A la Une

La Chine réfute les accusations des Etats-Unis d’Amérique de violation des règles de l’OMC

La Chine a réfuté les accusations des Etats-Unis d’Amérique selon lesquelles elle aurait violé les règles de l’OMC, affirmant qu’elle continuerait de les respecter et appelant les Etats-Unis d’Amérique à respecter et à obtempérer aux règles de l’OMC.

« La Chine a toujours rempli ses obligations, tenu ses promesses et apporté des contributions significatives à l’économie mondiale en dépensant de gros efforts depuis son adhésion à l’OMC il y a 17 ans », a déclaré Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Les États-Unis d’Amérique ont récemment publié de multiples rapports accusant la Chine de violer les règles de l’OMC et les ont utilisés pour justifier des mesures commerciales unilatérales contre la Chine.

Depuis 2002, la contribution annuelle moyenne de la Chine à la croissance économique mondiale était proche de 30%, a souligné Hua.

La Chine ne prendra jamais de mesures unilatérales facilement ou ne violera pas les règles fondamentales de l’OMC. Lors de la gestion des problèmes clés, elle tient sa parole et prend ses responsabilités.

Hua Chunying, porte-parole, ministère des Affaires étrangères, Chine

« Si la Chine n’avait pas respecté les règles de l’OMC, pourquoi aurait-elle choisi d’adhérer à l’OMC? » a-t-elle demandé.

LIRE PLUS: La Chine se plaint à l’OMC des droits de douane des Etats-Unis d’Amérique

Le gouvernement chinois a décidé de rejoindre l’organisation car il est fermement convaincu que l’intégration dans la mondialisation économique est conforme à la tendance historique et que la promotion d’un commerce libre et ouvert conduit à des résultats mutuellement bénéfiques et gagnant-gagnant, selon le porte-parole.

« Si la Chine n’avait pas respecté les règles de l’OMC, pourquoi aurait-elle rempli ses obligations d’adhésion à l’organisation? » a-t-elle demandé.

La porte-parole a souligné que la Chine avait récemment publié un livre blanc intitulé « La Chine et l’Organisation mondiale du commerce ».

« En parlant de faits et de chiffres, le document montre clairement que la Chine a pleinement honoré ses engagements en matière de réduction des taxes sur les marchandises, d’ouverture du commerce des services et de mesures non tarifaires incluant les quotas d’importation ».

« Si la Chine n’avait pas respecté les règles de l’OMC, pourquoi aurait-elle toujours sauvegardé les valeurs fondamentales et les principes fondamentaux de l’OMC? » a-t-elle poursuivi.

La Chine est fermement convaincue que l’autorité et l’efficacité du système commercial multilatéral ne peuvent être protégées qu’en adhérant aux règles internationales dans un esprit de contrat, a dit M. Hua.

LIRE AUSSI: La Chine réfute les critiques des Etats-Unis d’Amérique sur le commerce inéquitable

« La Chine ne prendra jamais de mesures unilatérales facilement ou ne violera pas les règles fondamentales de l’OMC, elle tient ses promesses et prend ses responsabilités », a déclaré la porte-parole.

Les efforts de la Chine pour respecter les règles de l’OMC et respecter ses engagements ont acquis une reconnaissance mondiale.

Selon Hua, les Etats-Unis d’Amérique ont publié consécutivement 16 rapports sur l’exécution par la Chine de ses engagements envers l’OMC, dont aucun n’a suggéré de violation des règles à l’exception d’un autre publié cette année.

« Les Etats-Unis d’Amérique non seulement placent leurs propres intérêts au-dessus des intérêts mondiaux, mais ils placent également leurs règles nationales au-dessus des règles internationales », a-t-elle dit. « Aucun des pays de l’OMC ne soutient les actions unilatérales des États-Unis d’Amérique ».

« La Chine continuera à respecter les règles de l’OMC et nous espérons que les Etats-Unis d’Amérique respecteront et obtempéreront aux règles de l’OMC par des actions concrètes, et qu’elle sauvegardera le système commercial multilatéral avec l’OMC », a déclaré Hua.

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : CHINA DAILY


Les experts saluent les efforts pour sauvegarder le multilatéralisme, l’économie ouverte

PÉKIN, 17 juillet – Au milieu d’une reprise de l’unilatéralisme et du protectionnisme à travers le monde, les experts saluent les efforts déployés pour sauvegarder le multilatéralisme et construire une économie mondiale ouverte.

La Chine et l’Union européenne (UE) ont convenu lundi de travailler ensemble pour sauvegarder l’ordre international fondé sur des règles, promouvoir le multilatéralisme et soutenir le libre-échange.

L’accord a été conclu lors de la 20ème réunion des dirigeants Chine-UE.

Les deux parties ont convenu que face à la situation internationale compliquée actuelle, en particulier la montée de l’unilatéralisme et du protectionnisme, la Chine et l’UE, en tant que deux économies majeures, ont la responsabilité conjointe de sauvegarder l’ordre international fondé sur des règles, le multilatéralisme et soutenir le libre-échange afin de promouvoir la paix, la stabilité et le développement dans le monde.

Les deux parties sont fermement engagées à promouvoir une économie mondiale ouverte, à promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l’investissement, et à résister au protectionnisme et à l’unilatéralisme.

« La déclaration conjointe est une confirmation des bonnes relations UE-Chine », Fabio Massimo Parenti, professeur agrégé d’études internationales à l’Institut Lorenzo de ‘Medici, Florence.

« Cela représente clairement une volonté d’approfondir le travail de nombreux dialogues et plateformes de coopération entre les deux parties », a déclaré M. Parenti.

Le professeur a déclaré que l’un des points importants qui ressort de la réunion est le consensus entre les deux parties sur la centralité des actions, des résolutions et des principes de base de l’ONU.

Dans une interview accordée à Xinhua, Arancha Gonzalez, directrice exécutive de l’Inter Trade Centre (ITC), a déclaré que les mesures commerciales unilatérales ne sont pas utiles aux économies mondiales car elles sont aujourd’hui plus interdépendantes et se chevauchent à tout moment de l’histoire.

Le système actuel nécessite des solutions globales coopératives et multilatérales, a-t-elle déclaré.

Faisant écho à ce point de vue, le directeur des communications de l’OMC, Keith Rockwell, a déclaré que « le système commercial multilatéral a été créé spécifiquement pour des moments comme celui-ci ».

Rockwell a déclaré à Xinhua que « la meilleure façon de faire en sorte que les inquiétudes concernant la mondialisation ne deviennent pas incontrôlables et ne se traduise pas par un conflit commercial est de s’attaquer au véritable problème qui consiste à aider les gens à trouver un travail significatif ».

La réponse à ce problème est de préparer les jeunes à l’emploi grâce à de meilleurs programmes d’éducation et de formation, a déclaré M. Rockwell. « Nous devons faire un meilleur travail pour aider les gens à se remettre sur pied et à retourner au travail. »

Traduction: Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : XINHUA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :