A la Une

Les migrants emprisonnés dans des camps retranchés aux Etats-Unis d’Amérique ?

Des personnes détenues à la frontière américaine, dans des cages dans un établissement de McAllen, au Texas. ©Telegraph.co.uk

Le Pentagone va héberger les migrants dans des bases éloignées

L’US Navy élabore des plans pour héberger des dizaines de milliers d’immigrants dans des bases éloignées des grandes villes.

Donald Trump a été confronté à des jours d’indignation contre la politique de « tolérance zéro » qui a vu des milliers d’enfants séparés de leurs parents avant de reculer et de signer un décret visant à garder les familles unies.

Le Time Magazine vient de révéler un document interne de la marine américaine qui va mettre en place de nouveaux centres de rétention aux États-Unis. Ce sont principalement des bases aériennes désaffectées qui devraient être utilisées. Il s’agit de pouvoir y détenir des dizaines de milliers de migrants supplémentaires à court terme.

Ce document est une réponse à la demande de l’administration Trump, qui a réclamé la mise à disposition de tout bâtiment pouvant être utilisé pour loger des migrants. En cas de manque de bâtiments, des tentes dites « temporaires » seront installées sur d’anciennes pistes d’atterrissage, selon Washington.

Dans ce document révélé par le magazine Time, l’US Navy envisage de construire un camp pour 47 000 personnes près de San Francisco et un autre pouvant abriter le même nombre de personnes dans le sud de la Californie. D’autres États sont également concernés : l’Arizona ou encore l’Alabama.

Le lieutenant-colonel Jamie Davis, un porte-parole du Pentagone, a déclaré : « Le département de la Défense mène une planification prudente et cherche des installations du DoD dans tout le pays si le département de la sécurité intérieure demande de l’aide pour loger des immigrants illégaux. »

Pour l’instant, ce document interne n’aurait pas été validé, selon le Pentagone. Mais dès qu’une demande officielle sera effectuée, il pourra être rapidement mis en œuvre. Des camps qui serviront à la fois à héberger des familles de migrants, mais également des mineurs entrés sur le territoire américain sans être accompagnés. Ceux-ci seraient 20 000 à l’heure actuelle, un chiffre qui ne cesse d’augmenter, martèle la Maison-Blanche.

Titre 1: MIRASTNEWS

Source: Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :