A la Une

L’Italie dénonce les « leçons hypocrites » sur les migrants de la France

Une image de document pris dans la zone de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée, le 9 Juin 2018 et publiée le 11 Juin 2018 par SOS Méditerranée ONG montre les migrants d’être secouru avant de monter à bord du navire de l’ONG française Verseau. (Photo par l’AFP)

L’Italie a déclaré mardi qu’elle n’accepterait pas « des leçons hypocrites » de pays comme la France sur les migrants, dans une rangée croissante de plus de 629 personnes bloquées en Méditerranée à qui Rome a refusé l’entrée.

« Les déclarations concernant (le navire humanitaire) Verseau qui viennent de la France sont surprenants … l’Italie ne peut pas accepter les leçons hypocrites des pays qui ont préféré regarder l’autre sens sur l’immigration, » a déclaré le nouveau gouvernement populiste dans un communiqué initialement rapporté par les médias italiens puis confirmé par les représentants du gouvernement à l’AFP.

Le gouvernement répondait à l’accusation de « l’irresponsabilité » du président français Emmanuel Macron sur le traitement de la crise par l’Italie.

« Le gouvernement italien n’a jamais abandonné les quelque 700 personnes à bord du Verseau », insiste le communiqué.

Les migrants sauvés par l’Aquarius, dirigé par l’ONG française SOS Méditerranée, ont été coincés sur le navire surchargé pendant plus de 30 heures alors que l’Italie et Malte se querellaient pour savoir qui devrait les prendre avant que l’Espagne intervienne et offre le port de Valence aux migrants comme un lieu d’atterrissage pour les migrants en Europe.

« Après le refus de Malte d’autoriser le débarquement à bord du Verseau, nous avons reçu un geste de solidarité sans précédent de la part de l’Espagne, sans parler de la France, qui a souvent adopté des politiques d’immigration beaucoup plus rigides et cyniques », indique le gouvernement italien.

Macron doit recevoir vendredi le nouveau Premier ministre italien, Giuseppe Conte, avant la réunion du Conseil européen prévue ce mois-ci, au moment où la question de la migration devrait figurer en tête des priorités.

« Je suis heureux qu’ils aient découvert la responsabilité, qu’ils ouvrent leurs ports et qu’ils puissent leur envoyer quelques personnes s’ils le veulent », a déclaré mardi le vice-Premier ministre italien Luigi Di Maio.

Dans un post sur Facebook, Di Maio a ensuite critiqué la France, affirmant qu’ils «retiennent chaque jour les migrants à Vintimille», une ville frontalière entre l’Italie et la France et un point chaud de l’immigration.

Di Maio, leader du Mouvement des cinq étoiles qui constitue le nouveau gouvernement italien aux côtés de la Ligue nationaliste, a déclaré qu’il était « embarrassant » que la France nous « prêche » puisque l’Italie demande à ses partenaires européens de partager les droits et devoirs avec Italie.

AFP

Traduction: MIRASTNEWS

Source : Press TV

1 Comment on L’Italie dénonce les « leçons hypocrites » sur les migrants de la France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :