A la Une

Effacer à tout prix les preuves de l’implication occidentale: L’objectif des frappes en Syrie était d’empêcher la mission d’enquête du chien de garde chimique à Douma: Moscou

© AFP

La Corée du Nord a-t-elle raison de fortifier sa défense nucléaire?

Les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés ont attaqué la Syrie afin d’entraver le travail des inspecteurs de l’OIAC, enquêtant sur l’attaque chimique présumée à Douma, a annoncé le ministère russe des Affaires étrangères.

« L’acte d’intimidation » des Etats-Unis d’Amérique, du Royaume-Uni et de la France a été commis « sous le faux prétexte absolument tiré de l’utilisation présumée d’armes chimiques par les autorités syriennes dans la banlieue de Damas, le 7 avril », a déclaré le ministère dans une déclaration.

Les frappes aériennes ont été menées des heures avant que les inspecteurs de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) commencent leur mission d’enquête sur le site. « Il y a tout lieu de croire que le but de l’attaque contre la Syrie était d’entraver le travail des inspecteurs de l’OIAC », pouvait-on lire dans le communiqué.

Moscou a fait remarquer que les alliés occidentaux ont ignoré les preuves fournies par la Syrie et la Russie selon lesquelles la prétendue attaque chimique aurait été organisée de manière « cynique ».

« Il devient tout à fait clair que ceux de l’Occident, qui se cachent derrière la rhétorique humanitaire et tentent de justifier leur présence militaire en Syrie avec la nécessité de vaincre les djihadistes, sont du même côté qu’eux [les terroristes], travaillant à la démembrer. » Il a ajouté que ces conclusions sont également soutenues par le refus des Etats-Unis d’Amérique et de leurs alliés de participer à la reconstruction ou aux zones libérées par le gouvernement syrien.

Le ministère a également souligné que les frappes ont été menées lorsque l’offensive des troupes syriennes contre l’EI (État islamique, anciennement ISIS), Jabhat al-Nusra et d’autres groupes terroristes a été couronnée de succès. « Tous les faits soulignent le désir des Etats-Unis d’Amérique et de leurs alliés de donner aux radicaux et aux extrémistes l’occasion de reprendre leur souffle, de rétablir leurs rangs, de faire couler le sang sur le sol syrien et de compliquer le règlement politique ».

La Russie a « fermement condamné » les frappes de missiles occidentaux contre la Syrie, les qualifiant de « violation flagrante des principes fondamentaux du droit international [et] d’une atteinte injustifiée à la souveraineté du pays ».

LIRE AUSSI: La main désormais visible manipulant les terroristes en Syrie: des armes chimiques seront toujours utilisées aux fins de bombardements occidentales

Tôt samedi, Washington et ses alliés ont largué plus de 100 missiles sur des installations civiles et militaires en Syrie en réponse à une attaque au gaz présumée à Douma, largement imputée au gouvernement de Bashar Assad [par les occidentaux]. Les systèmes de défense aérienne syriens ont intercepté 71 missiles de croisière et missiles de surface lancés par la coalition occidentale, a indiqué le ministère russe de la Défense, ajoutant qu’aucune de ses propres unités de défense antiaérienne n’était impliquée dans la répression de l’attaque.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

La fabrication d’une attaque au gaz en Syrie par les Etats-Unis d’Amérique déstabilise le Moyen-Orient: Analyste

Dans cette image publiée par le département de la Défense des USA, le croiseur de missiles guidés USS Monterey tire un missile d’attaque terrestre Tomahawk le 14 avril 2018. (Photo AFP)

Un analyste estime que l’attaque des armes chimiques en Syrie était un « événement fabriqué », ajoutant que les Etats-Unis d’Amérique utilisent la question pour faire avancer son programme de militarisme afin de déstabiliser le Moyen-Orient.

« Dans un sens, nous savons tous qu’il n’y a pas eu d’empoisonnement du gouvernement syrien, pas d’attaque chimique … Les Russes ont fait un excellent travail en interrogeant certains membres du personnel de l’hôpital qui ont dit qu’il n’y avait pas d’attaque chimique. C’était un outil d’opérations psychologiques conçu artificiellement pour essayer d’éveiller l’hostilité contre la Syrie en utilisant un événement fabriqué, ils l’ont fait avant, ils l’ont fait il y a un an aujourd’hui et ils le font à nouveau,  a déclaré à Press TV « Scott Bennett, un ancien officier de guerre psychologique, de l’Armée des Etats-Unis d’Amérique dans une interview samedi.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Les Etats-Unis d’Amérique ont mené des frappes aériennes en Syrie en désespoir de cause: analyste

Une photo publiée tôt le 14 avril 2018 sur le site de l’Agence de presse arabe syrienne officielle (SANA) montre des nuages de fumée à l’arrière-plan à la périphérie de Damas après les frappes occidentales contre la Syrie. (Photo par l’AFP)

Un analyste estime que les Etats-Unis d’Amérique sont « dans un état désespéré » en Syrie parce que l’armée syrienne a fait des progrès remarquables dans sa lutte contre les militants soutenus par l’étranger, ajoutant que Washington tente de renverser la situation en menant des frappes aériennes dans le pays arabe déchiré par la guerre.

«Il est tout à fait clair que les Etats-Unis d’Amérique sont dans un état désespéré. Ils ont soutenu le mauvais côté en Syrie, ils ont soutenu les rebelles à qui ils ont injecté de l’argent. En fait, ils sont fortement susceptibles d’avoir été les premiers instigateurs des problèmes en Syrie … Maintenant, à Douma, nous voyons la fin réelle de la plupart de cet exercice parrainé par les États-Unis d’Amérique, provoqué par Israël et ils sont désespérés de voir comment ils peuvent tourner ça», a déclaré Syed Mohsin Abbas à Press TV dans une interview samedi.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Le colonel Sergueï Rudskoy de l’état-major russe s’entretient avec la presse à Moscou, Russie, le 5 mai 2017. ©AP

La défense antiaérienne syrienne a réussi à elle seule à intercepter les deux tiers des missiles tirés contre le territoire du pays, selon le général Sergueï Rudskoy, porte-parole de l’état-major russe.

71 des 103 missiles lancés sur la capitale syrienne dans la nuit du 13 au 14 avril ont été interceptés par la DCA syrienne, a-t-il précisé dans un communiqué.

Il a déclaré que Moscou était prêt à reprendre les pourparlers avec la Syrie concernant l’envoi de systèmes de défense antimissile S-300 dans ce pays, rapporte l’agence de presse russe Interfax.

La totalité des 12 missiles visant l’aérodrome de Dumeir, situé à l’est de Damas, ont été abattus par la DCA syrienne, qui a fait usage d’anciens systèmes de missiles sol-air soviétiques, a annoncé samedi le ministère russe de la Défense dans un communiqué.

« Aucun des missiles de croisière des États-Unis et de leurs alliés n’est entré dans la zone où les systèmes de défense aérienne russes ont été déployés. Ces systèmes assurent la défense des bases russes de Tartous et de Hmeimim », a-t-il dit, ajoutant que l’action militaire de la coalition tripartite États-Unis/France/Royaume-Uni ne s’inscrivait pas dans le cadre de la lutte antiterroriste.

La situation actuelle à Damas et dans d’autres régions de la Syrie est plutôt « calme » après les frappes américaines, britanniques et françaises, selon le porte-parole de l’état-major russe.

Vladimir Djabarov, le premier vice-président de la commission des affaires étrangères du Conseil de la Fédération de Russie, a indiqué que la DCA syrienne avait réussi toute seule à intercepter les deux tiers des missiles tirés contre la Syrie.
« Je crois que l’armée syrienne a donné le meilleur d’elle-même. Il n’y a pas de morts, seulement des blessés. Je pense que la DCA a réussi. Elle a intercepté environ les deux tiers des missiles », a-t-il déclaré.

« Les batteries de la DCA russe sur le territoire syrien n’ont pas été employées pour repousser l’attaque de missiles », lit-on dans le communiqué du ministère russe de la Défense.

Des avions de chasse russes patrouillent en ce moment dans l’espace aérien syrien. Par ailleurs, Moscou travaille sur le renouvellement des systèmes de défense aérienne de la Syrie.

Source: Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :