A la Une

La Chine devrait-elle taxer les obligations des USA ? – La Chine mène une « guerre froide » contre les Etats-Unis d’Amérique, prétend un expert de la CIA

WASHINGTON, Etats-Unis d’Amérique – Malgré les tentatives répétées du président des USA Donald Trump de déclencher une guerre commerciale avec la Chine, un expert de la CIA a souligné que le pays dirigé par Xi Jinping continue de mener une « guerre froide » contre les Etats-Unis d’Amérique.

Lors d’une session sur l’émergence de la Chine à l’Aspen Security Forum, Michael Collins, directeur adjoint du centre de mission de la CIA en Asie de l’Est, a déclaré que le président chinois Xi Jinping et son régime menaient une « guerre froide » contre les Etats-Unis d’Amérique, et que le pays travaille vigoureusement autour du globe pour saper les intérêts des Etats-Unis d’Amérique.

Collins aurait dit: «Selon leurs propres termes et ce que Xi énonce, je dirais que par définition, ce qu’ils mènent contre nous est fondamentalement une guerre froide, une guerre froide comme nous l’avons vu pendant la guerre froide, mais une guerre froide par définition. Un pays qui exploite toutes les voies de pouvoir licites et illicites, publiques et privées, économiques et militaires, pour miner la position de votre rival par rapport à votre propre position sans recourir au conflit. Les Chinois ne veulent pas de conflit.»

En outre, le principal expert de la CIA a prétendu que la Chine déployait de multiples efforts à l’échelle mondiale pour supplanter l’Amérique comme première superpuissance mondiale et a cité les actions de Pékin pour construire des îles artificielles dans la mer de Chine méridionale.

Il a souligné que ce sont des efforts de la Chine pour stimuler la croissance territoriale et permettre l’annexion des îles – qui s’apparentait à la «Crimée de l’Est», se référant à l’annexion par la Russie de la région ukrainienne en 2014.

Il a dit: «En fin de compte, ils veulent tous les pays du monde, quand ils décident de leurs intérêts sur les questions politiques, avant tout avec la Chine et non les États-Unis d’Amérique, parce que les Chinois définissent de plus en plus un conflit avec États-Unis d’Amérique et ce que nous soutenons comme un conflit de systèmes.»

Collins a en outre souligné que les efforts déployés par la Chine sont évidents dans les écrits de Xi Jinping, dont la «pensée» ou la vision du monde a été récemment inscrite dans la constitution de la Chine.

Il a déclaré: « Il est clair que la menace que représente la Chine est le plus grand défi auquel les États-Unis d’Amérique sont actuellement confrontés. »

Ajoutant, « Elle met en place une concurrence avec nous et ce que nous soutenons de loin plus nettement par tout extrême que ce que les Russes pourraient mettre en avant. »

Les experts ont souligné que la déclaration de Collins faisait écho à celles faites par d’autres hauts responsables du renseignement états-unien d’Amérique – y compris le directeur du FBI Christopher Wray et le directeur du renseignement national Dan Coats.

Les deux hauts responsables ont désigné la Chine comme le danger le plus important pour les Etats-Unis d’Amérique aujourd’hui.

Mercredi, Wray a déclaré: «Je pense que la Chine, du point de vue du contre-espionnage, représente à bien des égards la menace la plus large, la plus difficile et la plus importante que nous rencontrons en tant que pays. C’est de l’espionnage économique aussi bien que de l’espionnage traditionnel, ce sont des collectionneurs non traditionnels ainsi que des agents de renseignement traditionnels, ce sont des sources humaines aussi bien que des moyens informatiques.»

En outre, commentant les efforts d’espionnage chinois mis au jour par son agence, Wray a déclaré: « Le volume de celui-ci. L’omniprésence de celui-ci. La signification de cela est quelque chose que je pense que ce pays ne peut pas sous-estimer. »

Un jour plus tard, M. Coats a déclaré que les États-Unis d’Amérique devaient décider si la Chine était un «véritable adversaire ou un concurrent légitime».

En outre, le directeur du renseignement national a également critiqué les efforts de l’État chinois pour voler des secrets d’affaires et des recherches universitaires et a souligné: «Je pense que c’est là que nous commençons à tracer la ligne.»

En outre, cette semaine, Trump a également déclaré dans une interview que son administration était prête à mettre en œuvre des tarifs supplémentaires ciblant les importations chinoises aux États-Unis d’Amérique.

Dans son interview avec CNBC, Trump a déclaré qu’il était « prêt à partir » avec 500 milliards de dollars de tarifs supplémentaires que l’administration dit est égal à tous les produits chinois vendus aux États-Unis d’Amérique.

Trump aurait dit: «Je ne fais pas ça pour la politique. Je fais ceci pour faire la bonne chose pour notre pays. Nous avons été arnaqués par la Chine pendant longtemps, et je l’ai dit au président Xi [Jinping].»

Traduction : MIRASTNEWS

Source : China news

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :