A la Une

Que cherche-t-il une véritable cuite avant de s’arrêter? Bolton veut que les Etats-Unis d’Amérique entrent en guerre contre la Russie, la Syrie et l’Iran: analyste

 

 

 

 

Selon un universitaire états-unien d’Amérique, le nouveau conseiller à la sécurité nationale du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump, John Bolton, est obsédé par la guerre contre la Russie, la Syrie et l’Iran, notant que l’ancien envoyé à l’ONU des USA cherche activement de nouveaux moyens pour provoquer une confrontation.

James Petras, professeur émérite de sociologie à l’Université de Binghamton à Binghamton, New York, a fait ces remarques en discutant de la poussée de Bolton à établir une coalition de forces militaires arabes en Syrie pour préparer le retrait des Etats-Unis d’Amérique.

La Maison Blanche envisage de mettre « une récompense irrésistible » sur la table afin de convaincre les Etats arabes comme l’Arabie saoudite de déployer des forces en Syrie, a rapporté CNN, citant une source proche de la Maison Blanche.

L’idée de créer une force arabe a récemment pris de l’ampleur après que Trump ait déclaré au début du mois qu’il souhaitait que les troupes des Etats-Unis d’Amérique quittent la Syrie « très bientôt » et que d’autres pays « s’en occupent ».

Les États-Unis d’Amérique, en particulier, ont obtenu l’assistance de l’Égypte, du Bahreïn, de la Jordanie, du Koweït, d’Oman, du Qatar, de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis si les États-Unis d’Amérique réduisaient considérablement la taille de leurs troupes en Syrie.

« Il y a un débat et une polémique entre l’administration Trump et la faction la plus belliqueuse et belligérante de John Bolton, qui n’a jamais refusé de bombarder un pays ou de s’engager dans la guerre, qui est un apologiste sioniste notoire et qui regarde vers une confrontation entre les Etats-Unis d’Amérique et la Russie … avec la Syrie, avec l’Iran et en d’autres termes tout pays qui a une politique étrangère indépendante « , a déclaré Petras à la chaîne Press TV mercredi.

Selon l’universitaire, Bolton n’a pas réussi à convaincre les dirigeants des Etats-Unis d’Amérique d’approfondir l’actuelle intervention militaire dirigée par les Etats-Unis d’Amérique en Syrie. Il cherchait donc de nouvelles façons d’atteindre cet objectif.

Les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés régionaux ont soutenu des militants opposés au gouvernement syrien depuis le début du conflit en 2011.

Bolton a récemment appelé le chef du renseignement intérimaire égyptien, Abbas Kamel, pour déterminer si son pays serait disposé à se déployer en Syrie, selon CNN et The Wall Street Journal.

Mike Pompeo, le choix de Trump pour le secrétaire d’Etat, est également impliqué dans l’initiative.

« Bolton a changé le contexte de l’intervention des Etats-Unis d’Amérique, espérant recruter les satellites des Etats-Unis d’Amérique au Moyen-Orient, notamment l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, l’Egypte, la Jordanie et d’autres pays », a-t-il affirmé.

Le problème, cependant, était qu’aucun de ces alliés n’est en mesure d’aider Bolton et Washington avec leurs plans, a soutenu Petras.

«[Le président Abdel Fattah] el-Sisi en Égypte est un dictateur militaire, l’Arabie saoudite est incontestablement l’un des pires coupables des droits de l’homme dans le monde et la Jordanie n’a jamais eu d’élections libres; les Emirats de même!», a-t-il expliqué.

« Donc, je pense, essentiellement, que c’est une position extrême que Bolton a adoptée mais qui est politiquement extrêmement dangereuse pour l’administration Trump et je pense qu’elle n’a peut-être aucune importance en tant que politique étrangère des Etats-Unis d’Amérique », a conclu Petras. .

Traduction: MIRASTNEWS

Source: Press TV

Une des armes redoutables de la Russie en Syrie. ©Sputnik

Après les récentes frappes aériennes menées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, la Russie a décidé de livrer de nouveaux systèmes de défense anti-aérienne à la Syrie, a annoncé Bouthaina Shaaban, conseillère politique et médiatique du président syrien.

Bouthaina Shaaban, conseillère politique et médiatique du président syrien.©alchetron

« Le gouvernement syrien a favorablement accueilli la commission d’enquête de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC), car il est attaché à ses paroles », a affirmé Bouthaina Shaaban citée par la chaîne de télévision Al Manar.

En réponse à une question de savoir s’il y aurait une réponse directe ou indirecte de la part de la Syrie à ces frappes, Shaaban s’est exprimée en ces termes : « Je suis d’avis que si vous aviez suivi l’affaire vous seriez témoins des réactions, de leur aveu d’échec ».

« À l’avenir, nous acquérons des armes et des systèmes de défense anti-aérienne sophistiquées russes », a-t-elle ajouté.

Source: Press TV

Damas, dans la nuit de vendredi 13 avril à samedi 14 avril 2018. ©AP

Le ministère syrien de la Défense a annoncé avoir remis à la Russie deux missiles de croisière non explosés tirés par les États-Unis sur la Syrie.

Ces missiles ont été livrés le 17 avril à un officier russe avant d’être transférés le jour suivant en Russie par avion russe, a annoncé ce jeudi 19 avril une source digne de foi au sein du ministère syrien de la Défense, citée par l’agence de presse Tass. Aucune confirmation officielle n’a été faite de la part du ministère russe de la Défense.

Donald Trump 5

Donald Trump, président américain. (Photo d’archives)

Le président américain, Donald Trump, a écrit le 11 avril sur sa page Twitter que la Russie devait se préparer à une attaque au missile en Syrie et que les missiles des États-Unis sont beaux, nouveaux et intelligents.

En contournant, le 14 avril, le Conseil de sécurité des Nations unies, les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont tiré 103 missiles sur la Syrie, dont 71 dont 71 ont été interceptés par la DCA syrienne.

Source: Press TV

Autre sujet

EN CONTINU : suivez la manifestation des fonctionnaires, cheminots, retraités et étudiants à Paris

EN DIRECT Nouvelle manifestation de cheminots et d’étudiants à Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :