A la Une

La guerre commerciale accélère le déclin de l’empire états-unien d’Amérique alors que la domination de la Chine et de l’Inde se développe – Dr. Doom Marc Faber

© Gary Hershorn / Reuters

Si des pays comme la Chine, l’Inde ou la Russie ainsi que les autres acteurs impliqués savent surtout comment harmoniser les « notes musicales » ! Comment alors saisir et profiter des opportunités qui se présentent ?

L’influence des Etats-Unis d’Amérique sur l’économie mondiale a progressivement diminué et les économies émergentes comme la Chine et l’Inde peuvent dépasser les États-Unis d’Amérique en tant que leaders mondiaux, selon Marc Faber, selon Marc Faber, rédacteur et éditeur du rapport The Gloom, Boom & Doom.

« Les États-Unis, en tant qu’empire contre le reste du monde, ont atteint un sommet dans les années 1950 ou 1960. Ensuite, il y a eu d’autres pays qui sont devenus plus puissants, en particulier la Chine et maintenant de plus en plus l’Inde. L’empire états-unien d’Amérique et son influence sur le monde diminue et a régressé depuis un certain temps », a-t-il déclaré à RT. La guerre commerciale pourrait accélérer cette «mutation» dans l’équilibre économique mondial «avec d’autres pays devenant plus importants et les Etats-Unis d’Amérique moins importants», a déclaré Faber.

Selon Faber, les États-Unis d’Amérique sont susceptibles d’être le plus grand perdant de la guerre commerciale qu’il a commencé. « Les gagnants d’une véritable guerre commerciale seraient tout le monde sauf les États-Unis d’Amérique. Les Européens commerceraient plus avec l’Asie, et les Asiatiques échangeraient plus avec l’Europe qu’avec les Etats-Unis d’Amérique. Il y aurait plus de commerce entre les économies émergentes et la Chine et vice versa », a déclaré Faber.

Un autre vainqueur du marché serait la Russie puisque la Chine achèterait plus de ressources du pays, alors que Moscou en achèterait davantage à Pékin, a-t-il dit.

Le marché boursier états-unien d’Amérique a jusqu’ici ignoré les nouvelles sur la guerre commerciale mondiale, note Faber. « Mais s’il y a une guerre commerciale, ce n’est pas bon pour la croissance économique mondiale. L’économie mondiale ralentit déjà. Je pense que ce serait une grave erreur d’aller de l’avant avec la guerre commerciale. »

Les pays les plus exposés à la guerre commerciale sur les marchés émergents sont le Brésil, la Turquie et l’Argentine, en raison de leurs problèmes fiscaux, de leurs déficits croissants et de leur faible taux de change, explique Faber.

Avec l’économie mondiale financée par l’endettement croissant depuis la dernière crise mondiale de 2008-2009 [provoquée par le système économique et financier des Etats-Unis d’Amérique. MIRASTNEWS], une autre récession est susceptible de se produire, mais sa forme n’est pas encore connue, selon l’investisseur.

Malgré la vigueur récente du dollar des Etats-Unis d’Amérique, en particulier contre les devises des économies émergentes, Faber dit que la tendance ne se poursuivra pas à long terme. Il dit que la meilleure façon de protéger les investissements individuels en période de turbulences est de diversifier le portefeuille avec de l’argent, des obligations, des métaux précieux et de l’immobilier.

Traduction et Titre 2 : MIRASTNEWS

Source : RT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :