A la Une

Nasrallah à Israël: Admettez que vous avez été vaincu en Syrie

Hassan Nasrallah/Reuters

Le chef du Hezbollah a déclaré qu’Israël voulait voir le président syrien évincé mais a échoué.

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a souligné vendredi que le « monde entier » ne pouvait pas forcer son groupe à retirer ses combattants de la Syrie voisine.

« La plus grande partie de la Syrie est devenue sûre et il est clair que l’axe hostile cherche à réaliser quelques gains », a-t-il dit dans une allocution télévisée marquant la journée Al-Quds, selon le site internet libanais Naharnet.

« Israël paria sur l’éviction du président (syrien) Al-Assad et il voyait son intérêt pour les militants, mais aujourd’hui les sionistes ont changé d’objectif en Syrie et disent que l’objectif de la bataille en Syrie est devenu d’expulser l’Iran et Hezbollah du pays », a ajouté Nasrallah.

« Vous, les sionistes, devez admettre que vous avez été vaincu en Syrie et que vous n’avez pas réussi à renverser le pilier de la résistance », a-t-il dit, s’adressant aux Israéliens.

« Je dis également à l’ensemble de l’axe qui a combattu en Syrie de reconnaître sa défaite », a poursuivi M. Naharnet.

Il a affirmé que le Hezbollah s’est rendu en Syrie pour affronter « une conspiration majeure dirigée contre le peuple syrien, l’Etat et l’entité et contre l’axe de la résistance », ajoutant que le groupe n’avait pas de « projet partisan » en Syrie.

Nasrallah a également souligné que son groupe « n’a pas de problème » à se retirer de Syrie si son gouvernement le lui demandait.

« Nous allons célébrer la victoire quand nos jeunes hommes retourneront dans leurs villes et leurs maisons … Mais si le monde entier se réunissait pour nous forcer à nous retirer de Syrie, ils ne pourraient pas le faire. Il n’y a qu’un seul moyen: une demande de la part des dirigeants syriens », a-t-il dit.

Il a conclu en lançant un avertissement aux Israéliens, en disant que l’Iran et le Hezbollah « ne veulent pas tuer, détruire ou jeter quiconque dans la mer ».

Mais, a-t-il ajouté, « nous vous demandons de manière civilisée de retourner dans les pays d’où vous venez. Si vous insistez sur l’occupation, le jour de la grande guerre viendra et c’est un jour où nous prierons tous à Jérusalem. »

La Journée Al-Quds est un événement annuel créé par le premier guide suprême iranien, l’ayatollah Ali Khomenei. Pendant la journée d’Al-Quds, des rassemblements ont lieu dans le monde entier et sont utilisés pour inciter contre les Israéliens et les Juifs.

(Le bureau nord-américain d’Arutz Sheva vous tient au courant du début du Shabbat à New York, mais l’heure affichée automatiquement sur tous les articles d’Arutz Sheva est l’heure israélienne.)

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Arutz Sheva

Nasrallah: La Syrie a triomphé du terrorisme, Al-Quds va revenir à son peuple palestinien

Beyrouth, SANA – Le secrétaire général du Hezbollah libanais, Sayyed Hassan Nasrallah, a affirmé que la Syrie joue un rôle central dans l’axe de la résistance et qu’elle a été l’objet d’une guerre terroriste mondiale ces sept dernières années, pourtant de plus grandes parties de la Syrie sont devenues sûres maintenant.

Dans un discours prononcé à l’occasion de la Journée internationale d’Al Qods (Jérusalem), Nasrallah s’est adressé à l’entité d’occupation israélienne en affirmant que les sionistes doivent avouer qu’ils n’ont pas réussi à faire tomber la Syrie, principal pilier de la résistance, et que leurs rêves et leurs paris sur les groupes terroristes sont partis avec le vent.

Il a également appelé les cheikhs du Golfe impliqués dans la guerre terroriste contre la Syrie à admettre la défaite aussi.

Il a également souligné que la Syrie a été soumise à une conspiration mondiale visant son existence et l’axe de la résistance, notant que cet axe a contribué à la grande victoire de la Syrie.

Nasrallah a déclaré que le Hezbollah quittera la Syrie lorsque les dirigeants syriens lui demanderont de le faire.

Il a poursuivi en affirmant que la cause d’Al-Qods est le nœud du conflit avec l’ennemi sioniste, et que les Etats-Unis d’Amérique reconnaissant Al-Qods comme la capitale de l’entité d’occupation israélienne impose trois défis, le premier étant d’assurer que le monde ne reconnaît pas cet acte.

Nasrallah a dit que le deuxième défi est de déjouer les schémas sionistes pour changer l’identité démographique d’Al-Qods et ses tentatives pour faire pression sur son peuple pour le quitter, et le troisième concerne les lieux saints, en particulier la mosquée Al-Aqsa.

Il a affirmé qu’Al-Qods retournera dans son peuple palestinien et que la Palestine sera libérée, ajoutant: « Si vous insistez sur l’occupation, le jour de la grande guerre, nous viendrons, et ce sera le jour où nous prierons tous à Al-Qods. »

Emma / Hazem Sabbagh

Traduction : MIRASTNEWS

Source : SANA

1 Comment on Nasrallah à Israël: Admettez que vous avez été vaincu en Syrie

  1. josephhokayem // 9 juin 2018 à 22:35 // Réponse

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :