMINO »

L’UE a averti que le bloc imposerait environ 3,5 milliards de prélèvements sur certains produits des Etats-Unis d’Amérique en représailles et contesterait les tarifs à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) si Trump poursuivait sa politique tarifaire.

La commissaire européenne au Commerce, Cecilia Malmstrom, a déclaré samedi que les Etats-Unis d’Amérique n’avaient pas clairement expliqué comment l’UE pourrait être exemptée des droits de douane sur l’acier et l’aluminium, mais que les pourparlers se poursuivraient.

Le Directeur général de l’OMC, Roberto Azevedo, a mis en garde lundi contre « l’effet domino » potentiel des tarifs des USA proposés sur l’acier et l’aluminium.

Azevedo, qui se trouve au Brésil pour participer au prochain Forum économique mondial pour l’Amérique latine, a déclaré que « cette escalade, que je dis avoir un effet domino, est une escalade qu’il est difficile de renverser ».

« Une fois que vous entrez dans le chemin des représailles réciproques, vous savez quand cela commence, vous savez comment cela commence, mais vous ne savez pas comment ou quand vous serez en mesure d’arrêter le processus », a déclaré Azevedo aux journalistes.

Les annonces «unilatérales» comme celles faites par Trump ont tendance à déclencher des contre-mesures, a déclaré M. Azevedo.

« Ce processus d’action et de réaction conduit parfois à des guerres commerciales qui ne sont dans l’intérêt de personne, où il n’y a que des perdants, puisqu’il n’y a pas de gagnants dans une guerre commerciale », a-t-il averti.

Plus tôt, le chef de l’OMC a appelé les membres à éviter de déclencher une escalade des barrières commerciales mondiales, les exhortant à réfléchir sur la question.

« A la lumière des annonces récentes sur les mesures de politique commerciale, il est clair que nous voyons maintenant un risque beaucoup plus élevé et réel de déclencher une escalade des barrières commerciales à travers le monde », a déclaré Azevedo.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : XINHUA

1 Trackback / Pingback

  1. Pleins feux: les tarifs douaniers des Etats-Unis d’Amérique mettent le monde vers le risque d’ un protectionnisme croissant | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :