A la Une

Le régime syrien déploie un énorme convoi militaire à Daraa – Vidéo

Daraa (Qasioun) – Les sources du régime syrien ont publié jeudi une vidéo montrant un énorme convoi militaire suivi par les forces du régime syrien et leurs milices de soutien, le convoi était en route vers le sud de la Syrie.

La vidéo montre un énorme convoi transportant des chars, des lance-roquettes et des camions de munitions en direction de Daraa, et comprend des véhicules suivis par des milices de Suhail Al-Hassan soutenues par la Russie, le convoi a montré de l’artillerie russe couverte.

La base aérienne russe de Hmeimeem en Syrie a déclaré lundi dernier que les forces du régime syrien participeront à ce qu’il a appelé « la bataille de la libération du sud de la Syrie ».

La base aérienne a ajouté sur ses pages non officielles sur les réseaux sociaux que « la Russie ne rejoindra pas le régime syrien si elle incluait des forces non convenues d’avance », en référence aux forces régionales impliquées dans le dossier du sud de la Syrie.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : qasioun-news.com

L’Etat islamique attaque le régime syrien à Deir Ezzor

Deir Ezzor (Qasioun) – Le groupe islamiste de l’Etat islamique a mené une vaste offensive vendredi matin et a pris pour cible les forces du régime syrien et leurs milices de soutien dans la campagne orientale de Deir Ezzor.

L’EI a mené l’offensive autour de la ville d’Abu Kamal, à l’est de Deir Ezzor, près des zones de Hazam et de Senaa et a ciblé des points militaires des forces du régime syrien utilisant les obus de mortier.

Les forces du régime syrien et leurs milices de soutien ont récemment fait face à de lourdes pertes et à des dommages en raison des attaques de l’Etat islamique contre les positions du régime syrien dans l’est de Deir Ezzor.

Il est bon de mentionner que l’EI est retourné attaquer les forces du régime syrien et leurs milices de soutien dans la campagne orientale de Deir Ezzor après avoir capturé le village de Baghoz près de la ville d’Abu Kamal.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : qasioun-news.com

Les chefs militaires russes et états-uniens d’Amérique se rencontrent en Finlande

Le chef d’état-major de l’armée russe et premier vice-ministre de la Défense, le général Valery Gerasimov, a rencontré vendredi en Finlande le président des états-majors états-uniens d’Amérique, le général Joseph Dunford. Ils ont discuté du règlement de la crise syrienne, notamment des relations bilatérales et des problèmes de prévention des incidents, a indiqué le ministère russe de la Défense. Les chefs militaires ont noté l’importance d’une stabilisation rapide de la situation en Syrie, selon le communiqué. Il a déclaré qu’au cours d’une discussion constructive, ils ont abordé les questions de la réduction des tensions et de la sécurité en Europe. Gerasimov a également rencontré séparément vendredi le chef militaire de la Finlande, le général Jarmo Lindberg, pour discuter de la sécurité européenne. En novembre de l’année dernière, Moscou et Helsinki ont établi une ligne téléphonique directe entre les forces armées pour renforcer la confiance mutuelle et accroître la transparence dans le contexte de l’intensification de l’activité militaire dans la région de la mer Baltique.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Daesh reprend des parties de la ville d’Albu Kamal en attaque majeure: à suivre de près

(Zaman Al Wasl) – Daesh (Daech) a utilisé au moins 10 kamikazes vendredi dans une attaque massive contre Albu Kamal, dans laquelle ils ont repris des parties de la ville de l’est de la Syrie, a indiqué un observateur.

Au moins 25 combattants du gouvernement et alliés ont été tués dans l’offensive, la plus importante des militants depuis des mois, a déclaré l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

   L’armée du régime et ses alliés ont pris le contrôle complet d’Albu Kamal en novembre 2017.

Peu de villages le long de la rive orientale de l’Euphrate sont toujours sous contrôle de Daech. Toutes les attaques menées par le régime et les forces dirigées par les Kurdes n’ont pas réussi à déraciner Daesh de ses poches restantes.

L’armée du régime et ses alliés ont mené une offensive dans le centre et l’est de la Syrie, soutenue par l’aviation et l’armement de missiles russes.

Dans le cadre du développement de l’est de la Syrie, trois soldats de l’armée des Etats-Unis d’Amérique ont été tués par l’attaque de Daech dans le nord-est de la province de Hasaka, alors que les forces alliées YPG attaquent le bastion de l’Etat islamique près de la frontière irakienne.

L’attaque a eu lieu près de la ville d’Al-Shaddadi mercredi lorsque Daech a pris pour cible un blindé des USA à l’aide d’une roquette guidée, a déclaré au militant Mohamed al-Kheder Zaman al-Wasl.

ISIS a également tué 8 combattants kurdes près d’al-Shaddadi, selon al-Kheder.

Au moins 13 soldats de l’armée des Etats-Unis d’Amérique ont été tués dans le nord-est de la Syrie en trois mois.

Daech a recouru à la tactique de la guérilla depuis qu’elle a abandonné son objectif de posséder un territoire et de créer un califat autosuffisant qui chevauche l’Irak et la Syrie.

Les forces démocratiques syriennes soutenues par les Etats-Unis d’Amérique (SDF) ont saisi jeudi trois villages et sept fermes dans la campagne du sud-est de Hasaka, profitant d’un bombardement aérien intensif de la part de la Coalition internationale.

Depuis dimanche, des affrontements sont en cours entre le FDS et Daech près des villes d’Al-Dshaisha et de Tel Shayer.

Au moins 20 civils ont été tués par les frappes aériennes dirigées par les États-Unis d’Amérique al-Dshaisha et Tel Shayer au cours de la semaine, ont déclaré les activistes.

Les frappes aériennes menées par les États-Unis d’Amérique ont tué plus de 2 000 civils et déplacé des milliers d’autres, selon les Nations Unies.

Les FDS, dirigées par les milices kurdes des YPG, a été le principal partenaire de la coalition menée par les États-Unis d’Amérique contre l’État islamique en Syrie, aidant à chasser les djihadistes du nord et de l’est de la Syrie l’année dernière.

A son tour, l’Irak a lancé une frappe aérienne sur une cible de Daech au sud de la ville de Hasaka jeudi, a rapporté AP.

Les avions de combat F-16 ont détruit un bâtiment où opéraient des membres de la direction du groupe sunnite extrémiste, a indiqué l’armée irakienne dans un communiqué.

Daesh, qui occupait jadis un tiers du territoire irakien, a été largement vaincu dans le pays mais constitue toujours une menace le long de sa frontière avec la Syrie. Zaman Al Wasl, Agences

Traduction : MIRASTNEWS

Source : en.zamanalwsl.net

Des troupes syriennes arrêtent un convoi militaire des Etats-Unis d’Amérique depuis l’entrée dans la ville de Qamishi

Damas, 8 juin (Prensa Latina) Les troupes gouvernementales syriennes ont empêché un convoi militaire des Etats-Unis d’Amérique d’entrer dans la ville d’Al-Qamishli, dans la partie nord-ouest de la province de Hasaka, ont rapporté aujourd’hui des activistes sociaux.

Après le blocus imposé par les forces armées à un poste de contrôle, la caravane de véhicules nord-américains tentant de rejoindre une base militaire située à l’entrée de Qamishli, a été contrainte de modifier son itinéraire, ont diffusé les sources.

Les médias ont souligné que bien que la majorité du territoire de Hasaka reste entre les mains des forces démocratiques syriennes, une alliance kurdo-arabe soutenue par Washington, les troupes syriennes dominent certaines localités dans cet environnement.

Les forces des Etats-Unis d’Amérique, avec environ 12 bases militaires dans le nord de la Syrie, maintiennent leur présence illégale sur le territoire de ce pays car, pour leur permanence, elles n’ont pas de mandat du gouvernement ou des Nations Unies.

Pendant ce temps, dans la province de Deraa, dans le sud du pays, les forces loyales à Damas ont lancé une forte attaque contre les positions de groupes terroristes, y compris la soi-disant Armée syrienne libre (ASL).

Des sources sur le terrain ont documenté que des troupes gouvernementales ont tiré des obus d’artillerie et des missiles sur des points fortifiés des radicaux, qui ont refusé d’évacuer la zone jusqu’à présent grâce à un accord avec les troupes régulières syriennes.

Jusqu’à présent, l’équilibre des pertes dans les médias et les combattants dans les rangs des détachements irréguliers est inconnu.

Le déploiement à grande échelle de détachements militaires dans le sud du pays intervient quelques jours après que l’armée a libéré les zones périphériques de Damas, qui ont été soumises depuis 2011 à des attaques terroristes constantes avec des obus de mortier.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Prensa Latina

Des terroristes syriens soutenus par les États-Unis. ©AFP

Les terroristes de Daech, soutenus par les États-Unis et l’OTAN, ont lancé une violente offensive contre la ville stratégique d’Abou Kamal, située sur les frontières syriennes avec l’Irak et la Jordanie.

L’offensive aurait été pilotée depuis la base américaine d’al-Tanf où les officiers américains et de l’OTAN supervisent de près les agissements des terroristes.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme, vitrine médiatique de l’opposition syrienne pro-occidentale, évoque une offensive menée par quatre voitures piégées et une dizaine de kamikazes.

Selon le site internet Al-Monitor, qui rapporte cette information, Daech aurait réussi à s’emparer de quelques localités de la banlieue de cette ville. Un premier bilan fait état de 35 morts dans les rangs des soldats syriens.

Depuis automne 2017, les États-Unis et leurs supplétifs de l’OTAN réorganisent les terroristes de Daech à Deir ez-Zor. Abou Kamal est contrôlée par l’armée syrienne et ses alliés de la Résistance.

La résurgence de Daech à Deir ez-Zor ainsi que dans le sud de la Syrie, zone limitrophe d’Israël, fait partie du nouveau plan américano-sioniste pour empêcher toute action militaire des forces alliées destinée à reprendre le contrôle de la ville pétrolifère de Deir ez-Zor.

Les États-Unis et leurs alliés cherchent par ailleurs à couper la jonction entre les frontières syro-irakiennes où se rejoignent l’armée syrienne et le Hezbollah d’une part et les Hachd al-Chaabi en Irak de l’autre.

Plusieurs offensives de Daech ont été repoussées ces derniers jours depuis la Syrie contre l’Irak. Les sources syriennes n’ont pas encore confirmé cette information.

Une base militaire américaine en Syrie. ©Reuters

Le ministre syrien des Affaires étrangères a affirmé lors d’une conférence de presse que « les conseillers militaires iraniens sont venus en Syrie à la demande du gouvernement syrien » et que « leur présence est totalement légale ».

Source: Press TV

1 Comment on Le régime syrien déploie un énorme convoi militaire à Daraa – Vidéo

  1. josephhokayem // 9 juin 2018 à 22:38 // Réponse

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :