A la Une

Des néo-nazis masqués attaquent un camp de Roms avec des couteaux lors d’un raid meurtrier de nuit à Lvov, en Ukraine

Un camp de Roms à Lvov, en Ukraine © La Police Nationale d’Ukraine

Les méfaits d’un pouvoir autocratique instauré par les Etats-Unis d’Amérique et l’Union européenne en Ukraine, en balayant par la force les autorités élues.

Un gang ayant des liens avec des groupes extrémistes d’extrême droite a déchiré un camp de Roms dans l’ouest de l’Ukraine, Lvov, tuant un homme de 24 ans et blessant quatre personnes, dont un enfant.

Les hommes masqués ont attaqué un camp de Roms à la périphérie de Lvov samedi soir, selon la police locale. Un homme de 24 ans est mort de ses blessures au couteau et quatre autres personnes – un garçon de 10 ans, deux hommes de 19 ans et une femme de 30 ans ont été blessés. Le camp aurait eu un total de 14 habitants, dont 4 enfants et une femme enceinte, qui a également été attaquée, a rapporté la chaîne de télévision Hromadske.

Les auteurs d’extrême droite auraient planifié le raid à l’avance, définissant les positions de chaque attaquant et leurs actions. Huit hommes ont été détenus dans le cadre de l’attaque, tous âgés de 16 à 17 ans, à l’exception de l’organisateur présumé de 20 ans.

Les détenus s’identifient comme membres du groupe «Sober and Evil Youth», qui utilise les symboles de l’organisation nationaliste ultra-droite Misanthropic Division, selon un inspecteur en chef du Bureau pour le respect des droits de l’homme de la police nationale d’Ukraine Oksana Sanagurska.

La division misanthrope est à son tour liée au tristement célèbre bataillon Azov ultra-nationaliste, connu pour son programme et son symbolisme nazi, ainsi que pour la violence dans l’est de l’Ukraine.

Les résidents du camp craignent maintenant de nouvelles attaques et prévoient de retourner dans la région de Zakarpattia, dans le sud-ouest de l’Ukraine, d’où ils viennent.

МВС України

dimanche

Сергій Князєв: #Поліція затримала усіх нападників на ромське поселення у Львові

Правоохоронці вилучили знаряддя злочину, внаслідок якого загинув 24-річний юнак. За цим фактом відкрито кримінальне провадження. Подію кваліфіковано слідчими як умисне вбивство, вчинене групою осіб. Поліцейські затримали сімох молодиків, підозрюваних у причетності до нападу, а також його організатора.

Арсен Аваков Національна поліція України Головне управління Національної поліції у Львівській області #новини

L’image contient peut-être : arbre et plein air

Aucun texte alternatif disponible.

Aucun texte alternatif disponible.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et nuit

L’attaque meurtrière a été condamnée par le Conseil de l’Europe. Un porte-parole a tweeté qu’ils étaient horrifiés par le meurtre et qu’ils espéraient une enquête rapide et transparente.

La police ukrainienne a reçu l’ordre de patrouiller les camps de Roms, qui ont été ciblés à plusieurs reprises par les néo-nazis ces derniers mois. La violence à Lvov était la deuxième attaque de ce genre en moins de trois semaines. Au début de juin, des membres d’un groupe d’extrême droite formé par des vétérans du bataillon Azov ont violemment démoli un petit camp rom à Kiev. En avril, des membres du groupe extrémiste de droite C14 ont expulsé de force des Roms d’un camp de la capitale ukrainienne.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :