A la Une

Le géant suisse de la technologie salue la politique d’ouverture de la Chine

Ulrich Spiesshofer, PDG d’ABB Group, intervient avant de sonner la cloche de clôture à la Bourse de New York, à New York, aux États-Unis, le 13 juillet 2018. Le président du géant suisse de la technologie industrielle ABB Group a déclaré vendredi valorise le marché chinois à un moment où la Chine poursuit sa politique de réforme et d’ouverture. (Xinhua / Wang Ying)

NEW YORK, 13 juillet – Le président du géant suisse de la technologie industrielle, ABB Group, a déclaré vendredi que la compagnie accordait une grande importance au marché chinois alors que la Chine poursuit sa politique de réforme et d’ouverture.

Ulrich Spiesshofer, directeur général d’ABB Group, a déclaré dans une interview accordée à Xinhua avant de sonner la clôture à la Bourse de New York, qu’il était impressionné par la clarté et la fiabilité de la planification à long terme de la Chine.

Il a dit qu’il se félicitait de l’accent mis par le gouvernement chinois sur la conformité, l’intégrité et la protection de la propriété intellectuelle.

Le Groupe ABB est un témoin, un participant et un bénéficiaire des 40 années de réforme et d’ouverture de la Chine, et contribue maintenant activement au programme de développement du pays.

« Alors que la Chine se transforme, nous avons transformé ABB en Chine », a déclaré M. Spiesshofer.

En 2017, la Chine était le deuxième marché mondial d’ABB, avec plus de 90% des ventes de produits, de solutions et de services fabriqués localement.

« Il est très important d’avoir des règles du jeu équitables en Chine, nous nous félicitons de l’ouverture du marché et nous nous félicitons de la possibilité de concourir à des conditions équitables », a déclaré M. Spiesshofer.

Il a ajouté que le rôle de la fabrication future en Chine, ou plus précisément, le rôle que l’intelligence artificielle jouera en Chine est significatif.

Avec une grande dynamique de croissance, il a déclaré qu’il voyait « une Chine prospère devant nous ».

La relation d’ABB avec la Chine remonte à 1907, quand elle a livré une chaudière à vapeur au pays. Après des décennies de développement, les activités de la société en Chine comprennent la recherche et le développement, la fabrication, les ventes et les services avec 40 succursales locales et 17 000 employés situés dans 142 villes.

Ulrich Spiesshofer, PDG d’ABB Group, intervient avant de sonner la cloche de clôture à la Bourse de New York, à New York, aux Etats-Unis d’Amérique, le 13 juillet 2018. Le président du géant suisse de la technologie industrielle ABB Group a déclaré vendredi valorise considérablement le marché chinois à un moment où la Chine poursuit vers l’avant sa politique de réforme et d’ouverture. (Xinhua / Wang Ying)

Traduction : MIRASTNEWS

Source : XINHUA


Un constructeur automobile chinois va développer son centre de R & D dans l’état du Michigan des Etats-Unis d’Amérique

Guangzhou Automobile Group (GAG, GAC) investit plus de 4,4 millions de dollars USA et crée 62 emplois avec une nouvelle installation de recherche et de développement à Farmington Hills, dans l’État états-unien d’Amérique du Michigan.

« C’est une nouvelle incroyable pour le comté d’Oakland », a déclaré le gouverneur du Michigan, Rick Snyder, dans un communiqué publié vendredi par le bureau du gouverneur.

«Cet investissement est le fruit d’amitiés continues et de relations de travail avec des investisseurs étrangers qui ont permis de créer plus d’emplois pour les Michiganders et nous sommes impatients de travailler avec GAG au fur et à mesure que l’entreprise se développera et créera des emplois.»

En créant ce centre de R & D, GAG étendra ses opérations actuelles pour se concentrer sur le développement de véhicules et de produits.

GAG a choisi Detroit plutôt que Silicon Valley pour son expansion et prévoit établir son siège social en Amérique du Nord. Le placement de cette installation de R & D à Farmington Hills aura un fort impact sur l’endroit où l’entreprise décide d’implanter son siège social en Amérique du Nord, selon le communiqué.

Le gouverneur Snyder a rencontré le GAG à plusieurs reprises lors de ses missions commerciales en Chine. Au cours de sa mission en 2017, le gouverneur Snyder a rencontré le président du GAG, Feng Xingya, et d’autres hauts responsables pour discuter du potentiel d’expansion au Michigan.

Fondé en 1997, GAG est le cinquième conglomérat automobile en importance en Chine. Au début de l’année, au Salon international de l’auto de l’Amérique du Nord tenu à Detroit, le constructeur automobile chinois a annoncé qu’il allait commencer à vendre des véhicules aux États-Unis d’Amérique à la fin de 2019.

Pour ce faire, GAG a accéléré son entrée sur le marché nord-américain: son centre de R & D dans la Silicon Valley en Californie est entré en service en avril 2017 et est responsable de la R & D de pointe, des idées de conception et de la planification des produits. Le nouveau centre de R & D à  être ouvert dans l’état du Michigan est le deuxième qu’il a prévu.

On apprend que le premier véhicule de GAC à entrer sur le marché des Etats-Unis d’Amérique sera le GS8, un SUV de taille moyenne déjà commercialisé en Chine.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : China.org.cn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :