A la Une

Les Français reviennent-ils à la politique? – Marée populaire : manifestations dans toute la France contre la politique du gouvernement

La France en ébullition politique

A l’appel d’une soixantaine de syndicats, de partis de gauche et d’associations, des rassemblements se tiennent partout en France pour protester contre le gouvernement Macron. Un vrai test pour la convergence des luttes

  • Interrogé par BFM TV, le ministre de l’Intérieur estime que sept membres des forces de l’ordre ont été légèrement blessés par des heurts avec des casseurs. Il ajoute que les manifestants «sont complices» des casseurs «par leur passivité».

  • Les premiers chiffres ont été annoncés peu avant 17h : la «marée populaire» a réuni près de 21 000 personnes selon la préfecture de police. La CGT annonce, quant à elle, la mobilisation de près de 250 000 manifestants en France, dont 80 000 à Paris.

  • Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon sont évidemment présents.

Une manifestante brandit une pancarte en reprenant l’un des slogans d’Emmanuel Macron «Make our planet great again», en invoquant l’austérité, les bombardements en Syrie, la destruction du service public, etc.

A Saint-Nazaire, la tête du cortège fait la «ola».

Nicolas Dahéron @NicoDaheron

Ambiance festive en tete de cortege

Selon France bleu, une centaine d’individus cagoulés se sont installés en tête de cortège à Nantes.

FranceBleuLoireOcéan

@bleuloireocean

Une centaine d’individus cagoulés se sont installés en tête de cortège. La n’est pas encore partie

D’après un journaliste de l’Agence Capa, au château de Caen, «plusieurs milliers de personnes défilent sous le soleil».

Voir l’image sur Twitter

Simon Abraham @Simon__Abraham

au château de , plusieurs milliers de personnes défilent sous le

Selon un journaliste du Figaro, une quarantaine de Black Blocs tente d’intégrer la manifestation. Ces individus semblent s’immiscer dans le cortège sous les huées.

Jean-Baptiste Semerdjian

@JBSemerdjian

Une quarantaine de personnes masquées surgissent assez soudainement et tentent de former un black Block à l’entrée d’une des rues perpendiculaires.

  • Une heure après le début de la manifestation, la préfecture de police a d’ailleurs fait savoir que 32 personnes avaient été interpellées, notamment pour port d’arme, rébellion ou participation à un groupement en vue de commettre des violences.

  • Une Marianne au masculin fait partie des invités de la manifestation.

 

Le personnel d’Air France, entreprise tourmentée par un conflit social depuis plusieurs mois, figure aussi à la «marée populaire».

Jean-Baptiste Semerdjian

@JBSemerdjian

En tête de cortège, le syndicat des navigants du groupe Air France.

  • Selon le journal Presse Océan, 2000 personnes étaient présentes lors des discours à Nantes.

  • A Rodez, le cortège est parti.

  • La Commune de Paris fait partie des références du rassemblement.

  • La place de la République à Paris se remplit peu à peu.

  • Le député de La France insoumise, Eric Coquerel, à Paris, se satisfait que «les quartiers populaires, syndicats, jeunes, associatifs, sans papiers, parents d’élève, militants politiques, [sont] tous ensemble pour dire stop à Macron».

  • Les tracteurs sont de sortie à Rennes.

  • Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, remercie depuis Marseille le syndicat de la CGT pour sa présence dans la «marée populaire».

  • Le rassemblement a également débuté à Strasbourg.

  • Une internaute relaie les propos d’une factrice en grève, qui s’insurge : «J’ai un rêve, c’est la convergence des luttes. Je dis au président Macron d’écouter la rue, parce que c’est le président de la République. Nous sommes encore une démocratie, n’en faites pas une dictature.»

  • Au vu des intempéries en Nouvelle-Aquitaine, il semblerait qu’à Bordeaux la «Marée populaire» soit compromise. Une première victoire pour Emmanuel Macron ?

  • La Bibliothèque nationale de France (BNF), située à Paris, se met en grève à l’occasion de la «marée populaire» pour «de meilleures conditions de travail pour les vacataires».

 

L’edit de Mathieu @LeditdeMathieu

Grève à la BNF aujourd’hui pour de meilleures conditions de travail pour les vacataires

Le député de La France insoumise, Alexis Corbière, est à Montreuil pour «un départ collectif, joyeux et en musique, pour le raz-de-marée».

Alexis Corbière

@alexiscorbiere

À , départ collectif, joyeux et en musique, pour le raz de marée du

L’ironie est aussi de la partie. Un témoin avertit en photographiant le véhicule de France Info : «Merci de ne pas abîmer cette voiture !» En effet, l’internaute fait référence à un véhicule de France Info qui avait été la cible d’une cinquantaine de casseurs au visage masqué lors de «la fête à Macron» le 5 mai.

vaneay @vaneay

merci de ne pas abîmer cette voiture !

Un autre internaute, quant à lui, a photographié les devantures d’un McDonald, violemment dégradé par des casseurs lors de la manifestation du 1er mai. Cette fois-ci la chaîne de fast-food a pris ses précautions.

Une «marée populaire» de bon augure à Montpellier ? En effet, un observateur s’amuse : «Jésus en tête de cortège.»

Magdala Schlokhoff @magdalakoff

, Montpellier.
Jésus en tête de cortège.

Mobilisation également à La Roche-sur-Yon, en Vendée, la commune de 53 000 habitants a vu sa «marée populaire».

Martine Chantecaille @MChantecaille

La c’est aussi à la Roche-sur-Yon !

Dans le Sud-Ouest plusieurs villes ont vu des «marées populaires». Quelques exemples : à Pau, environ 1000 personnes ont manifesté selon le quotidien Sud Ouest. A Angoulême, ce sont près de 800 personnes qui étaient dans la rue. A Périgueux, les manifestants étaient près de 750 selon le journal régional.

Avant le début de la manifestation à Paris, le Parti communiste était «sur le pont» pour préparer les affiches et autres tracts contre la politique macronienne.

PCF

@PCF

Les militants du PCF déjà sur le pont pour préparer la belle à Paris. Rdv gare de l Est angle de la rue de la fidélité et du bd Magenta.

A Montpellier, le cortège a débuté en fin de matinée.

François Carpita @francoiscarpit1

A Montpellier le cortège démarre. ✊

En province, et avant Paris, les manifestations de la «marée populaire» ont débuté. A Grenoble, la conseillère régionale de gauche, Emilie Marche, témoigne : «Les citoyens étaient nombreux pour dire « Stop Macron » et tout cela de façon festive et revendicative en chanson.»

Emilie Marche @emiliemPG

Que de monde à pour cette Les citoyens étaient nombreux pour dire et tout cela de façon festive et revendicative en chanson. la lutte continue.

Le printemps de contestation sociale se poursuit ce 26 mai. Plus de 60 syndicats, associations et partis politiques, dont la CGT, Attac, La France insoumise et Europe Ecologie Les Verts, participent à travers toute la France à une manifestation baptisée «Marée populaire». Une mobilisation qui vise à s’opposer à la «restructuration en profondeur de la société» voulue par le gouvernement d’Emmanuel Macron.

De la défense de la fonction publique à la lutte contre l’introduction de la sélection à l’entrée de l’université, en passant par la dénonciation de la loi «répressive contre les migrants» ou encore la défense des quartiers populaires et des retraités, cette mobilisation est un véritable test pour la convergence des luttes prônée par Jean-Luc Mélenchon.

Source: RT France

« Vous ne pouvez pas acheter la France! »: Des milliers de personnes se rassemblent contre les licenciements massifs planifiés par Macron (PHOTO, VIDEO)

Des milliers de personnes ont manifesté samedi dans les rues de France pour protester contre les réformes du secteur public du président Emmanuel Macron. Les manifestants ont décrié les plans de Macron pour les licenciements massifs de travailleurs et les allégements fiscaux pour les riches.

Les manifestants portaient des pancartes portant des slogans tels que « Macron, tu ne peux pas acheter la France! » « Arrête Macron! » Ou « Rendons notre planète à nouveau: Austérité, bombardement de la Syrie, expulsion des fermiers, destruction du service public, pesticides pour tous ». Beaucoup ont accusé le président centriste de servir les riches élites, tout en ignorant le sort des gens ordinaires.

Les manifestations ont été menées par les partis de gauche et les principaux syndicats du pays, y compris l’influente Confédération générale du travail. Les rassemblements se déroulent dans 160 lieux à travers la France, de la capitale nationale de Paris à la ville portuaire de Marseille. Là, l’ancien candidat à la présidence, Jean-Luc Mélenchon, s’est adressé à la foule, dénonçant les réformes de Macron.

© Gonzalo Fuentes / Reuters

« Nous ne vous croyons pas parce que vous mentez », a déclaré Melenchon, cité par Reuters. « Le pays est riche. Le pays doit partager. »

LIRE AUSSI: Un manifestant ensanglanté dans la rue de Paris: la manifestation anti-Macron devient violente (VIDEOS)

Les rassemblements se déroulent après des semaines de grèves organisées par des cheminots et d’autres employés du secteur public, qui sont indignés par la promesse de Macron de réduire les 120 000 emplois publics au cours des cinq prochaines années. Les grèves ont provoqué d’importantes perturbations de la circulation et ont forcé vendredi le gouvernement à s’engager à absorber 35 milliards d’euros (40,8 milliards de dollars) sur la dette de 47 milliards d’euros (54,8 milliards de dollars) contractée par la compagnie ferroviaire nationale.

© Gonzalo Fuentes / Reuters

Macron espère qu’en réduisant les dépenses publiques, le gouvernement peut réduire le déficit budgétaire et moderniser l’administration publique. En annonçant les changements à venir, le président a soutenu en février que le secteur public ne pouvait plus rester comme « une sorte de forteresse protégée ».

Les manifestations sont jusqu’ici restées pacifiques, bien qu’un certain nombre d’arrestations aient eu lieu avant l’événement samedi, alors que 30 personnes étaient détenues à Paris, selon la police. Parmi eux se trouvaient deux éboueurs qui ont volé un camion et prévu de jeter des ordures devant le QG du parti au pouvoir.

LIRE PLUS: Mission de Macron à Saint-Pétersbourg: garder la Russie dans la famille européenne

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :