A la Une

Sénateur: Les dirigeants de l’UE associent le grand public à une éventuelle agression militaire contre la Russie

© EPA/OLIVIER HOSLE

Konstantin Kosachev a souligné les changements rapides dans la position du gouvernement français qui semblait pourtant assez équilibrée et raisonnable aussi récemment que mercredi

MOSCOU, 15 mars – Les appels à la Russie lancés par les dirigeants britanniques, français, allemand et états-uniens d’Amérique montrent que l’agression massive contre la Russie a été organisée pour préparer l’opinion publique à l’utilisation éventuelle de la force militaire, a déclaré Konstantin Kosachev, chef du comité de politique étrangère de la Russie. Chambre haute du Parlement russe jeudi.

« Faire des accusations infondées contre la Russie avant la fin de l’enquête sans fournir de preuves signifie en réalité ce qu’on nous reproche: il y a une agression massive contre la Russie avec l’utilisation d’outils d’information, politiques et économiques et préparer l’opinion publique à la possible utilisation de la force militaire », a écrit Kosachev sur Facebook.

En savoir plus: Les occidentaux auraient-ils fabriqué le gaz neurotoxique « Novichok » et utilisé dans l’affaire Skripal pour accuser la Russie? + Notre problématique

Alors que les demandes affluent pour répondre aux questions concernant le programme Novichok, personne ne semble vouloir donner à la Russie des faits, des échantillons ou d’autres preuves, a-t-il indiqué.

Kosachev a souligné des changements rapides dans la position du gouvernement français qui semblait assez équilibrée et raisonnable aussi récemment que mercredi. Paris a alors déclaré attendre les preuves des faits.

Lire aussi: Un ambassadeur de Russie a accusé la Grande-Bretagne de couvrir des enquêtes antérieures « avec une feuille de figuier de la classification »

« Maintenant, ils ont fait volte-face », a-t-il écrit. « Ils disent en quelque sorte, eh bien, il n’y a pas d’autre explication raisonnable que celle britannique. Et ce qui a changé, de nouvelles données irréfutables sont apparues? Non, bien sûr que non, sinon l’information aurait longtemps été rendue publique. »

Lire aussi: La Grande-Bretagne expulsera 23 diplomates russes sur une dispute d’intoxication d’espion : existe-t-il des preuves réelles? + Notre commentaire

Pourtant, le Royaume-Uni a évité consciencieusement toute discussion ouverte sur l’affaire Skripal, y compris celle du Conseil de sécurité de l’ONU, car il savait très bien qu’il n’avait rien à offrir au monde comme fondement de ses actions très agressives, a écrit Kosachev.

« L’expression de la solidarité de la France vient d’une circonstance évidente, à savoir que la France est un allié du Royaume-Uni », a-t-il indiqué. « Macron lui-même l’a noté. »

C’est une scène très attristante de voir les dirigeants des plus grands pays, chacun d’entre eux ayant une part de responsabilité pour la sécurité mondiale, abuser de l’incident tragique mais non résolu pour diaboliser la Russie, a écrit Kosachov.

Voir aussi: Ancien espion empoisonné : la Russie ignore totalement l’ultimatum de Londres – grande puissance juste, elle n’a peur de rien

L’ancien colonel du service de renseignement militaire russe GRU, Sergueï Skripal, qui était aussi un espion britannique, et sa fille Yulia ont subi une attaque avec un agent neurotoxique dans la ville de Salisbury jeudi dernier. Ils sont actuellement soignés à l’hôpital, les médecins décrivant leur état critique.

La Première ministre Theresa May a accusé la Russie d’un usage illégal de la force sur le territoire britannique et a annoncé l’expulsion prochaine de 23 diplomates russes, ainsi que d’autres mesures restrictives à l’encontre de la Russie.

Moscou a réagi en rejetant fermement toutes les accusations et a déclaré qu’il riposterait sous peu.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source: TASS

Une déclaration commune sans précédent pouvant influer sur l’élection présidentielle russe accroît les risques de guerre avec la Russie

Sergei Skripal, 66 ans, (à gauche) et sa fille Yulia, 33 ans

Sergei Skripal, 66 ans, (à gauche) et sa fille Yulia, 33 ans, restent gravement malades à l’hôpital après avoir été attaqués avec un agent neurotoxique. (Photo: PA)

C’est la première utilisation offensive d’un agent neurotoxique en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Les britanniques ont déployé des efforts considérables visant à obtenir un soutien international pour qu’une première déclaration conjointe des dirigeants de quatre pays soit faite, stipulant qu’il n’y avait « aucune autre explication plausible » à l’Etat russe derrière les tentatives de meurtre de Sergei et de Yulia Skripal, ajoutant que l’attaque « menace la sécurité de nous tous ».

La déclaration comporte 12 condamnations prononcée par Downing Street au nom de Theresa May, François Macron, Angela Merkel et Donald Trump. Elle menace de mettre les relations entre le président russe Vladimir Poutine et ses opposants occidentaux sur une position de guerre potentielle. Les négociations ont eu lieu la nuit du 14 mars à l’OTAN.

Dans un communiqué, comme d’habitude sans preuve le président Trump des Etats-Unis d’Amérique a déclaré aux journalistes: « On dirait que les Russes étaient derrière. » L’OTAN semble avoir décidé d’engager l’affrontement directe contre la Russie, sachant que la Chine est plutôt préoccupée par les affaires économiques et financières et n’est pas directement mêlée à ce conflit, les USA faisant pression pour la distraire sur ce plan.

19 Russes et cinq organisations ont été sanctionnés, parmi lesquels les services de renseignement russes, pour des accusations d’ingérence dans l’élection présidentielle de 2016 et une campagne de deux ans pour cyberattaques sur le réseau électrique des Etats-Unis d’Amérique, y compris les installations nucléaires.

MIRASTNEWS

Source: i News

1 Trackback / Pingback

  1. De nouvelles preuves ont laissé l’histoire d’espionnage russe de Theresa May en lambeaux – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :