A la Une

Excellente décision – selon Lavrov, la lutte contre les terroristes en Syrie sera sans compromis

La lutte contre les terroristes en Syrie sera sans compromis même dans les zones de désescalade, selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

La lutte contre les terroristes en Syrie sera sans compromis même dans les zones de désescalade, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«La lutte contre les terroristes sera absolument sans compromis, et les détachements de l’opposition armée à tendance patriotique, qui souhaitent la paix pour leur pays, doivent tout de suite prendre leurs distances avec les terroristes et chasser les terroristes des zones de désescalade», a déclaré le chef de la diplomatie russe lors d’une conférence de presse samedi avec ses homologues turc et iranien à Moscou.

Le conflit armé dure en Syrie depuis mars 2011. Le règlement du conflit est débattu lors de réunions régulières à Astana et à Genève. Le congrès du dialogue national syrien tenu à Sotchi le 30 janvier 2018 a été la première tentative de réunir sur un seul terrain de pourparlers un large éventail de parties au conflit.

Source : Sputnik News – France

La Russie, la Turquie et l’Iran doivent aider à «nettoyer» la Syrie des terroristes

© Sputnik . Ramil Sitdikov

La Russie, la Turquie et l’Iran doivent aider les autorités syriennes à nettoyer le pays des terroristes, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères lors d’une rencontre avec ses homologues turc et iranien à Moscou.

Lors d’une rencontre à Moscou avec ses homologues turc et iranien, respectivement Mevlut Cavusoglu et Mohammad Zarif, Sergueï Lavrov a abordé la nécessité d’aider la Syrie à en finir avec la présence de terroristes sur son territoire.

«Je suis sûr qu’aujourd’hui il nous est nécessaire d’aider les Syriens à nettoyer définitivement le pays des terroristes. Nous tous, nous aidons le gouvernement syrien à y parvenir le plus vite possible, à ériger les ponts de la réconciliation nationale et à reconstruire ce qui a été détruit», a déclaré le ministre.

Il a ajouté que la Russie, la Turquie et l’Iran étaient vivement intéressés à garantir l’intégrité territoriale de la Syrie.

Selon lui, les initiateurs de la frappe sur la Syrie du 14 avril ont confirmé par leurs actions que leurs déclarations en faveur de la souveraineté, de l’indépendance et de l’intégrité territoriale de la Syrie n’étaient qu’une phrase creuse servant à «dissimuler leurs projets visant à remodeler le Proche-Orient et à partager la Syrie ».

«Je suis certain que la Russie, la Turquie et l’Iran, confirmant leur soutien de ces principes fondamentaux de la Charte de l’Onu, sont sincèrement intéressés à ce que la Syrie reste un État uni dans lequel tous les groupes confessionnels et ethniques auront des droits égaux et pourront vivre en paix», a signalé M.Lavrov.

Source : Sputnik News – France

Lavrov dénonce la volonté de diviser la Syrie et rappelle son attachement au processus d’Astana

Entouré de ses homologues iranien et turc, le chef de la diplomatie russe a dénoncé les plans occidentaux de diviser la Syrie en plusieurs entités et souligné l’importance du processus d’Astana dans la résolution de la crise.

Lors d’une conférence de presse commune le 28 avril, les ministres des Affaires étrangères russe, turc et iranien ont rappelé leur attachement au processus d’Astana dans la résolution de la crise syrienne.

Un rappel nécessaire selon Sergueï Lavrov, en raison de la volonté d’autres parties de saper ces négociations et de diviser la Syrie. «Nous contrerons les tentatives de mettre à mal notre effort commun [vers une résolution de la crise] et soulignons que le processus d’Astana est durable», a-t-il notamment déclaré. «Chaque fois qu’un espoir de paix se présente, il est détruit par une frappe», a-t-il encore dénoncé en référence à l’attaque menée conjointement par la France, les Etats-Unis et le Royaume-uni sur le territoire syrien le 14 avril. Selon lui, les pays occidentaux qui affirment soutenir la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de Damas, ne font en réalité que masquer leur intention de «reformater le Moyen-Orient et diviser la Syrie en plusieurs parties».

Le chef de la diplomatie russe s’est en outre étonné des pressions exercées sur l’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie Staffan de Mistura, pour qu’il prenne ses distances avec le processus d’Astana. «C’est assez étrange quand ils essaient de le pousser à critiquer le processus de paix d’Astana et les résultats du Congrès de Sotchi», a commenté le diplomate, sans préciser qui était à l’origine de ses pressions. Quelques jours auparavant, Staffan de Mistura avait en effet affirmé que les garants de l’accord d’Astana – la Russie, la Turquie et l’Iran – ne réduisaient pas les tensions en Syrie, mais au contraire «aggravaient» la situation. Un changement de position spectaculaire, le diplomate ayant par le passé approuvé publiquement le processus, y participant même personnellement.

Par ailleurs, Sergueï Lavrov a expliqué que les efforts pour relancer les pourparlers de Genève avaient pris du plomb dans l’aile à cause de certains responsables de l’opposition syrienne, qui souhaitent conditionner leur participation au départ de Bachar el-Assad. «Nous considérons comme extrêmement destructrices certaines déclarations faites par des représentants spécifiques de l’opposition […] qui ont posé comme conditions préalables le changement de régime et un procès pour crime de guerre contre les dirigeants syriens», a-t-il déclaré.

Lire aussi : La Turquie, la Russie et l’Iran plaident pour un «cessez-le-feu durable» en Syrie

Source: RT France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :