A la Une

La Russie poursuit la fuite de détails de missiles hypersoniques aux agences occidentales

© Sputnik / Evgeny Biyatov

Des agents de renseignement russes ont perquisitionné les bureaux de deux installations de développement de missiles de la Roscosmos Corporation, à la recherche de la personne qui a divulgué des informations classifiées sur des missiles hypersoniques à des agences de renseignement occidentales.

Le Service fédéral russe de sécurité (FSB), une agence de renseignement domestique, a fouillé les locaux de deux installations Roscosmos impliquées dans le projet de missile hypersonique: l’Institut central de recherche sur la construction mécanique (TSNIIMASH) et la United Rocket and Space Corporation (URSC), vendredi matin.

Une source ayant connaissance de l’enquête a déclaré au journal Kommersant: « Beaucoup de têtes vont rouler, cela ne se limitera pas aux personnes renvoyées », soulignant la gravité de l’enquête. Il a dit « il a été établi que la fuite venait des employés de TSNIIMASH qui étaient en contact avec Paison ». Dmitry Paison, responsable du bâtiment URSC, a fait perquisitionner son bureau séparément.

Le président russe Vladimir Poutine a révélé les armes hypersoniques lors d’un discours en mars, appelant l’Avangard, qui est conçu pour être monté sur un missile balistique intercontinental (ICBM), « invincible ». L’autre missile est le Kinzhal (poignard), qui serait capable de détruire un porte-avions, a rapporté Sputnik News.

Certaines des armes hypersoniques seraient déjà en service. En mai, l’agence de presse états-unienne d’Amérique CNBC a publié un rapport dans lequel une source à laquelle ils avaient parlé avec la connaissance du rapport de renseignement des Etats-Unis d’Amérique, a déclaré que la Russie aura une arme que les Etats-Unis d’Amérique ne peuvent pas défendre contre la guerre en 2020.

Sputnik News a rapporté que le 12 juillet, le sous-secrétaire à la Défense pour la recherche et l’ingénierie du Pentagone, Michael Griffin, a déclaré aux journalistes que les armes hypersoniques n’étaient « pas un avantage que nous pouvons concéder aux gens qui veulent être nos adversaires ».

Maintenant, le ministère de la Défense demande au Congrès 20 millions de dollars pour financer le développement de ses propres armes hypersoniques.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :