A la Une

Le complexe militaro-industriel des USA a peur de la paix qui s’instaurerait sur la péninsule coréenne: universitaire

Le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump (à gauche) et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à droite)

La paix est une peste pour le complexe militaro-industriel des Etats-Unis d’Amérique

Aux États-Unis d’Amérique, un grand nombre de personnes qui ont des intérêts dans le complexe militaro-industriel craignent que la paix n’éclate dans la péninsule coréenne, affirme un expert états-unien d’Amérique en matière de droits de l’homme et militant pour la paix.

« Tout d’abord, je pense qu’au lieu de menacer la Corée du Nord, les gens devraient être heureux que la paix soit à l’horizon pour la péninsule coréenne. Je pense que c’est un développement bienvenu et attendu depuis longtemps. Il n’y a pas eu de vraie paix depuis 1953, vraiment depuis avant la Seconde Guerre mondiale », a déclaré Daniel Kovalik, qui enseigne les droits de l’homme internationaux à la Faculté de droit de l’Université de Pittsburgh, en Pennsylvanie.

« Tout d’abord, je pense qu’au lieu de menacer la Corée du Nord, nous devrions les remercier pour leur volonté de dénucléariser la Corée », a déclaré mercredi Kovalik à la chaîne Press TV.

«Non cela dit, c’est une réponse très prévisible non seulement de McConnell, mais aussi d’un certain nombre de démocrates qui prennent également la même position. Vous savez qu’il y a des gens, beaucoup de gens aux Etats-Unis d’Amérique qui ont des intérêts dans le complexe militaro-industriel, qui sont menacés par la paix, et je pense que vous les voyez exposés à ce genre de menaces», a-t-il ajouté.

Le chef de la majorité sénatoriale des Etats-Unis d’Amérique Mitch McConnell a menacé mardi la politique de pression maximale de la Corée du Nord si elle ne s’en tient pas aux résultats du sommet historique entre le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

McConnell, s’exprimant lors de la séance d’ouverture du Sénat, a déclaré qu’il soutenait les objectifs contenus dans la déclaration conjointe de Trump-Kim sur la dénucléarisation, mais a ajouté que Washington devait être prêt à répondre si Pyongyang ne se conformait pas.

Trump et le leader nord-coréen ont signé une déclaration commune mardi à la fin de leur réunion historique à Singapour, promettant une nouvelle relation entre les nations et s’engageant à œuvrer pour la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne.

« Vous savez, cela m’inquiète », a déclaré Kovalik. « Il y a beaucoup de gens qui veulent faire dérailler le processus qui est en train de se dérouler, et ils sont très opposés à cet effort. »

« Je pense que les Etats-Unis d’Amérique dans ces situations peuvent installer toutes les cartes car elles ont la supériorité économique et militaire. Et je pense que tout est en danger. Bien sûr, nous avons vu avec la Libye par exemple. Kadhafi a abandonné ses ambitions nucléaires en échange de ce qu’il espérait être de retour dans la communauté des nations et dans l’Ouest « , a-t-il déclaré.

« Vous savez finalement que l’OTAN a bombardé son comté et il est mort. Donc, évidemment, les Nord-Coréens considèrent cela comme une forme possible pour eux dans cet événement « , a-t-il noté.

« Mais tout cela dit, je suis prudemment optimiste que nous pourrions avoir un accord global que les deux parties garderaient. Et j’espère certainement pour cela. Je pense franchement que les deux leaders devraient être soutenus dans cet effort », a conclu l’analyste.

Mercredi, le secrétaire d’Etat des USA Mike Pompeo a déclaré que les Etats-Unis d’Amérique souhaitaient que la Corée du Nord prenne des mesures concrètes pour la dénucléarisation avant la fin du premier mandat de Trump.

Pompeo a déclaré que l’administration Trump veut des progrès rapides sur la promesse de la Corée du Nord de mettre fin à son programme d’armes nucléaires. [Les Etats-Unis d’Amérique devraient parallèlement démontrés leur volonté ferme d’aller vers la paix en retirant leurs troupes de Corée du Sud sans possibilité d’y revenir (comme ils l’ont bafoué en s’étendant et en revenant en Europe après l’accord conclu avec l’URSS), et en cessant tout acte de provocation. MIRASTNEWS]

Il a ajouté que les deux pays n’ont pas encore défini les détails du plan, mais a affirmé que la compréhension entre eux était encrée dans l’accord signé par Trump et Kim mardi à Singapour.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :