A la Une

« Une question de survie »: les agriculteurs sud-africains envisagent de déménager en Russie (PHOTOS)

© AP Photo /

Plusieurs membres des minorités boers et afrikaner d’Afrique du Sud ont la possibilité de déménager dans le sud de la Russie. Mais ce n’est pas seulement la terre fertile locale, qui selon eux est « créée par Dieu pour l’agriculture », qui les attire – ils sont certains que cela peut être une question de survie.

Ce fut un long voyage pour la famille Schlebusch. Ils se préparent à ce voyage depuis plus d’un an – faire des présentations, écrire des courriels et un mémorandum à leurs amis en Russie – un pays lointain sur un autre continent, où ils n’ont jamais été là-bas auparavant, mais qu’ils aiment pour ses traditions et son soutien aux valeurs chrétiennes traditionnelles.

Denis Bolotsky @BolotskySputnik

Beyond the pastoral setting in Schlebusch family photos (part of their presentation sent to Russian friends), there’s also deep concern: these people love their land and lifestyle, but they are clearly afraid to lose it all.

La famille Schlebusch est composée de Boers, représentants du groupe des minorités blanches d’Afrique du Sud, descendants d’immigrants néerlandais et belges. Les Boers et les Afrikaners résident sur le continent arc-en-ciel depuis de nombreuses générations, mais aujourd’hui, beaucoup d’entre eux disent que cela devient un endroit dangereux pour vivre:

« Au cours des trois dernières décennies, notre peuple a été torturé, assassiné et marginalisé dans la société sud-africaine », ont écrit les membres de la famille Schlebusch dans un mémorandum envoyé à leurs amis russes. « Nos autorités sont négatives envers nous, parce que nous sommes calomniés en tant qu’anciens oppresseurs, et certains radicaux encouragent même le génocide à notre égard. »

LIRE PLUS: En Afrique du Sud, les fermiers blancs auraient eux-mêmes organisé de nouveaux meurtres, des attaques

Lorsque la délégation est arrivée dans le sud de la Russie, ils ont été accueillis par Vladimir Poluboyarenko – aide de l’Ombudman de la région de Stavropol. Les invités ont eu l’occasion de rencontrer les dirigeants des groupes ethniques locaux, y compris les influents Cosaques de Stavropol, et ils ont reçu l’assurance que s’ils décidaient finalement de s’installer dans la région, ils recevraient toute l’aide dont ils avaient besoin.

« Les Boers sont très importants pour la Russie », a déclaré Poluboyarenko à Sputnik. « Ce sont des travailleurs acharnés, des chrétiens. Ils possèdent une connaissance de la technologie agricole, que nous n’avons pas actuellement ici. La région de Stavropol est prête à accueillir de 30 à 50 familles immédiatement. Je pense qu’ils sont une bénédiction pour nous. »

Denis Bolotsky @BolotskySputnik

South African guests visiting the village of Donskoe. Founded in 1777 by Cossack settlers, this place and the neighboring communities could become new home for South African farmers. (Photo by Vladimir Poluboyarenko)

Récemment, de nombreux Afrikaners et Boers en Afrique du Sud ont fait état d’un nombre croissant de crimes contre les agriculteurs. Selon les rapports publiés par Africa Check, l’organisation indépendante de contrôle des faits en Afrique, 1 544 personnes ont été tuées dans des attaques agricoles en Afrique du Sud entre 1990 et 2012 et seulement 208 des personnes assassinées étaient noires.

LIRE AUSSI : Ne pas tuer, mais négocier le partage équitable: Les appels à «tuer les Boers» font de tous les agriculteurs des cibles, pas seulement des Blancs – Un responsable sud-africain

Cependant, les Russes ne sont pas les seuls à avoir remarqué les appels à l’aide venant des minorités Boers et Afrikaners. Il existe également des groupes d’activistes flamands, qui collectent des fonds et apportent une aide humanitaire aux communautés minoritaires pauvres, organisent des rassemblements en Europe. Selon l’activiste flamand et représentant officiel de la communauté sud-africaine de Kleinfontein dans l’UE Ruben Rosiers, il existe actuellement un manque de compréhension et presque aucun soutien de la part des ONG, des entreprises et des politiciens internationaux en Belgique:

« Un homme politique belge ne gagnera ni ne perdra aucun vote en prenant soin de l’Afrique du Sud » – a déclaré Rosiers à Sputnik – « Mais nous sommes liés à eux. Il y a encore beaucoup de gens qui ont des entreprises là-bas. Et j’espère que ces gens se lèveront et demanderont à notre Parlement d’entrer en action, car il y a une minorité menacée – une minorité afrikaner. »

Denis Bolotsky @BolotskySputnik

In May Belgian activists brought humanitarian aid to Afrikaners in need. Photos by Ruben Rosiers from the “Committee for the Afrikaner” who delivered food and schoolbooks to Kleinfontein, met with locals in Munsieville.

Les nouvelles sur les Afrikaners, qui envisagent de s’installer en Russie, se répandent rapidement sur les réseaux sociaux belges. Ruben Rosiers dit que si un tel « exode » se produit, il espère que les agriculteurs seront en mesure de préserver leur culture et leur identité dans le nouveau pays d’accueil:

LIRE ÉGALEMENT: Zimbabwe 2.0? La confiscation des terres endommagera la production alimentaire en Afrique du Sud, selon un groupe de défense des droits – Notre avis

«Je ne peux pas blâmer les gens qu’ils ne veulent plus dormir avec le fusil sous leur lit, avoir peur d’être tué, violé ou brûlé vif. La Russie a une tradition de fédération multi-religieuse et multi-ethnique. La Russie montre qu’elle est prête à recevoir des Afrikaners, et je pense que c’est intelligent parce qu’ils sont disciplinés, très forts et loyaux.»

Rosiers et d’autres activistes flamands se préparent pour le rassemblement de septembre à La Haye pour soutenir les Afrikaners. Pendant ce temps, les fonctionnaires de Stavropol examineront les possibilités d’aider la famille Schlebusch et d’autres Boers, qui voudraient s’installer dans la région. Mais reste-t-il à voir si ces mesures et d’autres seront suffisantes pour résoudre les problèmes des minorités ethniques sud-africaines?

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputniknews

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :