A la Une

L’armée israélienne cible un avion de chasse syrien sur les hauteurs du Golan occupé

Cette photo montre un avion de chasse Sukhoi Su-22 de l’armée de l’air syrienne en vol.

Les forces militaires israéliennes ont pris pour cible un avion de combat de l’armée de l’air syrienne sur les hauteurs du Golan alors qu’il volait dans l’espace aérien syrien et menait une série de frappes aériennes contre les positions des militants Takfiri parrainés par des étrangers dans les territoires occupés.

« L’ennemi israélien a confirmé son soutien aux groupes terroristes armés et a visé un de nos avions de combat qui frappait leurs groupes dans la région de Saïda au bord de la vallée de Yarmouk dans l’espace aérien syrien », a déclaré mardi l’agence de presse officielle syrienne SANA, citant une source militaire anonyme, comme le rapportante.

L’armée israélienne, cependant, a affirmé dans une déclaration qu’elle avait lancé deux missiles Patriot surface-air sur l’avion de chasse syrien Sukhoi après qu’il se soit « infiltré dans l’espace aérien israélien ».

La déclaration a ajouté que les missiles avaient abattu l’avion de combat syrien.

« Depuis la matinée, il y a eu une augmentation des combats internes en Syrie, y compris une augmentation de l’activité de l’armée de l’air syrienne », a encore affirmé l’armée israélienne.

Israël a été en état d’alerte ces derniers jours alors que les forces gouvernementales syriennes avancent contre des terroristes soutenus par des étrangers près des hauteurs du Golan.

Tel Aviv a fréquemment attaqué des cibles militaires à l’intérieur de la Syrie dans le but de soutenir des groupes terroristes qui ont subi des défaites de la part des forces gouvernementales syriennes.

Le 16 juillet, l’armée syrienne a pris le contrôle d’une colline stratégique surplombant les hauteurs du Golan occupées par Israël.

Des soldats du gouvernement syrien posent pour une photo dans la ville de Quneitra après le retrait des militants Takfiri parrainés par des étrangers, le 19 juillet 2018. (Photo par l’AFP)

La télévision d’Etat syrienne a déclaré que l’armée avait libéré la colline d’al-Harah au deuxième jour d’une offensive majeure pour s’emparer des parties restantes des provinces du sud-ouest.

SANA, citant une source militaire, a déclaré que l’armée avait capturé une série de villages, y compris al-Tiha et Zimrin.

Le soi-disant Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a également confirmé que les unités gouvernementales de Damas avaient fait une « avance rapide » contre les militants dans la partie occidentale de Daraa.

« Les forces syriennes ont capturé la ville d’al-Harah, ainsi que Samlin, al-Tiha et Zimrin », ont déclaré les médias citant Rami Abdel Rahman, chef de l’observatoire.

Il a déclaré que les troupes gouvernementales avaient évincé des militants d’Al-Tiha dans une avancée militaire, alors que des groupes armés d’Al-Harah avaient accepté un accord de cession.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Press TV

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :