A la Une

Le PIB de la Chine augmente de 6,8% au premier semestre

Pékin, le 16 juillet – Le produit intérieur brut de la Chine a progressé de 6,8% en glissement annuel au premier semestre 2018, atteignant 41 900 milliards de yuans (6 270 milliards de dollars états-uniens d’Amérique), selon les données du Bureau national des statistiques.

Le rythme était bien au-dessus de l’objectif de croissance annuel du gouvernement d’environ 6,5%.

Au deuxième trimestre, le PIB de la Chine a progressé de 6,7% en glissement annuel, en légère baisse par rapport au 6,8% du trimestre précédent, mais le taux de croissance du PIB est resté de 6,7% à 6,9% selon les données du BNS.

L’économie chinoise a progressé de 6,9% en 2017, pour la première fois en sept ans.

Le porte-parole du NBS, Mao Shengyong, a déclaré lors d’une conférence de presse que l’économie chinoise fonctionnait bien depuis six mois, offrant un « bon départ » pour la poursuite d’un développement de qualité avec des progrès de restructuration et une amélioration de la qualité et de l’efficacité économique.

Le secteur des services a progressé de 7,6% en glissement annuel au premier semestre, dépassant ainsi de 3,2% l’industrie primaire et de 6,1% l’industrie secondaire, selon la BNS.

La consommation a continué à jouer un rôle plus important dans la croissance, la consommation finale ayant contribué pour 78,5% à l’expansion économique entre janvier et juin, contre 77,8% au premier trimestre et 58,8% l’année dernière.

Le marché du travail domestique est resté stable en juin, le taux de chômage recensé dans les zones urbaines s’établissant à 4,8%, sans changement par rapport au niveau de mai et en baisse de 0,1 point de pourcentage par rapport à juin de l’année dernière.

L’énergie chinoise consommée par unité de PIB a diminué de 3,2% en glissement annuel au premier semestre, dépassant l’objectif initial d’une réduction de la consommation d’énergie par unité de PIB d’au moins 3% en 2018.

Cependant, notant les incertitudes extérieures croissantes et le fait que la Chine traverse une étape critique dans l’ajustement structurel, Mao a indiqué que le pays maintiendrait la réforme structurelle d’offre et coordonnerait les efforts pour assurer la performance économique stable et saine.

Commentant sur les frictions commerciales Chine-USA, Mao a déclaré que son impact, s’il en est, aurait été limité sur l’économie chinoise au premier semestre et nécessite une observation plus approfondie pour juger de l’impact potentiel sur l’économie au second semestre.

Avec l’intégration de l’économie mondiale, les frictions commerciales, unilatéralement provoquées par les Etats-Unis d’Amérique, « affecteraient la reprise économique mondiale et la durabilité de la croissance du commerce mondial », a-t-il déclaré aux journalistes.

Pour le reste de l’année, Mao a déclaré que l’économie chinoise resterait saine et stable, la demande intérieure étant désormais la force décisive de la croissance économique. Il s’attend à ce que la consommation poursuive sa tendance à la hausse et que l’investissement reste stable.

Il a déclaré que si la demande extérieure reste un facteur important de la croissance, malgré les défis de la Chine dans le commerce extérieur au second semestre, les conditions restent favorables pour soutenir une croissance commerciale stable et relativement rapide.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : XINHUA

La Chine pour ouvrir plus de zones pour les investisseurs

Cette photo aérienne du 9 mars 2017 montre des conteneurs dans la zone pilote de libre-échange de Chine (Shanghai), à Shanghai, dans l’est de la Chine. (DING TING / XINHUA)

La Chine pourrait retirer plus d’éléments de sa liste négative récemment annoncée dans le cadre des efforts visant à ouvrir davantage son marché aux investisseurs étrangers, une position qui aidera à consolider le système de gouvernance multilatérale mondiale, ont indiqué des experts et des hauts fonctionnaires.

« La Chine a une position ferme pour promouvoir la mondialisation au milieu des menaces protectionnistes », a déclaré Yuan Feng, chef du département des investissements étrangers de la Commission nationale pour le développement et la réforme. « Les efforts récents pour alléger ou annuler les restrictions existantes sur l’investissement étranger dans de nombreux domaines démontrent notre volonté déterminée de continuer à promouvoir l’ouverture ».

Le mois dernier, le gouvernement central a annoncé une liste négative plus courte pour les investissements étrangers au niveau national et les zones de libre-échange. Au niveau national, le nombre de mesures restrictives figurant sur la liste négative est passé de 63 dans la version précédente à 48, tandis que les mesures restrictives dans les zones de libre-échange ont été ramenées de 95 à 45.

Les mesures restrictives dans les zones de libre-échange ont été réduites de 95 à 45

Une liste négative exclut les investisseurs étrangers de certains secteurs de l’économie.

Cui Fan, professeur à l’Université de commerce international et d’économie de Pékin, a déclaré qu’il s’attendait à ce que les secteurs avec un calendrier spécifique éliminent progressivement les limites des actionnaires pour les investisseurs étrangers, et ceux avec des restrictions supprimées seulement dans les zones franches des champs à retirer de la liste nationale négative dans le cadre des efforts soutenus déployés par le pays pour promouvoir l’ouverture.

«Supprimer les barrières à l’investissement pour les investisseurs étrangers arrive au bon moment – plus d’investissements étrangers amélioreraient les règles du jeu et accéléreraient les efforts de la Chine pour promouvoir les réformes au pays», a déclaré Yu Yongding, chercheur à l’Académie chinoise des sciences sociales.

LIRE PLUS: Shanghai dévoile des politiques pour une plus grande ouverture

Yu, un ancien membre du comité de politique monétaire de la banque centrale, a déclaré que les récentes mesures prises par le pays pour ouvrir davantage son économie font partie de son programme préétabli et non de mesures accélérées de réduction de la pression. « Nous avons déjà fixé l’ordre du jour avant. »

« En ce qui concerne nos propres intérêts pour la poursuite des réformes, nos efforts d’ouverture ont peu à voir avec, par exemple, la réponse aux pressions (commerciales récentes) des Etats-Unis d’Amérique », a-t-il dit.

Il a indiqué que des efforts supplémentaires d’ouverture favoriseraient l’amélioration des procédures réglementaires de la Chine pour créer un marché plus juste et avoir un effet positif sur l’économie en général, car cela attirerait l’investissement étranger dans des industries hautement qualifiées.

Mais il a averti que la Chine devait améliorer sa gestion des devises pour éviter les sorties massives de capitaux et contrôler les risques financiers.

LIRE AUSSI: Li dit plus d’ouverture sur le chemin

Zhu Guangyao, ancien vice-ministre des Finances, a déclaré qu’une telle ouverture contribuera à consolider le système de gouvernance économique et commerciale mondiale multilatérale, en particulier dans le cadre du Groupe des 20, pour promouvoir la croissance inclusive, l’innovation et les investissements transfrontaliers dans les infrastructures.

« L’ouverture de la Chine en fait un participant important au G20 », a déclaré Zhu lors d’un séminaire organisé samedi par l’Association nationale des études américaines.

Zhu Min, directeur de l’Institut national de recherche financière de l’Université Tsinghua, a averti lors du même séminaire que des incertitudes pourraient survenir lorsque la Réserve fédérale des Etats-Unis d’Amérique accélérerait les hausses des taux d’intérêt et la normalisation monétaire au cours des prochains trimestres. Les frictions commerciales initiées avec la Chine et d’autres pays pourraient faire grimper les prix des produits et alimenter les anticipations d’inflation aux États-Unis d’Amérique.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : CHINA DAILY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :