A la Une

Coup de bluff ou réalité ? – Les Etats-Unis d’Amérique réfléchissent à retirer les troupes d’Allemagne étant donné que les tensions Trump-Merkel montent – Rapports

© AP Photo / Ralf Hirschberger / dpa

WASHINGTON – Le département des Etats-Unis d’Amérique de la Défense mène une étude sur les conséquences d’un retrait important des forces militaires états-uniens d’Amérique d’Allemagne, ont rapporté les médias.

L’analyse est alimentée par l’escalade des tensions entre le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump et la chancelière allemande Angela Merkel, a rapporté vendredi le Washington Post, citant des personnes familières avec le travail.

Les études ont été lancées après que Trump ait exprimé son intérêt à retirer les forces des Etats-Unis d’Amérique lors d’une réunion plus tôt cette année avec la Maison Blanche et les autorités militaires, a indiqué le journal, citant des responsables états-uniens d’Amérique non nommés

Trump a été surpris par le coût et la taille de la présence des Etats-Unis d’Amérique, qui comprend 35 000 hommes en service actif, ajoute le rapport.

Les rapports d’une sortie précipitée des Etats-Unis d’Amérique d’Allemagne ont alarmé les responsables en Europe qui sont préoccupés par l’avenir de l’Amérique à l’OTAN, a indiqué le rapport.

Un porte-parole du Conseil de sécurité nationale des Etats-Unis d’Amérique (CSN, NSC) a déclaré dans un communiqué que le Conseil n’avait demandé aucune analyse du Département de la Défense concernant le repositionnement des troupes en Allemagne. En outre, le porte-parole du Pentagone, Eric Pahon, a déclaré qu’il n’y avait aucune intention de retirer des forces existantes d’Allemagne, a rapporté le Post.

LIRE PLUS: Les États baltes demandent aux États-Unis d’Amérique d’améliorer les bataillons de l’OTAN avec l’aviation et les forces navales – Rapports

Pendant ce temps, Trump a réitéré que les alliés de l’OTAN doivent augmenter leurs dépenses de défense, avant le sommet de l’alliance à Bruxelles le mois prochain. « L’Allemagne doit dépenser plus d’argent, l’Espagne, la France, ce n’est pas juste ce qu’ils ont fait aux Etats-Unis d’Amérique », a-t-il déclaré vendredi.

Il a affirmé que les Etats-Unis d’Amérique payaient « beaucoup plus de manière disproportionnée à n’importe qui d’autre » dans l’alliance, qui fixe un objectif de dépenses de 2% du produit intérieur brut d’un Etat membre.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

« Pas impressionné »: Trump envoie des lettres d’avertissement aux dirigeants de l’UE avant le sommet de l’OTAN

© REUTERS / Jonathan Ernst

Washington veut que ses alliés de l’OTAN augmentent leurs dépenses militaires et réduisent ainsi le fardeau imposé aux Etats-Unis d’Amérique.

Le président Donald Trump a réitéré cette demande dans des lettres envoyées aux dirigeants européens avant le prochain sommet de l’OTAN à Bruxelles.

« L’Allemagne doit dépenser plus d’argent, l’Espagne, la France, ce n’est pas juste ce qu’ils ont fait aux Etats-Unis », a déclaré Trump aux journalistes vendredi.

Berlin, pour sa part, estime qu’elle était en bonne voie pour honorer ses obligations en matière de dépenses de défense.

Après avoir rencontré son homologue états-unien d’Amérique, James Mattis, la semaine dernière, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, a déclaré que Washington était satisfait de l’augmentation prévue des dépenses de défense allemandes.

Le Premier ministre belge, Charles Michel, était également sur la défensive, affirmant que son pays « a arrêté la chute systématique des dépenses de défense et participe à de nombreuses opérations militaires ».

« Je ne suis pas très impressionné par ce type de lettre », a déclaré Michel aux journalistes en marge d’un sommet européen à Bruxelles.

Avec le sommet de l’OTAN dans moins de deux semaines, les lettres personnelles envoyées par le président Trump aux dirigeants allemands, italiens, espagnols, portugais, luxembourgeois, norvégiens et néerlandais pourraient exacerber les tensions existantes entre les Etats-Unis d’Amérique et leurs alliés européens déjà tendues après le récent sommet du G7 au Canada.

Le président Trump a critiqué à plusieurs reprises ses alliés de l’OTAN pour ne pas en faire assez pour respecter leur engagement de consacrer deux pour cent de leur PIB national à la défense d’ici 2024.

Les alliés européens ont augmenté leurs dépenses de défense en réponse aux demandes de Washington.

En plus de leur engagement de dépenses de deux pour cent, ils font également des progrès sur leur accord pour dépenser au moins 20 pour cent des dépenses annuelles de défense sur les nouveaux équipements importants d’ici 2024.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on Coup de bluff ou réalité ? – Les Etats-Unis d’Amérique réfléchissent à retirer les troupes d’Allemagne étant donné que les tensions Trump-Merkel montent – Rapports

  1. Ce serait ne mesure de retrait crédible et qui correspond à l’affaiblissement de l’outil de défense de l’Europe. Il serait accompagné d’une forte réduction de la contribution US au fonctionnement de l’OTAN. Trump aurait raison. Pourquoi les USA assurent-ils la protection des européens ? C’est aux européens de le faire. Pour Trump c’est rétablir un rapport de force, où les européens arriveront à demander la protection militaire des USA. Et là…Trump négociera à l’avantage des USA. Ce serait un joli coup.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :