A la Une

Les forces du Gouvernement syrien découvrent des armes fabriquées par Israël et exportées clandestinement vers des terroristes

Une photo prise le 5 novembre 2017 montre des armes saisies par les forces gouvernementales syriennes lors d’une opération militaire contre des terroristes de Daesh Takfiri dans la ville de Dayr al-Zawr, dans l’est du pays. (Photo par l’AFP)

Les forces gouvernementales syriennes ont découvert des quantités considérables de munitions fabriquées en Israël, notamment de la guerre chimique, de l’équipement numérique et de la drogue destinées aux militants Takfiri et aux terroristes de Daesh dans la province centrale de Homs, ainsi que dans la province de Rif Dimashq.

Le service arabe de l’agence de presse russe Sputnik a annoncé que des soldats de l’armée syrienne avaient lancé une opération de nettoyage dans la partie sud de Homs, située à 162 kilomètres (101 miles) au nord de la capitale Damas, et a découvert une énorme cache de munitions et d’explosifs, où étaient destinés à être répartis entre les groupes extrémistes anti-gouvernement.

Ailleurs dans la ville d’al-Hajar al-Aswad, située à seulement quatre kilomètres au sud de Damas, des soldats syriens ont trouvé des armes fabriquées en Israël dans un réseau de tunnels souterrains secrets.

Ce n’est pas la première fois que les forces gouvernementales syriennes font de telles découvertes à partir des cachettes des terroristes à travers le pays arabe ravagé par la guerre.

Le 3 avril, les troupes syriennes ont mené des opérations dans les villages d’Al-Salihiyah, d’Al-Dweir, d’Al-Kishma et de Sabikhan dans la province orientale de Dayr al-Zawr près de la frontière irakienne et découvert là-bas des substances chimiques élaborées par Israël, des matériaux explosifs et des armes.

Les soldats syriens ont également découvert plusieurs obus d’artillerie produits par certains membres de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN) dirigée par les Etats-Unis d’Amérique.

http://PressTV.com/Default/Embed/557328

Une source militaire syrienne non identifiée a déclaré que de nombreuses grenades propulsées par fusée avaient été trouvées à l’intérieur de la cache d’armes de Daesh à Salihiyah, tandis que le dépôt de Dweir contenait des lance-roquettes ainsi que des obus de mortier de différentes sortes.

En septembre 2016, le législateur israélien Akram Hasoon a accusé le régime de Tel Aviv d’apporter une assistance militaire directe aux membres du groupe terroriste Jabhat Fateh al-Sham Takfiri, anciennement connu sous le nom de Front Al-Nusra, dans les hauteurs du Golan.

Hasoon, dans un article publié sur sa page Facebook, a déclaré que les extrémistes bombardaient le village druze de Khadr sous le soutien généreux et la protection du ministre israélien des Affaires militaires Avigdor Lieberman.

Il a écrit qu’Israël avait offert un équipement technologique de pointe aux militants de Jabhat Fateh al-Sham, afin de leur donner l’avantage dans les affrontements avec les forces gouvernementales syriennes.

« Des centaines de journalistes tués alors qu’ils couvraient la crise syrienne »

Dans le même temps, le soi-disant réseau syrien des droits de l’homme (SNHR) indique que 682 journalistes, dont huit ressortissants étrangers, ont été tués alors qu’ils couvraient l’évolution du conflit syrien.

Le SNHR a annoncé dans un communiqué que 64 journalistes syriens et trois étrangers avaient été tués par des terroristes de Daech, et que quatre journalistes syriens avaient été tués par des militants des Unités de protection du peuple kurdes (YPG) soutenues par les Etats-Unis d’Amérique.

La déclaration a ajouté que 25 journalistes ont été tués lors de violents affrontements entre des soldats de l’armée syrienne et des militants soutenus par des étrangers.

Le lieutenant-colonel Sharaf Walid Khalil, correspondant du bureau de presse de l’armée syrienne (photo de SANA)

Un journaliste a été tué par la soi-disant coalition menée par les Etats-Unis d’Amérique contre le groupe terroriste Daech Takfiri, et 35 autres ont perdu la vie aux mains des terroristes Takfiri.

Le 17 janvier, un correspondant du bureau de presse de l’armée syrienne a perdu la vie alors qu’il couvrait les avancées territoriales des forces gouvernementales et des combattants alliés des groupes de défense populaire dans les batailles contre les terroristes Takfiri à l’est de la capitale Damas .

L’agence de presse officielle syrienne, SANA, a rapporté que le lieutenant-colonel Sharaf Walid Khalil a été tué alors que les troupes de l’armée et leurs alliés se déplaçaient plus profondément dans la ville de Harasta.

Il a été tué trois mois après que le cameraman syrien Mohammed Milad, travaillant pour la télévision d’Etat, ait perdu la vie à la suite d’un engin explosif dans la province centrale de Homs.

Mohsen Khazaei, journaliste iranien assassiné pour la République islamique d’Iran (IRIB)

Les Takfiris de Daesh auraient largement miné la région dans le but de ralentir l’avancée des forces syriennes.

Le 12 novembre 2016, Mohsen Khazaei, journaliste iranien pour la radio et la télévision de la République islamique d’Iran (IRIB), a été tué dans le district de Minyan, dans le nord-ouest de la Syrie, à Alep, au milieu de violents affrontements entre les forces gouvernementales et terroristes. Son caméraman a été blessé.

Le 13 octobre 2016, le journaliste indépendant polonais Patryk Skolak a été tué à Alep.

La Syrie est en proie à un activisme soutenu par l’étranger depuis mars 2011. Le gouvernement syrien affirme que le régime israélien et ses alliés occidentaux et régionaux aident les groupes terroristes Takfiri qui font des ravages dans le pays.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les forces du Gouvernement syrien découvrent des armes fabriquées par Israël et exportées clandestinem ent vers des terroristes | Raimanet
  2. Des snipers français arrêtés en Syrie – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :