A la Une

Vladimir Poutine officiellement investi pour son quatrième mandat présidentiel

Le 18 mars 2018, le président russe sortant Vladimir Poutine arrivait en tête du premier tour de l’élection présidentielle avec plus de 76% des suffrages. Ce 7 mai, la cérémonie d’investiture du chef de l’Etat s’est tenue au Kremlin.

C’est au Grand palais du Kremlin que s’est déroulée, ce 7 mai, la cérémonie d’investiture à la présidence de la Fédération de Russie de Vladimir Poutine.

© Sergey Savostyanov Source: Sputnik

Le cortège du président se déplace à l’intérieur des infrastructures du Kremlin, Vladimir Poutine est à bord de son nouveau véhicule

Comme le veut la tradition, Vladimir Poutine a prêté serment, réaffirmant son engagement devant le peuple russe.

© Alexei Druzhinin Source: Sputnik

Vladimir Poutine prête serment

Durant son discours d’investiture, le président russe a déclaré : «Il est de mon devoir de servir la Russie, pour que notre peuple prospère […] c’est l’objectif de ma vie.»

© Mihail Metzel /POOL Source: Sputnik

Vladimir Poutine prononce un discours après avoir prêté serment

Vladimir Poutine a insisté sur le fait que les grandes décisions portant sur l’avenir de son pays devaient revenir au peuple russe : «Quelles que soient les circonstances, nous devons décider nous-mêmes et seulement nous-mêmes de notre avenir», a-t-il martelé.

Il a également déclaré que le développement du pays devait être l’affaire de tous et ne devait laisser personne de côté : «Ensemble nous devons renouveler la société, développer toutes les régions de la Fédération de Russie, mener une politique sociale qui inclut chaque personne.»

Après son discours d’investiture, le chef d’Etat s’est adressé au régiment de garde du Kremlin, auquel il a personnellement tenu à exprimer sa gratitude : «Je vous félicite à l’occasion du 82ème anniversaire de la constitution de votre régiment !»

Le 18 mars 2018, Vladimir Poutine a été réélu avec 76,7% des voix, ouvrant la voix à son deuxième mandat consécutif et son quatrième au total. Ce nouveau mandat court jusqu’en 2024, année où le président fêtera ses 72 ans.

Dès la diffusion des résultats partiels le désignant comme réélu, Vladimir Poutine s’était adressé à ses partisans, leur promettant de grands accomplissements pour la Russie. Il avait alors souligné l’importance de l’unité au sein du peuple russe.

Lire aussi : Le quatrième mandat de Vladimir Poutine face au défi des sanctions occidentales

Source: RT France

Français, Allemands et Italiens considèrent Poutine comme le chef d’État le plus puissant

Emmanuel Macron, Vladimir Poutine, Donald Trump, Xi Jinping, Angela Merkel, Theresa May, Recep Tayyip Erdogan, Benjamin Netanyahu, Shinzo Abe, Narendra Modi ou l’ayatollah Khomeini… qui, parmi ces dirigeants mondiaux, est le plus puissant sur l’échiquier mondial? Le sondage Ifop réalisé pour Sputnik révèle cet homme fort, et il s’agit…

Sur fond de la présidentielle en Russie, des législatives en Italie, de l’empoisonnement de Sergueï Skripal et de ses conséquences sur la politique mondiale, l’Ifop a mené un sondage pour Sputnik visant à savoir qui était le dirigeant le plus puissant du monde à l’heure actuelle.

Et comme l’on peut voir sur le diagramme, la majorité des Français (34%) estiment que le dirigeant le plus influent est Vladimir Poutine.

© Sputnik .
Sondage: Qui considérez-vous comme le dirigeant le plus puissant du monde?

25% donnent leur voix à Donald Trump et 17% au leader chinois Xi Jinping. Seuls 9% ont voté pour Angela Merkel, alors qu’Emmanuel Macron n’est nommé que par 5% des personnes interrogées.

Le même avis est aussi exprimé en Italie et en Allemagne. Ainsi, plus d’un tiers des Italiens (38%) et des Allemands (34%) considèrent Vladimir Poutine comme le dirigeant le plus influent du monde. 43% des Américains et un tiers des Britanniques (33%) estiment que le leader le plus puissant est Donald Trump.

Il est à noter que l’opinion des Européens concernant la puissance du Président russe est également partagée en Russie, où Vladimir Poutine avait remporté l’élection avec 76,69% des suffrages, battant ainsi son propre record: 56,43 millions de personnes avaient voté pour lui lors de la présidentielle 2018.

Le sondage a été réalisé du 22 au 28 mars par l’Institut français d’opinion publique (Ifop) en France, en Allemagne, en Italie, au Royaume-Uni et aux États-Unis. 5.029 personnes majeures des cinq pays y ont participé. Cette étude est représentative de la population selon les critères du sexe, de l’âge et de la répartition géographique. La marge d’erreur s’élève à 3,1% pour un intervalle de confiance de 95%.

Le projet international d’étude de l’opinion publique Sputnik.Opinions a été lancé en janvier 2015, en partenariat avec les célèbres instituts Populus, Ifop et forsa. Dans le cadre du projet, des sondages sont régulièrement menés dans les pays d’Europe et aux États-Unis sur des sujets sociaux et politiques d’actualité.

Source: Sputnik News – France

La limousine russe de Poutine, un des événements phares de son investiture (vidéo)

Service de presse de la présidence russe

La nouvelle limousine russe Kortezh a été dévoilée au public le jour de l’investiture de Vladimir Poutine qui l’a empruntée pour se rendre au Grand Palais du Kremlin. Comme il a ensuite été indiqué, les véhicules du projet seront mis en vente au début de l’année 2019 sous la marque Aurus.

La nouvelle limousine russe Kortezh a été dévoilée au public le jour de l’investiture de Vladimir Poutine qui l’a empruntée pour se rendre au Grand Palais du Kremlin. Comme il a ensuite été indiqué, les véhicules du projet seront mis en vente au début de l’année 2019 sous la marque Aurus.

C’est à bord de la nouvelle limousine de fabrication russe que Vladimir Poutine, qui vient d’être réinvesti à la tête de l’État pour un nouveau mandat de six ans, s’est rendu au Grand Palais du Kremlin, lieu de la cérémonie solennelle.

C’est la première fois que Vladimir Poutine a renoncé à la Mercedes traditionnelle au profit d’un nouveau véhicule du projet Kortezh (Cortège). Un des traits distinctifs de cet imposant véhicule noir conçu pour le transport et l’escorte des hauts fonctionnaires est un insigne en argent de grande taille sur son capot.

À la vue des premières images de la voiture à bord de laquelle Vladimir Poutine est monté en sortant du bâtiment où se trouve son bureau, les personnes invitées au Grand Palais du Kremlin se sont mises à applaudir. «Elles est plus cool que celle de Trump», s’est exclamée l’une d’entre elles.

Le projet de la gamme Kortezh est développé par l’Institut central de recherche scientifique et d’automobile automotrice de Moscou. Il comprend quatre voitures différentes: limousine, berline premium, monospace et crossover.

Comme l’a ensuite fait savoir le ministère russe de l’Industrie et du Commerce dans un communiqué, les véhicules du projet Kortezh seront mis en vente à partir du premier trimestre de l’année 2019 sous la marque Aurus.

«Ces véhicules de classe luxe seront disponibles sur le marché sous la marque Aurus et seront présentés au grand public lors du Salon international de l’automobile de Moscou. Les ventes sur le marché russe et international des berlines et des limousines commenceront dès le premier trimestre de l’année 2019», est-il indiqué.

Service de presse de la présidence russe
Инаугурация президента России В. Путина

«C’est à partir de la fin août ou du début septembre que les commandes commerciales de ces automobiles seront prises a indiqué le ministre russe de l’Industrie et du Commerce Denis Mantourov.

Selon lui, les livraisons pour l’administration présidentielle seront finalisées d’ici à la fin de l’année en cours et pour les membres du gouvernement au début de l’année 2019.

Source: Sputnik News – France

Vladimir Poutine propose Dmitri Medvedev comme Premier ministre

© © Alexei Druzhinin / Sputnik Source: Reuters
Vladimir Poutine serrant la main à Dmitri Medvedev, dans le Grand palais du Kremlin

Le président russe Vladimir Poutine a proposé ce 7 mai Dmitri Medvedev comme chef du gouvernement, peu après avoir prêté serment pour son quatrième mandat à la présidence de la Fédération de Russie.

«Le président de la Fédération russe a soumis la candidature de Dmitri Medvedev à la Douma [chambre basse du Parlement] pour obtenir son accord», a fait savoir le Kremlin dans un communiqué, le 7 mai. La Douma doit se prononcer sur la candidature de Dmitri Medvedev le 8 mai.

Président de 2008 à 2012, Dmitri Medvedev a déjà occupé le poste de Premier ministre de 2012 à 2018.

Vladimir Poutine a été officiellement investi président de la Fédération de Russie, en fin de matinée, dans le Grand palais du Kremlin. «Je considère comme mon devoir et le sens de ma vie de faire tout mon possible pour la Russie, pour son présent et pour son avenir», a-t-il déclaré, après avoir prêté serment, la main sur la Constitution, en présence des présidents des deux chambres du Parlement russe et celui de la Cour constitutionnelle.

Le 18 mars 2018, Vladimir Poutine a été réélu avec 76,7% des voix, ouvrant la voix à son deuxième mandat consécutif et son quatrième au total. Ce nouveau mandat court jusqu’en 2024, année où le président russe fêtera ses 72 ans.

Lire aussi : Le quatrième mandat de Vladimir Poutine face au défi des sanctions occidentales

Source: RT France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :