A la Une

La Turquie envisage-t-elle avec les USA d’occuper une partie de La Syrie et de lui mener la guerre ?

Cette photo, prise le 3 avril 2018, montre des véhicules de forces de la coalition soutenues par les États-Unis d’Amérique qui circulent dans la ville de Manbij, au nord de la Syrie. (Photo par l’AFP)

Les forces turques entrent dans la banlieue de Manbij en Syrie dans le cadre d’un accord avec les Etats-Unis d’Amérique

Des troupes turques seraient entrées dans la banlieue de la ville de Manbij, dans le nord de la Syrie, dans le cadre d’un accord avec les Etats-Unis d’Amérique visant à retirer les militants kurdes soutenus par Washington et à sécuriser la région.

La chaîne de télévision turque NTV a fait cette annonce lundi, citant des sources locales.

Selon NTV, le Premier ministre turc Binali Yildirim aurait déclaré que les forces militaires turques avaient commencé à exercer leurs fonctions à Manbij.

Plus tard dans la journée, l’armée turque a confirmé le reportage des médias et a déclaré que des soldats turcs et états-uniens d’Amérique avaient entamé des patrouilles dans le nord de la Syrie le long de la ligne entre la ville de Manbij et une région voisine sous le contrôle d’Ankara.

Les militaires ont ajouté dans une déclaration sur Twitter que les patrouilles étaient menées indépendamment les unes des autres le long de la ligne entre Manbij et la zone où la Turquie a pris le contrôle de son opération « Bouclier de l’Euphrate » dans le nord de la Syrie en août 2016 pour stopper l’avancée des forces de la milice Kurdes.

Manbij a été une source de tension entre les deux alliés de l’OTAN pendant des mois.

Plus tôt ce mois-ci, Ankara et Washington ont convenu d’un plan pour le retrait des militants kurdes de la ville du nord de la Syrie et le déploiement de soldats turcs et états-uniens d’Amérique dans la région pour stabiliser la région.

Les liens entre Ankara et Washington se sont encore détériorés à cause du soutien de ces derniers aux militants kurdes des unités de protection du peuple (YPG) opérant à la porte turque.

La Turquie considère les YPG comme un groupe terroriste et une filiale du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit, mais les Etats-Unis d’Amérique considèrent le groupe kurde comme un allié en Syrie.

Les Etats-Unis d’Amérique avaient irrité la Turquie en annonçant un plan de formation d’une force militante kurde en Syrie près de la frontière turque, ce qui avait incité Ankara en janvier à lancer une opération militaire contre les militants soutenus par les Etats-Unis d’Amérique.

Plus tôt cette année, la Turquie a saisi la région syrienne d’Afrin et a menacé d’étendre son offensive à Manbij.

Ankara a accusé à plusieurs reprises Washington de ne pas tenir sa promesse concernant le retrait de ses militants alliés de Manbij après la purge du groupe terroriste Daech en août 2016.

Rappel:

La Turquie soutient depuis le début de la guerre l’Armée syrienne libre, dont au moins un militant a révélé dans une vidéo qu’il mangeait un cœur humain. L’ASL a commis de nombreux crimes contre l’humanité en utilisant contre des civils des armes chimiques dans le but de faire accuser à la place les autorités syriennes, afin d’obtenir la compassion de l’opinion publique mondiale et de donner des raisons aux forces de la coalition états-unienne d’Amérique de bombarder l’Armée arabe syrienne et détruire les infrastructures du pays.

MIRASTNEWS

Traduction: MIRASTNEWS

Source : Press TV

Yémen: des dizaines de corps des mercenaires sont transférés à Aden

Les combattants d’Ansarallah dans le port d’al-Hudaydah au Yémen. ©Almanar

Des dizaines de corps des mercenaires saoudiens tués lors des affrontements avec l’armée yéménite à al-Hudaydah ont été transférés dans la province d’Aden.

Les combats qui ont eu lieu ces deux derniers jours sur la rive occidentale du Yémen se sont soldés par des dizaines de morts et de blessés.

Selon le site Yemen Press, deux véhicules contenant 123 cadavres des mercenaires saoudiens sont entrés dans la ville d’Aden. Ces derniers, des habitants des provinces septentrionales du Yémen, avaient été contraints de combattre à al-Hudaydah.

Le ministère de la Défense a annoncé que les récents affrontements entre les forces yéménites et les forces de la coalition saoudo-émiratie avaient fait plus de 500 morts et blessés pour la plupart les habitants des régions sud du Yémen.

La Force navale du Yémen a tiré vendredi dernier un missile Tochka sur les positions saoudiennes. Des dizaines de mercenaires ont trouvé la mort.

Un membre du bureau politique d’Ansarallah du Yémen a déclaré par ailleurs que l’armée et les Comités populaires yéménites ont capturé 160 forces de la coalition saoudienne sur le front de la rive occidentale, rapporte la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadeen.

Mohammed al-Bakhiti, un commandant yéménite sur le terrain, a précisé que les forces yéménites avaient pris la situation en main. Elles ont coupé les voies d’accès pour les secours destinés aux forces de l’agression, ne leur laissant depuis deux jours pour seule échappatoire que la voie maritime.

Rappelons que le dernier jour du mois de ramadan, un bateau français a été intercepté à proximité des rives d’al-Hudaydah.

La coalition saoudienne a lancé mardi, en coordination avec l’Occident, des opérations d’envergure baptisées « Victoire dorée » dans la rive occidentale du Yémen.

Elle avait annoncé la prise de l’aéroport d’al-Hudaydah, mais l’information a été aussitôt démentie par les les autorités, les forces de l’armée et les comités populaires yéménites.

Source : Press TV

« Israël détient à elle-seule toutes les ogives nucléaires du Moyen-Orient »

Nombre d’ogives nucléaires par pays. ©Le-Blog-Sam-La-Touch.over-blog.com

Le chef de la diplomatie iranienne a affirmé que toutes les ogives nucléaires existant au Moyen-Orient appartiennent  au régime israélien.

Se référant aux statistiques publiées par un institut indépendant, le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif a affirmé que les 80 têtes nucléaires existant au Moyen-Orient sont toutes à la disposition de ceux qui cherchent sans cesse une guerre contre l’Iran.

Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères. (Photo d’archives)

Sur sa page Twitter, M. Zarif a écrit : « Toutes les 80 ogives nucléaires existant au Moyen-Orient appartiennent à Israël ».

« Il existe au moins 80 ogives nucléaires au Moyen-Orient. Aucune d’elles n’appartient à l’Iran. Elles sont toutes entre les mains d’un régime belliciste qui ne cesse d’accuser l’Iran d’être ambitieux », lit-on dans le message de M. Zarif.

Selon l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), consacré aux conflits, à l’armement, au contrôle des armes et au désarmement, plus de 14000 ogives nucléaires existent dans le monde dont 80 sont à la disposition du régime de Tel-Aviv.

Israël aide l’Arabie saoudite à proliférer les armes nucléaires. (Photo d’illustration)

« Israël vend à l’Arabie saoudite des informations qui permettraient au royaume de développer ses armes nucléaires », a révélé un expert nucléaire israélien.

Ami Dor-On, expert nucléaire à l’Organisation israélienne iHLS, a déclaré que cette coopération nucléaire, qui avait été rendue possible grâce à l’essor des relations entre le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane et le Premier ministre Benjamin Netanyahu, permettait à l’Arabie saoudite de proliférer ses armes nucléaires et d’accélérer la course aux armements dans la région.  

« Cette révélation devrait nous choquer en raison d’une course aux armements qui a lieu juste sous notre nez au Moyen-Orient », a déclaré l’expert israélien cité par le site web Arabi 21.

(…)

Rappel: des informations venant des USA affirment également que le nombre d’ogives nucléaires détenu par Israël se situe entre 80 et 200 voire plus, notamment les déclarations de Colin Powell publiées sur ce site. MIRASTNEWS

Source: Press TV

1 Trackback / Pingback

  1. La Turquie envisage-t-elle avec les USA d’occuper une partie de La Syrie et de lui mener la guerre ? | Raimanet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :