A la Une

Le PYD attaque le siège du Conseil national kurde à Hasaka

(Zaman Al Wasl) – La milice kurde PYD a attaqué vendredi trois sièges du Conseil national kurde et ses partis politiques affiliés dans les villes d’al-Qamishli, al-Darbasiyah, et al-Malikiyah, à Hasakah, ont indiqué des activistes.

Les partisans du PYD ont détruit le mobilier de bureau et incendié l’un des quartiers généraux. L’attaque fait suite à des tensions entre les combattants syriens des Peshmergas et du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans la région frontalière irako-syrienne.

Nashat Thatha, un membre du bureau politique du Parti démocratique du Kurdistan-Syrie, a déclaré que des groupes de miliciens al-Himayet al-Jawhariya (Protection de base) et Al-Shabiba al-Thawriya (Jeunesse révolutionnaire) subordonnés au PYD ont attaqué le Parti démocratique du Kurdistan et les bureaux du Parti Yekiti à al-Qamishli. D’autres groupes ont attaqué le Conseil national kurde dans la ville d’Al-Darbasiyah, causant des dégâts matériels au quartier général du parti.

Thatha a déclaré que les attaques contre le quartier général sont survenues à la suite d’affrontements entre les forces syriennes des Peshmergas et des membres du PKK sur le territoire irakien proche de la frontière avec la Syrie. Les affrontements à la frontière ont irrité les partisans du PYD qui ont ensuite attaqué le siège du Parti démocratique du Kurdistan et les maisons des membres du parti.

Le dirigeant kurde a souligné que le PYD forme le al-Shabiba al-Thawriya à ces cas particuliers afin de faire pression sur le parti et la société tout en affirmant qu’il s’agit d’incidents spontanés et de réactions aux événements. Thatha considérait ces justifications comme illogiques, car les milices ne peuvent pas bouger sans l’approbation du PYD ou ne font aucun mouvement contraire à la politique générale du PYD.

Mathloum Qarnou, membre de la direction de l’Union démocratique des étudiants et de la jeunesse du Kurdistan, a déclaré que les attaques des partisans du PYD contre le siège du Conseil national du Kurdistan et ses partis à al-Qamishli, al-Malikiya et al-Darbasiyah ont eu lieu en même temps avec l’arrestation de certaines figures du parti.

Qarnou a souligné que les attaques du PKK contre les forces syriennes des Peshmergas dans la région frontalière entre le district irakien de Sanjar et le nord de Qamishli ont eu lieu parce que cette région est une route de contrebande d’armes entre la Syrie et l’Irak.

Les combattants syriens des Peshmergas et du PKK se sont affrontés vendredi matin lorsque les combattants du PKK ont attaqué une localité des Peshmergas dans les environs des villes irakiennes de Khan Sour et Snuny, près de la frontière avec la Syrie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : en.zamanalwsl.net

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :