A la Une

Un homme d’Amesbury avoue avoir donné une «bouteille de parfum» avec un «agent neurotoxique» à sa petite amie

© AP Photo / Matt Dunham

Le couple d’Amesbury – Charlie Rowley et Dawn Sturgess, maintenant décédée – aurait ramassé une bouteille de parfum contenant un agent neurotoxique, Sturgess lui aurait apparemment vaporisé la substance sur les poignets.

Dans une interview avec The Sun, Charlie Rowley, qui a été libéré de l’hôpital la semaine dernière, avec des médecins concluant qu’il n’était plus dans un état critique, a parlé de Dawn Sturgess, qui est morte une semaine après avoir été exposée à un agent neurotoxique.

«C’est incroyable que je sois vivant. D’une certaine manière, je me sens chanceux d’avoir survécu mais j’ai aussi beaucoup perdu. Je me sens très faible à propos de Dawn. Je me souviens avoir trouvé une bouteille cosmétique que j’avais ramassée et l’avait offerte à Dawn en cadeau. Je suis très triste de ce qui lui est arrivé, c’est affreux et choquant. J’étais encore sous médicaments quand ils m’ont dit qu’elle était décédée. Je ne pense pas que je pourrai jamais m’en remettre», a-t-il dit.

Son frère Matthew avait auparavant affirmé que son frère lui avait dit d’avoir trouvé «quelque chose qui ressemblait à une bouteille de parfum», qui a cassé dans les mains de Charlie après que Dawn ait vaporisé son contenu sur elle-même.

« Il m’a dit qu’ils ont trouvé quelque chose qui ressemblait à une bouteille de parfum. Dawn a vaporisé ce qu’il y avait sur ses deux poignets et les a frottés ensemble, comme vous le faites quand vous essayez de vous parfumer. Charlie a dit qu’elle lui a ensuite donné la bouteille et que d’une façon ou d’une autre elle s’est brisée ou s’est cassée dans ses mains. C’est ainsi qu’il a dû être contaminé », a déclaré Matthew au Sunday Telegraph.

Il y a environ deux semaines, la police métropolitaine a déclaré avoir découvert une « petite bouteille » lors d’une perquisition dans la maison de Rowley à Amesbury, ajoutant que des scientifiques auraient confirmé que la substance contenue dans la bouteille était l’agent neurotoxique appelé Novichok.

Le 30 juin, Rowley et Sturgess ont été hospitalisés après avoir été retrouvés inconscients chez eux à Amesbury, à plusieurs kilomètres de Salisbury, où l’ex-colonel Sergueï Skripal et sa fille s’étaient effondrés en mars. Une semaine plus tard, Sturgess est mort à l’hôpital, tandis que l’état de Rowley s’est amélioré et il a été libéré le 20 juillet.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :