A la Une

Seigneur pardonne-la car elle ne sait pas ce qu’elle dit: Confidences au Parisien : Christiane Taubira pourrait «découper en lamelles» Vladimir Poutine

Christiane Taubira et Vladimir Poutine/ Reuters

Christine TAUBIRA ignore la vérité sur l’action réelle de Vladimir Poutine, est-elle membre d’une secte soutenant le monde unipolaire ?

Au Parisien, l’ex-ministre a confié toute la détestation qu’elle éprouvait pour Donald Trump, ainsi que pour Vladimir Poutine, qu’elle pourrait «découper en lamelles». Elle avait toutefois demandé au journal de ne pas publier ces derniers propos…

Icône d’une partie de la gauche, Christiane Taubira ne porte visiblement pas le maître du Kremlin dans son cœur. Au Parisien, l’ex-garde des Sceaux de la présidence Hollande a tenu des propos pour le moins sévères à l’égard de certains chefs d’Etat actuels. Déplorant une «urgence dramatique, comme on n’en a pas connu depuis la Seconde Guerre mondiale» et un «monde [qui] va mal», l’ancienne ministre s’en prend tout d’abord au locataire de la Maison Blanche, Donald Trump : «Un fou furieux. Un cocktail explosif inédit d’ignorance, de vulgarité, de détermination, d’aveuglement joyeux. Sexiste ! Raciste ! Xénophobe ! Et réjoui !», déclare-t-elle sans ambages.

Puis, rapporte Le Parisien, Christiane Taubira déclare sa détestation de Vladimir Poutine, qu’elle pourrait «découper en lamelles» – l’auteur de l’article confessant, néanmoins, que l’ex-ministre l’avait enjoint de ne pas rapporter cette précision.

Le journal n’a pas détaillé ce qu’elle reproche exactement au président russe. Toujours est-il que la retraitée de la politique, extrêmement courtisée à gauche d’après le quotidien, porte un grand intérêt à la scène internationale – et rêverait d’une «mission». Quant à un éventuel rôle sur la scène politique française, Christiane Taubira reste sibylline. «Vous avez des bottes de sept lieues, vous ! Je ne fais pas de politique de kangourou», répond-elle, lorsqu’il lui est demandé si elle songe à la présidence de 2022. Sans, donc, dire clairement non.

Complément au Titre 1 et ajout du Titre 2: Jean de Dieu MOSSINGUE

Source: RT


Un rapport des services de renseignement des USA confirme que l’Arabie saoudite et la Turquie fournissent des produits chimiques de base aux terroristes du Front Al-Nusra – selon un journaliste des Etats-Unis d’Amérique

Un journaliste d’investigation états-unien d’Amérique et un écrivain politique ont impliqué l’Arabie saoudite et la Turquie dans l’attentat chimique meurtrier de 2013 dans la banlieue de Ghouta à Damas.

Un journaliste d’investigation des Etats-Unis d’Amérique et un écrivain politique ont impliqué l’Arabie Saoudite et la Turquie dans l’attentat chimique mortel de 2013 dans la banlieue de Ghouta à Damas.

Un rapport de renseignement des Etats-Unis d’Amérique a confirmé que l’Arabie saoudite et la Turquie fournissaient aux terroristes du Front al-Nusra les produits chimiques de base utilisés pour le gaz sarin, a déclaré samedi Seymour Hersh à la chaîne de télévision russe RT.

Le gaz sarin utilisé dans l’attaque au gaz à Ghouta « n’était pas le même que dans l’armée syrienne », a-t-il ajouté.

«Le gouvernement savait à partir de ce rapport de renseignement très important … qu’il y avait deux suspects – al-Nusra avait les choses et la Syrie avait les choses. Oubliant de l’avoir analysé – ils savaient tout de suite et ils en ont seulement parlé», a déclaré Hersh.

Les pays occidentaux ont tenu le gouvernement syrien responsable de l’assaut de Ghouta qui a tué des centaines de personnes en août 2013 sans aucune preuve.

Un rapport de l’ONU a indiqué que la substance concernée était l’agent neurotoxique sarin et que le système de livraison était des roquettes sol-sol.

La Syrie a abandonné l’intégralité de son stock de produits chimiques en 2013 à une mission dirigée par l’Organisation internationale des armes chimiques (OIAC) et l’ONU.

Un navire des USA apporte des produits chimiques dans la région

Séparément dimanche, un porte-parole des forces armées iraniennes a déclaré que le navire Cape Ray de l’US Navy transportant des produits chimiques avait accosté sur la côte de l’un des pays du golfe Persique.

Le général de brigade Abolfazl Shekarchi a déclaré que le navire avait récemment été escorté dans la région par un navire de guerre des USA.

Les produits chimiques transportés par le navire des Etats-Unis d’Amérique sont destinés à être transférés dans certaines parties de l’Irak et de la Syrie, a-t-il dit, avertissant sur les conséquences possibles de ces efforts.

« Après avoir subi des coups consécutifs du front de la résistance, les Américains ont maintenant recours à des moyens dangereux pour continuer leur présence en Irak et en Syrie et justifier leur présence illégitime dans la région », a déclaré M. Shekarchi.

Les nouvelles prouvent que les attaques chimiques en Irak et en Syrie ont été machinées et menées par les Américains, a-t-il ajouté.

Les pays occidentaux ont utilisé les prétendues attaques au gaz en Syrie comme prétexte pour cibler des positions militaires à l’intérieur du pays arabe.

Traduction : MIRASTNEWS

En savoir plus: Les stocks de livres existent, contrairement à ce que véhicule Amazon qui nous empêche d’accéder à notre compte, nous écrire à mossinguej@yahoo.fr

GÉOÉCONOMIE ET GÉOSTRATÉGIE DE L’ÉNERGIE: CHAOS ET ENJEUX RÉELS

 

Source : ABNA 24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :