A la Une

Des snipers français arrêtés en Syrie

Un soldat français. (Photo d’illustration)
Des snipers français arrêtés en Syrie. (Photo d’illustration)

Quelque 70 militaires français auraient été arrêtés par l’armée syrienne à un poste de contrôle dans la province de Hassaké.

À bord d’un convoi composé de 20 véhicules Toyota, les snipers se seraient dirigés par erreur vers un poste de contrôle de l’armée syrienne.

Source: Press TV

Tracts largés dans le ciel. ©Harbi Press (Photo à titre d’illustration)

Survolant la province de Deraa et le Rif de Damas, les hélicoptères de l’armée syrienne ont largué des tracts appelant les terroristes à déposer les armes et à faire des compromis avec Damas.

C’est une habitude, avant de procéder à de nouvelles opérations, l’armée syrienne largue des tracts appelant les terroristes à se rendre au gouvernement de Damas. C’est ainsi que le Rif sud de Hama ainsi que Homs ont été libérés du joug des terroristes qui se sont rendus à Idlib et à Alep, rapporte l’agence de presse Fars News.

Selon un site proche des rebelles syriens, au cours de la neuvième série des pourparlers d’Astana, la Russie a prévenu les groupes armés qu’elle mettrait fin à toute opération militaire à Deraa. Pour le moment, Moscou n’a pas réagi à cette information.

Source: Press TV

Les armes découvertes par l’armée à l’intérieur des repaires des terroristes à Hajar al-Asswad, le 5 mai 2018. ©SANA

Au cours de l’opération de nettoyage de la banlieue sud de Hama, des unités de l’armée syrienne ont découvert des réseaux de tunnels, de tranchées et des stocks d’armes des terroristes.

Une source militaire sur le terrain a annoncé que le corps du génie militaire de l’armée syrienne a nettoyé l’entrée principale du district de « Harbanfseh » dans la banlieue sud de Hama, où les terroristes avaient posé des mines avant leur départ pour le nord de la Syrie.

Lire aussi: Découverte d’un vaste réseau de tunnels souterrains en Syrie

« Le désamorçage de 10 bombes, près du chemin de fer de Harbanfseh par le corps du génie militaire de l’armée syrienne a permis d’atteindre les chambres opérationnelles et les tranchées des terroristes sur une distance de trois kilomètres », a-t-on appris de la même source qui a poursuivi : « L’armée syrienne a découvert et saisi deux repaires des chefs des groupes terroristes du bataillon Ansar et de la brigade Haq ».

LIRE PLUS: Est-ce aussi cela qu’Israël cherche à tout prix à détruire ? – Des armes israéliennes parmi les armes remises à l’armée syrienne par des terroristes à Damas

L’armée syrienne a découvert et saisi un important stock d’armes à Deir ez-Zor, le 15 février 2018. (Photo d’archives)

LIRE ÉGALEMENT: Les forces du Gouvernement syrien découvrent des armes fabriquées par Israël et exportées clandestinement vers des terroristes

En outre, les militaires syriens déployés dans le sud de Damas ont continué leurs opérations contre les terroristes opérant dans le nord du quartier de Hajar al-Aswad. Ils ont repris le contrôle des immeubles au nord-ouest et au nord du quartier et infligé de lourds dommages aux terroristes.

L’aviation et l’artillerie syriennes ont porté des frappes dures, hier, jeudi contre al-Jazira, dernier secteur dans le nord-ouest de Hajar al-Aswad, considéré comme fief de Daech.

Les unités de l’armée syrienne ont étendu leur contrôle sur Hajar al-Aswad au cours de ces trois derniers jours si bien qu’elles ont pu atteindre al-Jazira, un secteur très dense où se juxtaposent de nombreux bâtiments qui ralentissent les opérations des militaires syriens contre les terroristes.

Les effectifs de l’armée syrienne ont repris hier aux terroristes le contrôle de la banlieue nord de Homs et de la périphérie sud de Hama.

Source: Press TV

60 snipers français arrêtés à Hassaké en Syrie, selon le site russe Mail.ru. (Photo d’archives)

Les informations récentes font état de l’interception accidentelle, au début du mois de mai 2018, d’un groupe de 60 militaires français déployés au sein d’unités kurdes près de Hassaké dans le nord-est syrien.

Les dizaines de militaires français en provenance du Kurdistan irakien sont entrés en Syrie et se sont dirigés « par méprise » vers un poste de contrôle de l’armée syrienne. Certaines sources évoquent toutefois une autre hypothèse : Des combattants kurdes de Syrie accompagnant les militaires français auraient délibérément dirigé le convoi vers un poste de contrôle de l’armée syrienne suite vraisemblablement à des différends entre les unités kurdes et les forces spéciales françaises. Une fois attirés au poste de contrôle syrien, les militaires français auraient été désarmés et interrogés sur la raison de leur présence en Syrie. S’agit-il d’un coup de renseignement syrien? Des fusils de précision, quelques systèmes de missiles antichars de type Milan, des fusils d’assaut, des lunettes de vision nocturne, des scanners radio, du matériel médical et des gilets pare-balles en possession des forces françaises ont été saisis par les Syriens.

Selon des informations recueillies auprès de militaires syriens, les soldats français n’ont pas démontré une quelconque hostilité à l’égard de la Syrie ou de son gouvernement en se contentant de dire qu’ils ont été envoyés dans le Nord-Est de la Syrie pour former et soutenir les unités des forces démocratiques syriennes (FDS) dans la lutte contre Daech et certains d’entre eux- dont le commandant du groupe- ont tenu à exprimer leur opposition aux machinations orchestrées par certaines factions « corrompues » en Europe et ailleurs pour nuire à la Syrie. La Syrie considère officiellement la France comme l’un des soutiens principaux des mouvements et des groupes terroristes ayant ensanglanté la Syrie depuis 2011. À Paris, le choc est énorme. Après la révélation syrienne, la France a annoncé ce vendredi avoir sanctionné trois ressortissants syriens et sept entreprises syriennes pour « l’implication présumée dans la fabrication d’armes chimiques ». La France risque gros en s’engageant militairement en Syrie, estiment les experts.

EN SAVOIR PLUS: L’armée syrienne aurait arrêté des snipers français à Hassaké

Source: Press TV

 

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Les USA économisent leurs dollars dans le nord-ouest de la Syrie – MIRASTNEWS
  2. Les snipers français ne sont pas les seuls à se faire arrêter en Syrie – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :