A la Une

Poutine: Les relations Russie-USA à bien des égards sont bien pires que pendant la guerre froide

© REUTERS / Sergei Karpukhin

L’Etat profond des Etats-Unis d’Amérique en état de Guerre pré-chaude

Le président russe Vladimir Poutine a prononcé un discours lors d’une réunion des ambassadeurs et des représentants permanents de la Russie.

Selon Vladimir Poutine, bien que les Etats-Unis d’Amérique et la Russie se soient engagés sur la voie de changements positifs dans les relations bilatérales, ces derniers sont bien pires à bien des égards qu’au cours de la guerre froide.

« Nous avons besoin d’un programme positif visant à travailler ensemble pour trouver un terrain d’entente, nous en avons parlé, bien sûr, lors d’une réunion avec le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump [à Helsinki]. Les relations des Etats-Unis d’Amérique sont dans un état extrêmement insatisfaisant, à bien des égards encore pire que pendant la guerre froide », a déclaré M. Poutine.

Le président a noté qu’il était impossible de résoudre les problèmes en quelques heures.

« Personne ne s’y attendait, néanmoins, je crois que la voie vers des changements positifs a été pavée », a déclaré M. Poutine.

LIRE PLUS: Un ancien officier de l’armée des USA: l’idée de Poutine d’amener les enquêteurs des Etats-Unis d’Amérique en Russie « brillante »

Sur les relations entre la Russie et d’autres pays

Le président a ajouté que Moscou était prête à entretenir des relations de partenariat avec tous les pays et organisations internationales.

« Nos citoyens veulent voir la Russie comme un Etat fort, indépendant et pacifique, nous sommes ouverts à des partenariats, des relations mutuellement bénéfiques et constructives avec tous les pays et les associations régionales », a déclaré M. Poutine lors d’une réunion avec les ambassadeurs et envoyés russes.

Le président russe a noté que les missions diplomatiques de la Russie dans le monde travaillaient professionnellement et en douceur.

« Notre politique visant à assurer la sécurité et la stabilité mondiales, à contrer les nouveaux défis et les menaces est certainement en demande partout dans le monde », a souligné M. Poutine.

Selon Poutine, la Russie devrait développer ses relations avec l’Union européenne malgré les difficultés existantes.

« Nous devrions chercher à développer des relations avec l’Union européenne qui, malgré les problèmes actuels, reste l’un de nos principaux partenaires commerciaux et nous partageons de nombreux intérêts économiques avec l’Union européenne », a déclaré M. Poutine.

Sur la perspective de l’économie russe

La Russie devrait développer de nouveaux marchés et surmonter les obstacles qui entravent le travail des entreprises russes à l’étranger, a ajouté M. Poutine, ajoutant que la Russie ne devrait pas seulement entrer dans le top cinq des plus grandes économies dans le monde, mais assurer des niveaux de vie élevés, y compris par le biais de la politique étrangère.

Sur les questions nucléaires iraniennes et nord-coréennes

Le président russe a salué les efforts déployés par le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump pour régler le problème nord-coréen et a exprimé l’espoir que des tendances positives conduiraient à des résultats tangibles.

« Nous espérons que les tendances positives qui ont été définies, notamment grâce à la contribution du président Trump, seront développées », a déclaré M. Poutine lors de la réunion.

Selon le chef de l’Etat russe, il est nécessaire d’empêcher la croissance incontrôlable des tensions en Iran, suite à la sortie des Etats-Unis d’Amérique du JCPOA.

« Ce document joue un rôle crucial pour le régime mondial de non-prolifération, il s’agit maintenant de préserver cet accord clé et d’empêcher une augmentation incontrôlée des tensions au Moyen-Orient », a déclaré M. Poutine lors d’une réunion avec les ambassadeurs et envoyés russes.

Sur l’Ukraine

Parlant de l’Ukraine, Poutine a déclaré que le risque d’escalade de la situation dans l’est du pays restait en place.

« Des risques sérieux – des risques d’aggravation de la situation – subsistent dans le sud-est de l’Ukraine, les raisons en sont les mêmes: le refus des autorités ukrainiennes actuelles de respecter leurs engagements, le refus de résoudre pacifiquement le conflit. Et encore une fois, ils font preuve d’une négligence flagrante des accords, de la réticence à dialoguer avec leurs citoyens », a déclaré M. Poutine.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

«Pires qu’à l’époque de la Guerre froide»: Poutine sur les relations Russie-USA actuelles

© Sputnik . Mikhail Klimentyev

Par nombre de leurs aspects, les relations qu’entretiennent actuellement la Russie et les Etats-Unis sont pires que celles qu’ils avaient à l’époque de la Guerre froide, a déclaré Vladimir Poutine.

Lors de leur rencontre à Helsinki, les Présidents russe et américain sont tombés d’accord sur le fait que les relations actuelles entre Moscou et Washington étaient «dans un assez mauvais état», a annoncé Vladimir Poutine ce jeudi.

Selon le Président russe, en dépit de «toutes les différences d’appréciation» qui peuvent être les leurs, Donald Trump et lui s’étaient accordés au cours de leur entrevue à Helsinki sur le fait que «les relations russo-américaines sont dans un assez mauvais état, par nombre de leurs aspects même pires que celles observées durant la Guerre froide».

«Bien entendu, il serait naïf de croire que des problèmes qui se sont accumulés des années durant se régleront en quelques heures, mais personne ne l’escomptait. Je pense toutefois que nous nous sommes engagés sur la voie de changements positifs», a souligné le dirigeant de l’État russe.

Vladimir Poutine a également commenté sa rencontre avec son homologue américain qui a été, selon lui, «fructueuse, dans l’ensemble, et a abouti à des accords utiles».

«On verra, bien sûr, quelle tournure prendront les événements, d’autant plus, que certaines forces aux États-Unis tentent de diminuer et de désavouer la portée des résultats de la rencontre d’Helsinki», a précisé le Président russe.

Le premier sommet entre le Président russe et son homologue américain a eu lieu le 16 juillet à Helsinki.

Les deux chefs d’État se sont d’abord entretenus en tête-à-tête pendant plus de deux heures. Ensuite, les délégations en composition élargie ont pris un déjeuner avant de répondre ensuite aux questions des journalistes.

Au terme de la rencontre les parties se sont déclarées intéressées à améliorer les relations entre les deux pays.

Source: Sputnik News – France

Les armes pour une vraie Guerre chaude – La Défense russe publie une vidéo qui montre un tir réel du missile dernier cri Avangard

© Photo. Ministry of Defence of the Russia Federation

Après le modèle numérique rendu public en mars, le ministère russe de la Défense a publié ce jeudi des images d’un tir réel du missile hypersonique Avangard.

Le ministère russe de la Défense a publié ce jeudi 19 juillet la première vidéo d’un tir réel du missile hypersonique dernier cri Avangard.

La séquence d’une minute montre l’installation du missile sur une plate-forme de tir, puis son lancement depuis un silo.

Viennent ensuite des images numériques qui modèlent le détachement de l’ogive à partir du porteur ainsi que les manœuvres qu’elle effectue en s’approchant de la cible.

Dans son message annuel au parlement le 1er mars dernier, Vladimir Poutine a évoqué le nouveau système Avangard, capable de se déplacer à une vitesse vingt fois supérieure à celle du son, ainsi que d’autres armes russes sophistiquées.

Lors de sa séance annuelle de questions-réponses avec la population, le chef du Kremlin a indiqué que le missile supersonique Kinjal et le système de combat laser étaient déjà en dotation de l’armée, alors que le système balistique Avangard et le missile Sarmat seraient respectivement mis en service en 2019 et 2020.

Source: Sputnik News – France

Aux Etats-Unis d’Amérique, des gens puissants vendent leur position anti-russe à leur nation – Poutine

© Maxim Shemetov / Reuters

Aux États-Unis d’Amérique, des personnes puissantes dirigent le pays entier sur la voie de la confrontation avec la Russie, a prévenu le président Vladimir Poutine, ajoutant que le Kremlin doit tenir compte de ce facteur.

L’avertissement est venu alors que Poutine s’adressait aux hauts responsables du corps diplomatique russe à Moscou. Il a parlé du script pour avertir les ambassadeurs russes du danger que représentent les ennemis de la Russie en Amérique.

« Nous pouvons voir des forces aux Etats-Unis d’Amérique, qui sacrifieraient facilement les relations Russie-USA au nom de leurs ambitions dans la lutte politique intérieure en Amérique et sacrifieraient les intérêts des entreprises états-uniennes d’Amérique, qui perdent des contrats et des liens en Russie, des emplois aux États-Unis d’Amérique, si peu nombreux soient-ils, qui dépendent de la coopération russo-américaine », a déclaré M. Poutine.

Ces forces « sacrifieraient les intérêts de leurs alliés en Europe et au Moyen-Orient, y compris l’Etat d’Israël … Ils sacrifieraient leur propre sécurité ».

Il a expliqué ce dernier point, en disant que l’absence de travail sur la poursuite du traité START sur la limitation des armes nucléaires entre les États-Unis d’Amérique et la Russie entraînera son expiration automatique.

«On nous a enseigné qu’un homme d’Etat devrait toujours donner la priorité aux intérêts fondamentaux de sa nation par-dessus tout. Pas tellement dans ce cas. Nous voyons les forces aux États-Unis d’Amérique, qui placent leurs intérêts étroits dans les groupes et les partis au-dessus de ceux de leur nation. Nos satiristes les décriraient comme des «gens pitoyables et pathétiques». Mais ils ne le sont non plus. Au contraire, ils sont puissants, s’ils peuvent escroquer des millions de leurs compatriotes pour acheter des histoires qui ne seraient normalement pas raisonnables», a déclaré Poutine.

Le président a ajouté que son avertissement n’était pas destiné à gronder quelqu’un, mais comme une instruction au corps diplomatique de prendre en compte l’existence et l’influence de ces forces au cours de leur travail.

« Tels sont les faits de la vie pour nous aujourd’hui », a souligné Poutine, avant de revenir à son discours scénarisé.

L’apparente improvisation survient quelques jours après que Poutine eut rencontré le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump à Helsinki, après quoi le dirigeant des Etats-Unis d’Amérique a essuyé des tirs à domicile alors que les critiques l’accusaient de céder à Poutine et de vendre les intérêts des Etats-Unis d’Amérique. Trump a plus tard dévié la critique, en disant que les gens qui le haïssent préféreraient voir les deux nations engagées dans une guerre de tir que de le voir s’entendre avec Poutine.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :