A la Une

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un retourne à la frontière chinoise en mission économique

Des signes de rapprochement entre Pékin et Pyongyang alors que Washington se méfie de l’influence de la Chine sur la péninsule coréenne

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a envoyé un signal fort de meilleurs liens économiques avec la Chine lors d’une visite qui risque d’ébranler les Etats-Unis d’Amérique, à cause de l’influence grandissante de Pékin sur la péninsule coréenne.

Kim a inspecté des sites agricoles et de construction dans le nord du pays, Samjiyon, à la frontière avec la Chine, a rapporté mardi l’agence de presse nord-coréenne KCNA et le journal Rodong Sinmun.

L’agriculture et le tourisme sont deux domaines clés de la coopération sino-nord-coréenne et le voyage a mis en évidence.

Les plans de Kim pour relancer l’économie de son pays par des liens plus étroits avec son voisin du nord, ont indiqué les observateurs.

Kim a souligné le potentiel du comté en tant que centre touristique et a offert une «orientation sur le terrain» à la Ferme Junghung, soulignant le besoin de diversité et d’efficacité dans l’agriculture, selon KCNA.

Capture Kim Jong-un visite en Chine 1

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un (au centre) visite un chantier de construction dans le comté de Samjiyon. Photo: KCNA

Lors de son voyage à Pékin le mois dernier, Kim a également visité l’Académie chinoise des sciences agricoles.

Il a été accompagné à Samjiyon par de hauts responsables nord-coréens, dont l’ancien vice-maréchal de l’armée populaire coréenne Hwang Pyong-so et Jo Yong-won, du département Organisation et orientation du Parti des travailleurs de Corée, a indiqué KCNA.

Il a visité une usine de cosmétiques dans la zone économique spéciale de Sinuiju, de l’autre côté de la rivière Yalu depuis la ville portuaire chinoise de Dandong, ont rapporté les médias d’Etat nord-coréens au début du mois.

Comment la Chine peut rester dans le jeu d’influence de la Corée du Nord

Won Hye-young, un député sud-coréen du Parti démocratique de Corée, a déclaré que le voyage de Kim Samjiyon pourrait refléter un désir de renforcer les relations économiques avec la Chine via les plates-formes existantes.

« C’est un message adressé aux audiences nationales et étrangères que la Corée du Nord est passée à une politique d’économie de premier plan … Après tout, Pyongyang doit attirer des capitaux étrangers pour accélérer son développement économique », a déclaré Won.

La visite intervient alors que Washington s’inquiète de l’influence de la Chine sur son voisin. Dans un tweet publié lundi, le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump a déclaré: «Je suis convaincu que Kim Jong-un honorera le contrat que nous avons signé [et] encore plus important, notre poignée de main. Nous avons accepté la dénucléarisation de la Corée du Nord.»

« La Chine, d’un autre côté, peut exercer une pression négative sur un accord en raison de notre position sur le commerce chinois – Je n’espère pas. »

En fin de semaine dernière, le ministère nord-coréen des Affaires étrangères a regretté les demandes des Etats-Unis d’Amérique de « dénigrement » de la dénucléarisation lors de la visite du secrétaire d’Etat des USA Mike Pompeo à Pyongyang.

Donald Trump dit que la Chine pourrait faire pression sur la Corée du Nord sur un accord nucléaire à cause de la guerre commerciale

Won a déclaré que le facteur chinois affecterait les relations entre les Etats-Unis d’Amérique et la Corée du Nord, mais cela ne signifiait pas que l’impact serait négatif.

« Il y a des inquiétudes que la guerre commerciale Chine-USA pourrait avoir une influence négative sur la question nord-coréenne, mais la question du commerce ne fait pas partie des pourparlers de dénucléarisation », a-t-il dit.

«Les relations entre la Chine et la Corée du Nord ne remplacent pas les relations entre les Etats-Unis d’Amérique et la Corée du Nord. La survie du régime de Kim est au cœur de la question de la dénucléarisation et, fondamentalement, ce sont les États-Unis d’Amérique et la Corée du Nord qui doivent négocier à la fin de la journée.»

La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying a déclaré mardi que la position de la Chine sur la Corée du Nord était cohérente et qu’elle agissait de manière responsable.

Lee Jeong-ho Lee Jeong-ho

Cet article est paru dans l’édition imprimée de South China Morning Post: kim envoie un message en Chine avec un voyage à la frontière

Traduction : MIRASTNEWS

Source : South China Morning Post

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :