A la Une

Les inquiétudes de Varsovie sur une menace russe présumée sont insensées – Ex-Premier ministre polonais

© Sputnik / Stringer

La Pologne haineuse, démoniaque et aveugle ?

VARSOVIE – Les inquiétudes de la Pologne sur l’agression militaire présumée de la Russie n’ont aucun sens car Moscou n’a même pas de prétexte pour une offensive contre le pays, a déclaré l’ex-Premier ministre polonais Leszek Miller (2001-2004) Samedi.

« Je crois que la Russie n’interviendra dans aucun pays de l’OTAN: aucun des pays de l’OTAN n’est menacé d’agression au nom de la Russie, l’agression contre la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie ou la Pologne signifiant une guerre avec l’ensemble de l’OTAN et, par conséquent, la Troisième Guerre mondiale, personne ne le fera, ni à Moscou, ni à Washington ou à Bruxelles », a déclaré Miller.

Il a rappelé qu’il n’y avait même pas d’arguments que la Russie pourrait utiliser comme prétexte pour une invasion de la Pologne.

« Il n’y a pas de différends territoriaux entre la Pologne et la Russie, il n’y a pas de minorité russe que la Russie voudrait soutenir en Pologne, la Pologne n’a rien en matière de ressources naturelles, et pourquoi la Russie attaquerait-elle la Pologne? » a fait valoir Miller.

LIRE PLUS: Déplacement «pas très intelligent»: le Premier ministre polonais, Duda, ne félicite pas Poutine

Selon le politicien, les relations entre Moscou et Varsovie ne peuvent pas être améliorées sans une impulsion donnée au plus haut niveau, notant, cependant, qu’il n’y avait aucun signe de changement.

« La situation est très mauvaise, le dernier événement qui aurait dû être organisé il y a quelques années – l’année de la culture russe en Pologne et l’année de la culture polonaise en Russie – n’a pas eu lieu. En attente … Sans une impulsion au plus haut niveau en Pologne et en Russie, rien ne changera car la politique polonaise est basée sur le sentiment anti-russe », a indiqué l’ancien Premier ministre.

Il a ajouté que le sentiment anti-russe avait tacitement fait partie de la doctrine officielle de la Pologne, ramenant les relations avec Moscou à leurs niveaux actuels.

LIRE AUSSI: Trump fait pression sur les Alliés de l’OTAN à Bruxelles

La question d’une prétendue menace militaire de la Russie a récemment pris de l’ampleur en Pologne et le gouvernement a décidé d’augmenter considérablement le nombre de militaires polonais et a proposé d’allouer jusqu’à 2 millions de dollars pour le déploiement d’une division blindée des Etats-Unis d’Amérique sur son territoire.

Moscou a souligné à plusieurs reprises qu’il n’attaquerait jamais aucun pays de l’OTAN. Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que l’OTAN était bien consciente du fait que la Russie n’avait pas l’intention d’attaquer ses Etats membres et utilisait la question comme prétexte pour accroître sa présence militaire près des frontières russes.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :