A la Une

Imaginons que ce fut vrai Londres n’aurait pas craint d’associer des Russes et Chinois à l’enquête – La police britannique allègue que deux tueurs à gages ‘proches de la Russie’ impliqués dans l’affaire Skripal

© AP Photo / Ben Birchall/PA

Comment fait-on pour montrer à l’opinion publique mondiale qu’on est juste ? On mène une enquête ouverte claire et limpide, sans secret pour éviter des zones d’ombre et la suspicion. Est-ce le cas pour celle-ci ? NON ! S’agirait-il de fausses preuves préfabriquées dans les laboratoires de Londres ?

La Grande-Bretagne et ses alliés continuent de reprocher à Moscou d’être à l’origine de l’attentat de mars 2011 contre l’ancien officier de renseignement russe Sergei Skripal et sa fille avec ce que les experts britanniques prétendent être l’agent neurotoxique A234. Les autorités russes rejettent avec véhémence les allégations comme étant sans fondement.

Le Sun a cité des sources dans Scotland Yard disant qu’une « équipe de deux hommes ayant des liens étroits avec la Russie » a orchestré l’empoisonnement de l’ex-agent de sécurité russe Sergei Skripal et de sa fille Yulia au Royaume-Uni plus tôt cette année.

Les sources ont déclaré que la police est actuellement convaincue que « ils ont fait une percée énorme » en pointant du doigt deux « personnes d’intérêt » clés qui auraient fui le Royaume-Uni dans les 24 heures suivant l’attaque contre les Skripals. [Comme par hasard, connaissant l’efficacité des services de renseignement et de police de Londres, cela parait être de la manipulation. Si un jour nous débarquions en Grande-Bretagne, nous serions repérés instantanément et suivis de près. MIRASTNEWS]

LIRE PLUS: La nièce de Skripal allègue que l’ex-espion n’a jamais été privé de la possibilité de visiter la Russie

Les tueurs à gages présumés sont « maintenant considérés comme étant de retour en Russie et sous la protection du président Vladimir Poutine », selon les sources. [Trop facile comme astuce. C’est la seule façon trouvée par Londres de tenter de se débarrasser de cette fausse accusation qui lui colle désormais à la peau comme une sangsue. Va-t-elle réussir ? C’est encore une autre histoire, car les citoyens sont devenus aussi « intelligents » que les dirigeants. Le dernier coup de la coupe du Monde semble avoir raté, à moins que subitement apparaissent des soi-disant terroristes télécommandés qui font éclater des bombes. MIRASTNEWS]

« Le but ultime a toujours été de les traduire en justice et, évidemment, s’ils ne sont plus au Royaume-Uni, cela rend les choses beaucoup plus difficiles », a déclaré l’une des sources, ajoutant que les enquêteurs sont prêts à ouvrir un procès pénal contre les tueurs à gages présumés.

Le 4 mars 2018, les Skripals ont été retrouvés sans réponse sur un banc dans un centre commercial de la ville britannique de Salisbury après avoir été exposés à ce que les experts britanniques ont déclaré être l’agent neurotoxique A234.

LIRE AUSSI: Aucun passager du vol de Yulia Skripal a eu des traces d’intoxication – Moscou

La Premier ministre britannique Theresa May s’est empressée de conclure qu’il était « hautement probable que la Russie soit responsable de l’acte contre Sergei et Yulia Skripal », ce que Moscou a rejeté avec véhémence, qualifiant les accusations d’« absurdes ».

Suite à l’attaque présumée, la Premier ministre britannique Theresa May avait déclaré qu’elle expulserait 23 diplomates russes et a accusé la Russie de l’incident. Plusieurs pays ont depuis suivi et expulsé les diplomates russes en signe de «solidarité», poussant Moscou à réagir en nature. [Londres essaie maintenant de les convaincre de continuer la solidarité. MIRASTNEWS]

LIRE ÉGALEMENT: L’Allemagne n’a pas reçu de preuves contre la Russie dans l’affaire Skripal du Royaume-Uni – Rapport

Pour sa part, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a signalé que Moscou était prête à apporter son aide à l’enquête, tout en soulignant que la Russie n’avait reçu aucun fait prouvant son implication dans l’empoisonnement présumé des Skrip.

Londres a refusé de coopérer avec la Russie dans cette affaire, ou de fournir des échantillons de la substance prétendument utilisée contre la famille Skripal. [Cependant Londres compte sur le temps qui s’écoule pour faire oublier les zones d’ombre et le flou dans son enquête. MIRASTNEWS]

Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été libérés de l’hôpital du district de Salisbury les 11 et 18 mai respectivement, puis auraient été emmenés dans un lieu tenu secret pour leur sécurité.

Commentant sur le sujet, le président russe Vladimir Poutine a dit qu’il espère que Sergei Skripal sera sain et sauf, notant que Skripal serait mort immédiatement s’il avait été empoisonné avec un agent toxique de qualité militaire.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on Imaginons que ce fut vrai Londres n’aurait pas craint d’associer des Russes et Chinois à l’enquête – La police britannique allègue que deux tueurs à gages ‘proches de la Russie’ impliqués dans l’affaire Skripal

1 Trackback / Pingback

  1. L’OIAC bientôt dans la danse ? – Chariot devant le cheval: les médias britanniques accusent immédiatement la Russie d’un incident à Amesbury – MIRASTNEWS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :