A la Une

Les Etats-Unis d’Amérique préparent une attaque chimique de faux drapeau à Al-Tanf – Source de Damas

© AP Photo / Hammurabi’s Justice News

A la lumière de ceci, les USA vont-ils reculer ou continuer à avancer pour essayer de remobiliser leur coalition anti-syrienne, le G7 et l’OTAN ?

Ahmad Kazem, chef du Syrian Human Rights Network, a déclaré à Sputnik que les services de renseignements des Etats-Unis d’Amérique préparaient une provocation impliquant des armes chimiques près d’al-Tanf, en Syrie, et que son but serait de semer la discorde entre Damas et les Kurdes syriens.

« En ce moment [à At Tanf], les services spéciaux des Etats-Unis d’Amérique se préparent en coordination avec Daesh (ISIS)* dans la région pour organiser une provocation identique à celle qui a eu lieu à Douma », a déclaré M. Kazem. « Les Kurdes, y compris les femmes et les enfants, se préparent à l’opération de faux-drapeaux », a-t-il ajouté.

Kazem pense qu’il existe une probabilité «extrêmement forte» que la provocation soit effectuée. «Elle est en train d’être préparée dans le but de provoquer une collision entre les Kurdes et l’armée syrienne», a-t-il dit.

Lundi, le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, a indiqué que de nombreuses sources avaient informé le ministère que des militants de l’Armée syrienne libre et des forces spéciales des Etats-Unis d’Amérique préparaient une attaque sous fausse bannière impliquant l’utilisation de substances toxiques dans la région syrienne de Deir ez-Zor.

Les Etats-Unis d’Amérique, le Royaume-Uni et la France ont lancé une attaque de missiles contre la Syrie en avril après ce qu’ils ont qualifié d’attaque chimique à Douma, Ghouta orientale. Damas et Moscou ont condamné l’attaque et souligné que la tripartite n’avait fourni aucune preuve matérielle qu’une attaque chimique avait effectivement eu lieu.

Les Etats-Unis d’Amérique occupent une zone de 54 km autour de leur base militaire à At-Tanf, où ils entraînent et équipent les forces de l’opposition armées syriennes. La situation dans le camp de réfugiés de Rukban, contrôlé par les États-Unis d’Amérique, a été qualifiée de «catastrophe humanitaire» et devrait contenir plus de 60 000 réfugiés.

Le ministère russe de la Défense a accusé al-Tanf de « cracher des groupes mobiles de l’Etat islamique qui font des incursions pour lancer des opérations terroristes subversives contre les troupes et les civils syriens ». [C’est d’ailleurs le seul endroit en Syrie où les terroristes de Daesh agissent encore librement en toute sécurité et impunité, selon les forces armées et autorités russes. MIRASTNEWS]

*Un groupe terroriste interdit en Russie et dans de nombreux autres pays.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Les Casques blancs: un outil de «changement de régime» en Syrie trop important pour arrêter le financement?

© Syria Civil Defence / Facebook

La décision de Washington de reprendre le financement de White Helmets après un bref arrêt souligne l’importance du groupe controversé pour le programme de changement de régime encouragé par les Etats-Unis d’Amérique, ont déclaré à RT les journalistes et les observateurs du conflit syrien.

« Les planificateurs du Pentagone ont probablement finalement réalisé à quel point les Casques blancs sont importants pour l’opération de changement de régime », a déclaré Mike Raddie, co-éditeur de BSNews et activiste anti-guerre, à RT. « Le fait qu’ils aient si bien réussi à prouver de fausses images et de fausses preuves … signifie simplement qu’ils peuvent être invoqués chaque fois qu’il y a un besoin d’un prétexte pour une autre attaque au missile ou même une invasion à grande échelle. »

L’activiste anti-guerre a rappelé comment les soi-disant unités de la défense civile syrienne, mieux connues sous le nom de Casques blancs, ont joué un rôle dans la justification des frappes des Etats-Unis d’Amérique contre la Syrie en avril 2017 et les frappes trilatérales du Royaume-Uni, France, et les États-Unis d’Amérique en avril 2018.

RT

@RT_com

US to shell out $6.6mn for White Helmets ‘vital operations’ weeks after promising funding freeze https://on.rt.com/97mj 

US to shell out $6.6mn for White Helmets ‘vital operations’ weeks after promising funding freeze —…

The United States will resume funding for the controversial, militant-linked White Helmets, a month after the group had its financial support frozen. The State Department also lauded the group for…

rt.com

Les frappes, a souligné Raddie, ont toutes été menées comme des «représailles» hâtives contre le gouvernement syrien à des moments où la communauté internationale était horrifiée par de nouvelles images d’incidents chimiques présumés, commodément fournis par des casques blancs.

Qualifiant cette soi-disant organisation de volontaires d’une « partie belligérante » ayant des liens avec des terroristes d’Al-Qaïda, Raddie a noté que le groupe de base soi-disant patriotique réclamait activement une « zone d’exclusion aérienne », ce qui signifie évidemment une invasion complète. » Ainsi, il croit, le département d’état a décidé de libérer quelque 6,6 millions de dollars états-uniens d’Amérique dans le financement précédemment gelé pour le groupe, juste au cas où un autre prétexte pour une frappe contre la Syrie ou une intervention semblable est nécessaire. [Entre-temps des pressions sont faites contre la Russie pour ne pas fournir des S-300 à la Syrie et de faire partir l’Iran et le Hezbollah, alliés de la Syrie dans la résistance avec la Russie contre l’invasion des prédateurs. MIRASTNEWS]

Pendant ce temps, Vanessa Beeley, une journaliste d’investigation indépendante qui a récemment visité la Syrie, pense que Washington n’a jamais vraiment eu l’intention de couper le financement du groupe. «Le soi-disant gel des fonds était en grande partie un faux gel de financement», a déclaré Beeley à RT. «À mon avis, le gel des fonds était en fait un moyen d’obtenir un financement plus important et plus diversifié pour les Casques blancs.»

Le journaliste d’investigation a souligné qu’en avril, après que les Etats-Unis d’Amérique eurent annoncé le gel, Raed Al Saleh, chef de la défense civile syrienne, est venu aux Etats-Unis d’Amérique recevoir un prix au Sedona Forum 2018, organisé par le McCain Institute pour le leadership international. Cet événement a été suivi par les hauts dirigeants états-uniens d’Amérique, y compris Mike Pompeo, directeur de la CIA, et John Mattis, secrétaire à la Défense.

Bien que rien d’officiel n’ait été annoncé, à la suite de cette réunion, les Casques blancs auraient obtenu des contrats avec la Turquie et le Qatar, a indiqué M. Beeley. En outre, elle a noté que le Premier ministre britannique Theresa May a promis de maintenir et même d’augmenter le financement des Casques blancs. « Le gouvernement britannique a directement financé les casques blancs à hauteur de près de 39 millions de livres », selon Beeley.

Alors que l’argent aurait été destiné au groupe pour mener à bien son travail humanitaire sur le terrain, Beeley, récemment revenue de l’Est d’Alep et de l’Est de Ghouta, a déclaré qu’elle ne pouvait pas trouver une seule personne pour confirmer que les Casques blancs avaient réellement sauvé des civils.

RT

@RT_com

Visiting ‘chemical attack’ site: Witnesses recall how shot the video https://on.rt.com/93p2 

« J’ai entendu dire que les Casques blancs étaient là pour servir d’agents aux groupes terroristes, pour les aider lorsqu’ils sont attaqués par l’armée arabe syrienne et leurs alliés », a-t-elle souligné. Ainsi, Beeley a «fortement contesté» les affirmations du Département d’État selon lesquelles le groupe avait sauvé «100 000 vies» en Syrie et a demandé des preuves pour étayer cette affirmation.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :