A la Une

L’Armée syrienne libre, les Etats-Unis d’Amérique préparent une provocation chimique à Deir ez-Zor – Ministère de la Défense russe

© Sputnik / Nour Molhem

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, a déclaré lundi que des militants de l’armée syrienne libre avaient déjà apporté des bidons de chlore dans une colonie de Deir ez-Zor pour organiser une nouvelle « attaque chimique contre des civils ».

« Selon les informations reçues via trois canaux indépendants en Syrie, le commandement de l’Armée syrienne libre avec l’aide des militaires des forces spéciales des Etats-Unis d’Amérique prépare une provocation sérieuse avec l’utilisation de substances toxiques dans la zone de la ville de Jaffra, province de Deir ez-Zor », A déclaré Konashenkov.

Le ministère a noté que la vidéo de l’utilisation de substances chimiques deviendrait un motif pour les attaques de la coalition dirigée par les Etats-Unis d’Amérique contre les institutions du gouvernement syrien.

LIRE PLUS: Assad appelle l’attaque chimique de Douma «coup de PR britannique» directement au visage des médias britanniques

« La vidéo, après sa diffusion dans les médias occidentaux, devrait devenir une nouvelle base pour la coalition menée par les Etats-Unis d’Amérique pour lancer un tir de missiles contre des objets d’Etat syriens et justifier l’offensive des militants contre les troupes gouvernementales syriennes sur la rive orientale de l’Euphrate », a ajouté Konashenkov.

Le ministère russe de la Défense avertit que l’utilisation de telles provocations pour déstabiliser la situation en Syrie est inacceptable, a-t-il souligné.

En avril, les Etats-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni et la France ont lancé des frappes aériennes contre la Syrie accusant Damas d’une attaque chimique dans la ville de Douma. Les gouvernements syrien et russe ont accusé le groupe White Helmet, financé par les Etats-Unis d’Amérique et le Royaume-Uni, d’avoir organisé une attaque chimique sous fausse bannière dans la ville pour inciter l’intervention militaire occidentale.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Appuyée par l’aviation russe, l’armée syrienne déjoue la percée des radicaux vers Palmyre

1034233190

© Sputnik

L’armée syrienne, appuyée par l’aviation russe, a réussi à repousser l’offensive des radicaux d’al-Tanf vers Palmyre, selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Une tentative de percée des radicaux dans le sud du gouvernorat de Homs a été déjouée par l’armée syrienne avec l’appui de l’aviation russe.

Des postes d’observation syriens ont détecté, aux alentours du mont de Ghurab, un grand groupe de radicaux en motos et en camionnettes munis d’armes de gros calibre.

«La percée des radicaux a été déjouée, cinq extrémistes éliminés, une camionnette et une moto détruites. Le reste des extrémistes se sont dispersés et ont regagné la localité d’al-Tanf, occupée de manière illégale par les États-Unis», selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Dans cette localité, des radicaux effectuent régulièrement des tentatives de percée, toujours selon la même source.

Source : Sputnik News – France

Syrie: Qalamoun frappée par Israël?

Une frappe aérienne visant les positions des terroristes à al-Hajar al-Aswad, près de Damas, le 22 avril 2018. (Photo d’illustration) ©AP

Des déflagrations ont été retenties près de Damas, capitale syrienne.

Selon l’édition arabophone de la chaîne de télévision Russia Today, « une série d’explosions ont eu lieu ce lundi 11 juin à al-Qutayfah, une ville située à environ 40 km au nord-est de la capitale syrienne ».

Des informations contradictoires sont véhiculées par différentes sources. Certains sont d’avis que ces explosions, ayant secoué un dépôt d’armements, seraient dues à la hausse anormale de la température.

Dans le même temps, plusieurs internautes ont partagé des postes sur les réseaux sociaux selon lesquels les explosions auraient été provoquées par une frappe aérienne de l’aviation israélienne visant un dépôt d’armements appartenant à l’armée syrienne.

La ville d’al-Qutayfah appartient au Qalamoun occidental, à 20 kilomètres de la frontière syro-libanaise.

Source: Press TV

1 Trackback / Pingback

  1. Après l’échec cuisant du grand Israël, c’est maintenant le nouveau Moyen-Orient ? – Lisez – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :