A la Une

Les forces du Gouvernement syrien découvrent des bombes fabriquées en Israël dans une cache d’armes militante

Cette photo montre des bombes fabriquées en Israël et découvertes par les forces gouvernementales syriennes dans un dépôt d’armes militant dans la ville d’Aqrab, province de Hama, le 17 juillet 2018. (Photo: SANA)

Les forces gouvernementales syriennes ont découvert des bombes fabriquées par Israël à l’intérieur d’une cache d’armes appartenant à des militants Takfiri parrainés par des étrangers dans la province de Hama, dans le centre-ouest du pays, alors qu’elles continuent à gagner des territoires.

L’agence de presse officielle syrienne SANA a rapporté que les troupes de l’armée syrienne ont lancé une opération de grande envergure dans le secteur nord de la province mardi pour nettoyer les villes libérées et les villages des restes de groupes terroristes et de mines laissés derrière les Takfiris.

Cette photo montre des munitions découvertes par les forces gouvernementales syriennes dans un dépôt d’armes militant dans la ville d’Aqrab, province de Hama, le 17 juillet 2018. (Photo: SANA)

Les forces gouvernementales ont alors découvert un dépôt d’armes militant dans la ville d’Aqrab, située à plus de 210 kilomètres au nord de la capitale Damas.

Cette photo montre des munitions découvertes par les forces gouvernementales syriennes dans un dépôt d’armes militant dans la ville d’Aqrab, province de Hama, le 17 juillet 2018. (Photo: SANA)

La cache d’armes contenait diverses munitions, y compris des bombes fabriquées en Israël, des fusils d’assaut, des pistolets, des mitrailleuses PKC, des dispositifs de communication sans fil, des obus de mortier et des fusils de précision.

Un correspondant syrien tué dans l’attaque terroriste de Quneitra

Pendant ce temps, un journaliste syrien travaillant pour une chaîne de télévision pro-gouvernementale, a perdu la vie en couvrant les avancées territoriales des forces gouvernementales et des combattants alliés des groupes de défense populaire, dans les batailles contre les terroristes Takfiri soutenus par des étrangers près de la frontière libano-syrienne.

SANA a rapporté que Mustafa Salamah a été tué mardi alors que les troupes de l’armée et leurs alliés, se déplaçaient plus profondément dans la région de Tal Mashara dans la campagne orientale de la province stratégique de Quneitra, dans le sud-ouest de la Syrie.

Le correspondant syrien tué Mustafa Salamah (Photo par SANA)

Salamah a été tué par balle au moment où les troupes gouvernementales et les combattants alliés étaient engagés dans des échanges de tirs nourris, avec des militants du groupe terroriste Jabhat Fateh al-Sham Takfiri, anciennement connu sous le nom de Front Al-Nusra.

Des avions de chasse inconnus s’écrasent dans le nord-est de la Syrie

Par ailleurs, un avion de combat non spécifié s’est écrasé dans la province de Hasakah, dans le nord-est de la Syrie.

La chaîne de télévision publique syrienne a rapporté que l’avion de combat s’était écrasé à la périphérie de la ville d’Al-Shaddadi, dans le sud de la province, et diffusait des images de ses débris carbonisés.

Il n’était pas immédiatement clair si l’avion militaire était de l’Armée de l’Air Syrienne, de l’Armée de l’Air Russe ou de la coalition menée par les USA soi-disant combattant le groupe terroriste Daesh Takfiri.

Cette vidéo montre des débris carbonisés d’un avion de combat inconnu, qui s’est écrasé à la périphérie de la ville d’al-Shaddadi, au nord-est de la Syrie, le 17 juillet 2018.

Depuis mars 2011, la Syrie est en proie au militantisme soutenu par l’étranger. Selon le gouvernement syrien, le régime israélien et ses alliés occidentaux et régionaux aident les groupes terroristes Takfiri à semer le chaos dans le pays.

La Russie a aidé les forces syriennes dans une bataille en cours dans la province de Dayr al-Zawr, pendant que Daech lutte pour conserver ses dernières positions dans l’est de la Syrie.

L’assistance militaire russe, qui a débuté en septembre 2015 à la demande officielle du gouvernement syrien, s’est révélée efficace pendant que les Syriens continuent de récupérer des zones clés à Daech et d’autres groupes terroristes à travers le pays avec le soutien de la couverture aérienne russe.

Le 21 mai, le commandement général de l’armée et des forces armées syriennes a annoncé dans un communiqué qu’une sécurité complète était rétablie à Damas et dans sa campagne, après que le district d’al-Hajar al-Aswad et le camp al-Yarmouk aient été totalement purgés des terroristes de Daesh.

Le développement a été précédé par l’évacuation des Takfiris hors des villes de Yalda, Babbila et Beit Sahem, dans la banlieue sud de Damas.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

2 Comments on Les forces du Gouvernement syrien découvrent des bombes fabriquées en Israël dans une cache d’armes militante

  1. josephhokayem // 21 juillet 2018 à 23:53 // Réponse

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :