A la Une

«Une fuite et nous nous noierons tous»: le haut législateur chinois s’inquiète de la dette publique locale

Le risque financier est le plus grand danger pour l’économie chinoise, selon haut législateur chinois. Photo: EPA

Le membre du Comité permanent de l’APN dit que les responsabilités ont été cachées et largement sous-estimées

La montagne de la dette de la Chine reste une menace de mauvaise augure pour la deuxième plus grande économie du monde, et prendra des années pour remédier, selon un éminent législateur chinois.

Yin Zhongqing, réélu mardi en tant que directeur adjoint du comité des affaires économiques et financières du Congrès national du peuple, a déclaré que les chiffres officiels de la dette publique locale de Pékin atteignaient 16 500 milliards de yuans (2,6 trillions de dollars des USA) à la fin de l’année dernière – pourraient être sous-estimés, avec de nombreux passifs gouvernementaux déguisés en dette d’entreprise.

Yin a indiqué que les évaluations internes du gouvernement ont fait passer la taille de la dette des gouvernements locaux «cachée et déguisée» à «au moins 20 000 milliards», faisant du chiffre officiel de la Chine moins de la moitié du total réel.

Yin a également déclaré que le pourcentage de prêts non performants dans le système bancaire chinois à la fin de l’année dernière était beaucoup plus élevé que le taux officiel de 1,74 pour cent parce que les banques ont souvent refinancé des prêts problématiques ou caché des dettes risquées.

La Chine se débarrasse des zombies et de la dette des entreprises publiques dans la bataille contre le risque financier

Yin a indiqué que la cause du problème de la dette du pays était l’impression excessive d’argent au cours de la dernière décennie, le montant en circulation ayant quadruplé entre 2007 et 2017 pour atteindre 168 000 milliards de yuans, soit plus de 200% du PIB nominal chinois.

« C’est comme une rivière qui pend au-dessus de nos têtes – s’il y a une fuite, elle nous noiera », a-t-il dit.

Capture Le membre du Comité permanent de l'APN chinois

Le membre du Comité permanent de l’APN, Yin Zhongqing, dit que les banques font souvent des prêts problématiques ou utilisent des dettes risquées. Photo: Simon Song

Yin, dont le siège au Comité permanent de l’APN l’autorise à interroger les ministres sur la politique économique, a déclaré que le problème de la dette était trop grand et trop répandu pour être résolu rapidement.

« Comme le dit le dicton chinois, la maladie descend comme un glissement de terrain, mais s’en va lentement comme de la soie », a-t-il dit.

Les perspectives de Yin sont moins optimistes que le point de vue officiel – le chef de la banque centrale sortante, Zhou Xiaochuan, a insisté cette semaine sur le fait que la Chine avait maîtrisé son problème de dette parce que le taux d’offre monétaire était plus bas.

Mais Yin a déclaré que la situation de la dette des gouvernements locaux « est encore plus dangereuse qu’avant car ils ont été couverts » sous des formes telles que l’investissement en capital, les marchés publics, les projets de partenariat public-privé et la dette publique.

« Il s’agit en fait de dettes contractées par les gouvernements locaux, et ils finiront par être défaillants ».

L’évaluation donne un aperçu des préoccupations au sommet sur le risque financier, une priorité que le président chinois Xi Jinping a fixé pour les années à venir.

Pékin ramène son objectif de croissance à 6,5% en tenant compte des risques financiers et de la restructuration économique

« Il y a beaucoup de risques, mais l’accent est mis sur le risque financier. Le risque financier est le plus grand risque et peut conduire au pire résultat possible », a déclaré Yin. « Lorsque nous parlons de risques systémiques, nous parlons de risques financiers; quand nous parlons de prévenir les risques, nous voulons dire qu’une crise financière doit être évitée. »

Les dirigeants chinois menés par Xi ont rassemblé une puissante machine d’Etat, y compris sa police, pour réparer les failles financières après une déroute boursière à l’été 2015 et de fortes sorties de capitaux ont révélé des vulnérabilités dans le système financier du pays. Des tycoons ont été arrêtés et emprisonnés, de lourds emprunteurs ont reçu l’ordre de rembourser leurs dettes et des milliers de programmes de collecte de fonds ont été détruits.

Dans le même temps, une nouvelle commission de développement et de stabilité financière a été créée, dont Liu He, le principal conseiller économique de Xi, devrait bientôt prendre le relais. En outre, la China Insurance Regulatory Commission et la China Banking Regulatory Commission seront fusionnées en un seul régulateur dans le cadre d’une vaste restructuration du gouvernement.

Les nouveaux vice-premiers ministres de la Chine mèneront des batailles contre la pauvreté, la pollution et les risques économiques

Zhou a également indiqué que le pays était en train de rédiger des règles pour couper les ailes des groupes de détention financière couvrant les banques, les valeurs mobilières et les assurances.

Yin a indiqué que les conglomérats financiers disposant de diverses licences d’affaires financières, qui ont des opérations en ligne et hors ligne, seraient ciblés et que Pékin cherchait des moyens d’évaluer leurs actifs sous-jacents, de la propriété aux positions sur le marché des changes.

Idéalement, les trois régulateurs devraient devenir un pour éviter les intérêts acquis, a-t-il ajouté.

Pendant ce temps, Yin a averti que le rythme du contrôle des risques doit être bien géré et que les politiques doivent être ciblées.

« Les principaux régulateurs devraient éviter de sauter sur des mesures sévères en même temps parce que le chevauchement des politiques pourrait générer de nouveaux risques », a-t-il déclaré.

Frank Tang

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : South China Morning Post

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :