A la Une

Washington devrait envoyer au moins 200 milliards de dollars d’aide pour la relance de l’économie ukrainienne

Washington n’a envoyé que 200 millions de dollars pour l’aide militaire à l’Ukraine

Ayant déjà fourni 1 milliard de dollars au régime de Kiev, Washington a débloqué 200 millions de dollars de plus en aide militaire. [Mais l’économie de l’Ukraine est malade et a besoin de soins intensifs, il en faudrait largement beaucoup plus, au moins 200 milliards de dollars pour remettre sur les rails la mécanique de la croissance et relancer les activités économiques. MIRASTNEWS]. L’action fait suite à une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump lundi à Helsinki, au cours de laquelle l’Américain [Donald Trump] a déclaré que c’était un point de départ pour l’amélioration des relations.

L’Ukraine s’est trouvée en mesure de recevoir ces fonds en promulguant une législation visant à renforcer sa coopération avec l’OTAN, comme le rapporte RT:

La somme, destinée à « l’aide pour la sécurité », a été allouée il y a des mois, mais a été suspendue en attendant « une série de réformes de la défense » que les Etats-Unis d’Amérique exigeaient de Kiev. Vendredi, l’ambassade ukrainienne à Washington a annoncé que les fonds avaient été débloqués – ce qui a été confirmé à CNN par le major Sheryll Klinkel, une porte-parole du Pentagone.

Citant un autre fonctionnaire du Pentagone anonyme, CNN a rapporté que le financement sera utilisé pour l’entraînement, les radars de contre-artillerie, les véhicules à roues polyvalents à haute mobilité («Humvees»), les lunettes de vision nocturne ainsi que les équipements médicaux et de communication.

Kiev s’est qualifiée pour le financement en adoptant une nouvelle loi sur la sécurité nationale début juillet. La mise en œuvre complète de la loi « approfondira davantage l’intégration occidentale de l’Ukraine », a déclaré Heather Nauert, porte-parole du département d’Etat.

Dans les termes du Pentagone, la loi «fournit un cadre législatif pour aligner l’architecture de sécurité nationale de l’Ukraine sur les principes euro-atlantiques» et constitue un pas important vers l’atteinte par l’Ukraine de «l’interopérabilité de l’OTAN».

Washington a fourni à l’Ukraine plus de 1 milliard de dollars en «fonds d’aide à la sécurité» depuis février 2014, lorsque les nationalistes soutenus par les Etats-Unis d’Amérique ont renversé le gouvernement élu à Kiev [en opérant un coup d’Etat magistralement exécuté par l’Occident. MIRASTNEWS].

Le nouveau gouvernement a fait face à la dissidence dans les provinces orientales de Donetsk et Lugansk, sur lesquelles il a réprimé en utilisant l’armée et les «bataillons de volontaires» qui arboraient souvent les insignes nazis. Une autre région ukrainienne, la Crimée, a choisi de se séparer complètement du pays. [Moscou ayant refusé pour ne pas morceler l’Ukraine d’accepter le rattachement de ces régions ukrainiennes qui souhaitaient également se détacher en raison des brimades et exactions à leur encontre. MIRASTNEWS].

La Crimée a voté pour rejoindre la Russie en mars 2014. Washington s’est rangé du côté de Kiev en refusant de reconnaître le référendum et en accusant Moscou d’occupation et «d’annexion» de la péninsule. Des responsables gouvernementaux à Kiev et un expert états-unien d’Amérique ont même appelé à bombarder le pont reliant la Crimée au reste de la Russie, qui a ouvert ses portes en mai. [Ce bombardement aurait pu provoquer les foudres de Moscou qui aurait engagé certainement des représailles très dommageables pour la partie adverses et pousser les rebelles à se diriger vers Kiev pour prendre vle pouvoir. MIRASTNEWS]

Kiev continue d’être un outil d’agression et d’extension de l’OTAN jusqu’aux frontières de la Russie, financé et soutenu par Washington DC à la fois politiquement et militairement [, mais pas économiquement. MIRASTNEWS]. Cela démontre que le nouveau régime en Ukraine est la version européenne de ce que les États-Unis d’Amérique ont tenté en Syrie, seulement en Syrie, le gouvernement était assez fort pour tenir le coup et repousser les déviants et les terroristes soutenus par les Américains, [surtout grâce à l’aide militaire directe et salvatrice de Moscou et de l’Iran. MIRASTNEWS]. Mais en Ukraine, il y a une certaine dose de russophobie qui a empêché toute aide de la part de son voisin russe de fournir la même assistance qu’à la Syrie, après un certain temps. La révolution des couleurs soutenue par l’Amérique a réussi et l’Ukraine se comporte politiquement comme un État vassal des Etats-Unis d’Amérique, basé sur de petits préjugés et une perception de la «grandeur des Etats-Unis d’Amérique».

Traduction et commentaires : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Russia Feed

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :