A la Une

Bluff ou folie?- «Prépare-toi Russie !» : Donald Trump défie Moscou d’arrêter ses «tout beaux» missiles

Illustration ©Joshua Roberts/Reuters

Le président a affirmé sur Twitter qu’il était prêt à lancer des frappes sur la Syrie malgré la mise en garde de l’ambassadeur russe au Liban. Ce dernier a déclaré le 10 avril que l’armée russe intercepterait tout missile tiré sur la Syrie.

Donald Trump s’est dit prêt à lancer des frappes contre la Syrie ce 11 avril.

«La Russie promet de descendre tout missile tiré sur la Syrie. Prépare-toi Russie, parce qu’ils vont venir, tout beaux, tout nouveaux et « intelligents »», a-t-il lancé sur Twitter. Une allusion sans doute au dévoilement en mars dernier par le président russe Vladimir Poutine de toute une série de nouvelles armes sophistiquées.  «Vous ne devriez pas vous associer à un animal qui tue avec du gaz, qui tue son peuple et aime cela», a-t-il poursuivi, continuant à prendre pour acquise l’implication supposée de Damas dans l’attaque chimique présumée à Douma le 7 avril.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Our relationship with Russia is worse now than it has ever been, and that includes the Cold War. There is no reason for this. Russia needs us to help with their economy, something that would be very easy to do, and we need all nations to work together. Stop the arms race?

Un peu plus de 40 minutes plus tard, Donald Trump a publié un tweet semblant adoucir sa position. «Notre relation avec la Russie n’a jamais été aussi mauvaise, et cela inclut [la période de] la guerre froide. Il n’y a pas de raison pour ça […] Nous avons besoin que toutes les nations travaillent ensemble. Pourrions nous stopper la course aux armements ?», a-t-il tweeté.

Pour rappel, au début de l’année était annoncé que l’armée américaine allait bénéficier d’une dotation budgétaire record pour 2019, avec une  augmentation de 54 milliards de dollars par rapport à l’année précédente. Avec 686 milliards de dollars, le budget 2019 représente, à quelques milliards près, l’équivalent du PIB de la Suisse ou de l’Arabie saoudite. Autres ordres de grandeur : la Russie consacrait, selon les chiffres du Forum économique mondial, l’équivalent de 66 milliards de dollars à ses armées en 2015, la France 55 milliards.

Lire aussi : Budget record pour l’armée américaine : Washington se «prépare vraiment à la guerre» (VIDEOS)

Moscou conseille à Donald Trump de viser plutôt les groupes armés djihadistes

Maria Zakharova, porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères n’a pas tardé à réagir à la déclaration du président américain. «Les missiles « intelligents » devraient frapper les terroristes, pas le gouvernement légitime [de la Syrie]», a-t-elle souligné. «[La mise en œuvre de] ces missiles intelligents pourraient constituer une tentative de détruire des preuves au sol de l’attaque chimique en Syrie», a déclaré Maria Zakharova. «Les inspecteurs n’auront plus rien à trouver en termes de preuves», a-t-elle ajouté, alors que les accusations d’attaque chimiques ont été relayées certains groupes liés aux rebelles, dont les controversés Casques blancs, ainsi que le pro-occidental Observatoire syrien des droits de l’homme, qui s’appuie sur des informations des mêmes rebelles, parmi lesquels Jaïch al-Islam.

Lire aussi : Les rebelles de la Ghouta s’opposent à l’évacuation des civils et reprochent à l’ONU son inaction

Alexandre Zassypkine, l’ambassadeur russe au Liban, a déclaré  ce 10 avril dans la soirée que si des missiles américains étaient tirés sur la Syrie, ils seraient détruits. Il a précisé que les sites de lancement de ces missiles seraient également visés. «S’il y a une frappe des Américains, alors… les missiles seront détruits et même les sources à partir desquelles les missiles ont été tirés», a-t-il ainsi déclaré à la chaîne al-Manar du Hezbollah.

RT France

@RTenfrancais

Vers un monde multipolaire ? Pourquoi a besoin d’armes russes d’avant-garde (VIDEO)
➡️ https://francais.rt.com/international/49613-monde-multipolaire-histoire-necessite-armes-russes 

Le chef du comité de défense de la Douma (chambre basse du Parlement russe) et ancien commandant des troupes aéroportées russes avait également signalé le même jour que Moscou prendrait toutes les mesures, y compris militaires, en réponse à une éventuelle attaque américaine contre les forces gouvernementales en Syrie.

Lire aussi : Intervention en Syrie : «Tout missile américain tiré sur la Syrie sera abattu», prévient Moscou

Source: RT France

« Préparez-vous la Russie! » Trump menace d’attaque contre la Syrie, Moscou contre-attaque

© REUTERS/ Yuri Gripas

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a riposté aux derniers tweets du président des Etats-Unis d’Amérique, affirmant que les relations avec Moscou étaient pires que pendant la guerre froide et menaçant de faire une frappe directe sur les forces d’Assad suite à une attaque chimique présumée à Douma.

« Les missiles intelligents doivent frapper les terroristes, pas le gouvernement légitime qui lutte contre le terrorisme international sur son territoire depuis plusieurs années », a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, sur Facebook pour répondre aux derniers tweets de Donald Trump sur la Syrie.

En savoir plus: Coïncidence ou multiplication de complots? Le projet russe pour un mécanisme d’enquête sur les armes chimiques en Syrie rejeté à l’ONU

Zakharova a poursuivi en disant que toute frappe pourrait être une tentative possible pour dissimuler les preuves prouvant qu’il n’y a pas eu d’attaque chimique à Douma.

Maria Zakharova

il y a environ une heure

СМИ: «Президент США Дональд Трамп заявил, что России стоит быть готовой сбивать ракеты, выпущенные по Сирии. Об этом он написал в среду на своей странице « Твиттере ». « Россия обещает сбивать все ракеты, выпущенные по Сирии. Приготовься, Россия, потому что они будут прилетать – хорошие, новые и « умные », – написал он»

Умные ракеты должны лететь в сторону террористов, а не законного правительства, которое несколько лет борется с международным терроризмом на своей территории.

Да, кстати. А инспекторов ОЗХО предупредили, что сейчас умные ракеты уничтожат все доказательства применения химоружия на земле? Или вся задумка и состоит, чтобы быстро замести следы провокации ударами умных ракет, и международным инспекторам уже нечего было бы искать в качестве доказательств?

 

Répondant à l’appel du président Trump à arrêter ce qu’il a décrit comme une «course aux armements», la porte-parole a noté que c’était une «bonne idée», suggérant de commencer «avec des armes chimiques américaines».

Maria Zakharova

il y a 25 minutes

Твиттер Трампа продолжает. Нет повода сдерживать свой Фейсбук.
СМИ: «ТРАМП ПРЕДЛОЖИЛ РФ ОСТАНОВИТЬ ГОНКУ ВООРУЖЕНИЙ – ЗАЯВЛЕНИЕ В « ТВИТТЕРЕ »»

Отличная идея! Есть предложение начать с уничтожения химического оружия. Американского.

Les remarques sévères de Moscou font suite aux tweets du président des Etats-Unis d’Amérique appelant la Russie à « se préparer » pour des missiles états-uniens d’Amérique « sympas, nouveaux et intelligents » en Syrie.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Russia vows to shoot down any and all missiles fired at Syria. Get ready Russia, because they will be coming, nice and new and “smart!” You shouldn’t be partners with a Gas Killing Animal who kills his people and enjoys it!

Le tweet menaçant a été suivi par une autre publication, avec Trump exhortant la Russie à mettre fin à ce qu’il a appelé une « course aux armements »:

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Our relationship with Russia is worse now than it has ever been, and that includes the Cold War. There is no reason for this. Russia needs us to help with their economy, something that would be very easy to do, and we need all nations to work together. Stop the arms race?

Plus tôt dans la journée, Yevgeny Serebrennikov, premier vice-président de la Commission de défense de la chambre haute russe, avait averti que la Russie répondrait immédiatement si ses militaires en Syrie étaient frappés par d’éventuelles frappes états-uniennes d’Amérique.

« Comme l’a déjà souligné le ministère de la Défense, les bases militaires russes à Hmeymim et à Tartous sont fermement protégées. Dans le même temps, nous prévoyons qu’en cas de frappes des Etats-Unis d’Amérique, le cas échéant, la vie de nos militaires ne sera pas en danger. Je pense que les Etats-Unis d’Amérique comprennent cela et ne le permettront pas, car sinon, la réponse de la Russie sera immédiate, comme l’a dit le chef de l’état-major général russe », a commenté M. Serebrennikov.

Les médias ont suggéré que Trump et ses conseillers avaient soupesé une réponse militaire «puissante» à l’utilisation présumée d’une bombe de chlore, estimant que c’était la seule façon crédible de décourager d’autres attaques chimiques. L’agence de presse turque Yeni Safak a rapporté, citant le spécialiste des relations internationales Zakariye Molahafci, que les Etats-Unis d’Amérique avaient désigné 22 cibles, y compris des sites russes, en Syrie.

Résolution rédigée par la Russie rejetée

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a voté contre le projet de résolution de la Russie en faveur d’une mission d’enquête de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) en Syrie; Alors que la Russie, la Chine, le Kazakhstan, la Bolivie et l’Ethiopie ont soutenu le projet, les Etats-Unis d’Amérique, la France, le Royaume-Uni et la Pologne ont voté contre. D’autres membres du Conseil de sécurité des Nations Unies se sont abstenus de voter.

LIRE PLUS: Les Etats-Unis d’Amérique signalent que la « frappe puissante » chauffée et épicée sur la Syrie, de 22 cibles incluent des sites russes

Le 7 avril, plusieurs plateformes médiatiques, citant des militants, ont rapporté que les forces gouvernementales syriennes avaient utilisé des armes chimiques contre des civils dans la ville de Douma, dans la Ghouta orientale. L’histoire a été immédiatement reprise par les Casques blancs, qui ont commencé à publier des images non vérifiées des suites de l’attaque présumée, avec des affirmations selon lesquelles jusqu’à 70 personnes seraient mortes d’une « suffocation généralisée ».

Réagissant aux informations, les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés ont reproché à Damas l’attaque chimique, soulignant que « l’histoire » de l’utilisation de ces armes par les autorités syriennes n’était « pas contestée ». Alors que le gouvernement de Bashar al-Assad a nié les allégations, soutenant que tout l’incident avait été organisé, le président Trump a discuté de la question avec ses homologues européens, ayant accepté de travailler ensemble pour que les coupables soient tenus responsables.

Le ministère russe de la Défense a, à son tour, déclaré qu’aucune trace d’agents chimiques n’avait été trouvée dans les régions de Douma, où l’attaque alléguée avait eu lieu.

Traduction: MIRASTNEWS

Source: Sputnik News

L’opposition syrienne lancera une contre-offensive après une éventuelle attaque américaine – ASL

© Sputnik/ Hikmet Durgun

Les nouvelles concernant une nouvelle offensive possible en Syrie surviennent alors que le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump menace d’une frappe de missiles sur le pays. Washington accuse Damas d’avoir mené une attaque chimique présumée à Douma, en utilisant comme preuve les rapports de l’ONG controversée Casques Blancs (White Helmets). La Syrie et la Russie ont réfuté les accusations, les taxant de prétexte à l’invasion.

Un commandant de l’armée syrienne libre (ASL), Fateh Hassoun, a annoncé qu’il allait lancer une nouvelle offensive à la suite d’une éventuelle attaque des Etats-Unis d’Amérique contre la Syrie. Selon lui, l’ASL prévoit de regagner les zones perdues et d’en capturer de nouvelles. Il a également affirmé qu’une éventuelle frappe des Etats-Unis d’Amérique affaiblirait les positions de Damas et permettrait de lancer de « vraies négociations ».

« Nous essaierons de profiter de cette frappe, […] puisque ces frappes entraîneront la dispersion des forces du régime, le chaos dans ses rangs et le retrait du régime, ce qui préparera par la suite les forces armées […] pour lancer des attaques, au cours desquelles il sera possible de reprendre le contrôle de certaines zones et d’en capturer de nouvelles », a déclaré Hassoun.

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a menacé la Syrie d’une attaque au missile en guise de représailles contre l’attaque chimique présumée en Syrie, dans son Twitter. L’attaque a été rapportée par l’ONG syrienne White Helmets, qui a été repérée plus tôt en travaillant avec des groupes terroristes dans le pays. Le pentagone a refusé de commenter les tweets du président américain.

Donald J. Trump

@realDonaldTrump

Russia vows to shoot down any and all missiles fired at Syria. Get ready Russia, because they will be coming, nice and new and “smart!” You shouldn’t be partners with a Gas Killing Animal who kills his people and enjoys it!

Moscou et Damas ont critiqué les accusations comme un simple prétexte pour une invasion militaire en Syrie. La Russie a mis en garde les Etats-Unis d’Amérique contre toute attaque sur le pays, notant que les militaires russes sont toujours présents et réagiront en conséquence.

Répondant aux menaces de la Maison Blanche, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a fait remarquer que les missiles « intelligents » devraient voler vers des terroristes, pas un gouvernement légitime, en combattant avec eux. Elle a également exprimé son opinion que l’attaque au missile pourrait être utilisée pour dissimuler les traces de la provocation de la fausse attaque chimique, pouvant faire que les inspecteurs de l’OIAC puissent trouver des preuves.

Maria Zakharova

il y a 2 heures

СМИ: «Президент США Дональд Трамп заявил, что России стоит быть готовой сбивать ракеты, выпущенные по Сирии. Об этом он написал в среду на своей странице « Твиттере ». « Россия обещает сбивать все ракеты, выпущенные по Сирии. Приготовься, Россия, потому что они будут прилетать – хорошие, новые и « умные », – написал он»

Умные ракеты должны лететь в сторону террористов, а не законного правительства, которое несколько лет борется с международным терроризмом на своей территории.

Да, кстати. А инспекторов ОЗХО предупредили, что сейчас умные ракеты уничтожат все доказательства применения химоружия на земле? Или вся задумка и состоит, чтобы быстро замести следы провокации ударами умных ракет, и международным инспекторам уже нечего было бы искать в качестве доказательств?

Le ministère syrien des Affaires étrangères a publié une déclaration affirmant que l’escalade des menaces militaires, utilisant des informations fabriquées sur des attaques chimiques à Douma comme prétexte, « n’est pas une surprise ». La déclaration du ministère a également noté que Damas n’arrêtera pas sa campagne contre les groupes terroristes « soutenus par la coalition des Etats-Unis d’Amérique ».

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Dans un discours pendant la récente campagne électorale pour la présidentielle russe, Vladimir Poutine a indiqué que la Russie défendra son peuple, ses frontières et sa nation, ainsi que ses alliés. Il a présenté les nouvelles capacités militaires du pays. Trump et ses alliés veulent-ils tester la détermination du Kremlin ou souhaitent-ils démontrer au monde que le président russe ne tient pas ses promesses? MIRASTNEWS

Ne rêvez pas, la récréation serait terminée ! La Russie va réagir instantanément, si ses troupes en Syrie sont touchées par une attaque des Etats-Unis d’Amérique – Ce n’est pas du bluff, c’est officiel

© Sputnik/ Maksim Blinov

La Russie a donné trop de chances à la paix, mais elle n’est pas prise au sérieux : les choses sérieuses commencent maintenant !

Le Premier vice-président du Comité de la défense de la Chambre haute russe, Yevgeny Serebrennikov, a déclaré mercredi que la Russie répondrait immédiatement si son armée en Syrie était frappée par une éventuelle frappe aérienne des Etats-Unis d’Amérique.

La base aérienne russe Hmeymim et la base navale de Tartus, ainsi que les militaires russes déployés en Syrie, sont fermement protégés car les Etats-Unis d’Amérique devraient mener des frappes aériennes en Syrie en réponse à une attaque présumée d’armes chimiques dans la ville de Douma, a déclaré Serebrennikov, Sputnik.

« Comme l’a déjà souligné le ministère de la Défense, les bases militaires russes à Hmeymim et à Tartous sont fermement protégées. Dans le même temps, nous prévoyons qu’en cas de frappes des Etats-Unis d’Amérique, le cas échéant, la vie de nos militaires ne sera pas en danger. Je pense que les Etats-Unis d’Amérique comprennent cela et ne le permettront pas, car sinon, la réponse de la Russie sera immédiate, comme l’a dit le chef de l’état-major général russe », a déclaré M. Serebrennikov.

La semaine dernière, plusieurs médias syriens de l’opposition en ligne ont rapporté, citant des militants, que l’armée syrienne avait utilisé du chlore dans la ville de Douma et tué jusqu’à 70 personnes.

LIRE PLUS: Les Etats-Unis d’Amérique refusent de faire face à la réalité d’une attaque chimique en Syrie présumée – Kremlin

À la suite des rapports, un certain nombre d’États, y compris les États-Unis d’Amérique, ont accusé Damas d’avoir organisé l’attaque. Lundi, Trump a déclaré lors d’une réunion avec les dirigeants militaires des Etats-Unis d’Amérique qu’il annoncerait dans les prochaines 24 à 48 heures quelle serait la réaction des Etats-Unis d’Amérique.

Le jour suivant, il a été annoncé que les Etats-Unis d’Amérique déployaient le porte-avions USS Harry Truman avec des avions et des hélicoptères à bord et un certain nombre de missiles de sa base de Norfolk dans l’Etat états-unien d’Amérique de Virginie mercredi au Moyen-Orient. Le Pentagone a déclaré que le déploiement était planifié. Il était en fait prévu en février, mais les dates et lieux exacts n’ont pas été mentionnés.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Le Liban met en garde contre les « implications dangereuses » d’une éventuelle frappe des Etats-Unis contre la Syrie

BEYROUTH, 11 avril – Le président libanais Nabih Berri a averti mercredi des implications dangereuses de toute attaque éventuelle sur la Syrie par les Etats-Unis d’Amérique, a rapporté le Daily Star sur son site internet.

Si une nouvelle phase de la guerre syrienne éclate, elle sera financée par «les poches des Arabes et de leurs richesses», selon le rapport cité par Berri.

« Le résultat de la guerre sera négatif et destructeur pour leur avenir », a déclaré Berri.

Ses commentaires sont venus à mesure que les nouvelles ont émergé que les États-Unis d’Amériques pourraient mener une frappe militaire en Syrie suite à une attaque présumée d’armes chimiques sur la ville syrienne de Douma au cours du week-end.

Traduction: MIRASTNEWS

Source: XINHUA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :