A la Une

Conséquences inattendues: Comment Trump a rapproché la Russie, la Chine et l’Inde

Un prochain sommet de Wuhan entre le président chinois Xi Jinping et le premier ministre indien Narendra Modi est susceptible d’amener les relations entre la Chine et l’Inde – les alliés de la Russie – à un nouveau niveau. La politique étrangère affirmée de Washington a incité Moscou, Pékin et New Delhi à s’associer.

Les Etats-Unis d’Amérique ont involontairement déclenché une réinitialisation des relations entre la Russie, la Chine et l’Inde, rapprochant les trois plus proche les uns des autres, note l’observateur politique de sputnik, Dmitri Kosyrev, commentant le sommet du 24 avril du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) en Pékin.

Après les pourparlers entre le ministre des Affaires étrangères Wang Yi et la ministre indienne des Affaires étrangères, Sushma Swaraj, Wang a annoncé que le président Xi Jinping et le Premier ministre Narendra Modi tiendront une réunion informelle les 27 et 28 avril sur les changements profonds du monde et une coopération stratégique à long-terme.

Pour sa part, le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné qu’un «partenariat global et une coopération stratégique avec la Chine est une priorité clé de la politique étrangère de la Russie» lors d’une rencontre avec son homologue chinois le 23 avril.

« Nous avons assisté à la première réunion internationale multilatérale après une attaque économique (et des sanctions) lancée contre deux membres de l’OCS – la Russie et la Chine – ce printemps », a souligné Kosyrev.

Il n’est guère surprenant que dans les circonstances actuelles, la Russie, la Chine et l’Inde s’associent et expriment ouvertement leur position, selon le journaliste, en référence à la guerre tarifaire du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump déclenchée en Chine en mars 2018, un nouveau paquet de sanctions antirusses annoncées par Washington le 6 avril et la frappe de la coalition menée par la coalition menée par les Etats-Unis d’Amérique le 14 avril sur la Syrie, sous le prétexte d’une attaque chimique présumée à Douma le 7 avril.

« Les deux parties s’accordent à dire que la frappe de missiles sur la Syrie lancée par les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés était une violation flagrante du droit international », a déclaré M. Lavrov lors d’une conférence de presse conjointe avec M. Wang.

Cependant, si la position de Moscou et de Pékin était claire dès le départ, la réponse de New Delhi à l’attaque des Etats-Unis d’Amérique était moins catégorique: l’Inde a exhorté toutes les parties impliquées à faire preuve de retenue et à ouvrir une enquête impartiale sur la frappe présumée de Douma.

Selon Kosyrev, l’Inde n’a jamais été intéressée à traverser les épées avec Washington. Dans le même temps, New Delhi considère avec suspicion le développement de l’initiative One Belt and One Road, dirigée par Pékin, car elle implique le rival géostratégique de longue date de l’Inde et le partenaire de la Chine, le Pakistan. Le corridor économique sino-pakistanais (CPEC) est devenu une pomme de discorde entre Pékin et New Delhi. D’un autre côté, les tensions demeurent élevées entre les deux géants asiatiques sur leurs activités dans l’océan Indien et la mer de Chine méridionale.

De plus, il y a moins d’un an, les observateurs prédisaient que New Delhi et Pékin se seraient enlisés dans les différends frontaliers, présumant que l’alliance Russie-Chine-Inde allait s’effondrer, a ajouté Kosyrev, précisant que les 27 et 28 avril le sommet de Wuhan, capitale de la province du Hubei, en Chine centrale, indique une tendance inverse.

La question se pose alors de savoir pourquoi New Delhi a pris des mesures en direction de Pékin, quelles que soient les différences d’opinions.

Commentant sur la question Kosyrev présumait que l’Inde ne veut pas devenir l’outil de Washington dans le jeu géopolitique des États-Unis d’Amérique contre la Chine. « C’est la question d’une prudence stratégique », a estimé le journaliste.

« Comme la Chine, l’Inde n’attire pas la guerre commerciale, surtout à une période de croissance économique rapide », a noté Kosyrev. « Ils priveraient les deux puissances des perspectives [de développement] Si les Etats-Unis d’Amérique n’avaient pas « attaqué » la Chine (et la Russie), les Indiens se seraient probablement tenus à l’écart et maintenant l’Amérique les a rapprochés, obtenant exactement le contraire de ce qu’ils voulaient. »

Parlant à Sputnik, le professeur Bali R Deepak du Centre d’études chinoises et sud-asiatiques de l’Université Jawaharlal Nehru de New Delhi a fait écho à la position de Kosyrev, suggérant que l’Inde et la Chine avaient fini par comprendre la futilité de la confrontation.

Il a estimé que dans la guerre tarifaire en cours avec les Etats-Unis d’Amérique « la confrontation de la Chine avec l’Inde équivaudrait à être assiégée de toutes parts, et ne serait certainement pas de bon augure pour la sécurité et les intérêts économiques de la Chine ».

Dans le même temps, « il pourrait y avoir d’immenses opportunités pour les exportations indiennes », a indiqué l’universitaire, suggérant que l’Inde pourrait avoir un meilleur accès au marché chinois, notamment «les produits agricoles, y compris le soja et d’autres produits compétitifs.»

Selon le média chinois Global Times, « le récent conflit commercial Chine-USA a rappelé à la Chine, à l’Inde et à d’autres pays le rêve de rajeunissement que la Chine et l’Inde ont encore besoin d’une unité stratégique pour remodeler l’ancien ordre politique et économique. »

« La Chine et l’Inde doivent construire un nouveau cadre stratégique tourné vers l’avenir », a souligné le média.

Après le sommet de Wuhan, les dirigeants de l’Inde, de la Russie et de la Chine se rencontreront dans le cadre du sommet annuel de l’OCS dans la ville côtière de Qingdao, en Chine, les 9 et 10 juin.

Les opinions exprimées dans cet article sont uniquement celles des contributeurs et ne reflètent pas nécessairement la position officielle de Sputnik.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :