A la Une

Détox dollar: les réserves d’or de la Russie avoisinent les 2000 tonnes pour établir une référence historique

© Ilya Naymushin / Reuters

Les avoirs en or de la Russie approchent le record de l’ère soviétique après que la Banque centrale a ajouté 106 tonnes de lingots supplémentaires au premier semestre. Cela fait partie d’un plan visant à diversifier les réserves nationales par rapport au dollar des Etats-Unis d’Amérique.

La totalité des réserves d’or de la Fédération de Russie approche les 2 000 tonnes, la part des métaux précieux dans le portefeuille de devises du pays atteignant un record de 18% en juin. Dans le même temps, la Banque centrale de Russie (CBR) a procédé à une vente massive d’obligations du Trésor des Etats-Unis d’Amérique, ayant abandonné la quasi-totalité des avoirs du pays.

Les dernières données du Trésor des Etats-Unis d’Amérique ont montré que la Russie avait ramené ses avoirs de 96,1 milliards de dollars en mars à seulement 14,9 milliards de dollars en mai, après s’être retirés de la liste des 33 plus importants détenteurs d’obligations états-uniennes d’Amérique. La diminution aurait eu lieu après l’évaluation financière, économique et géopolitique effectuée par le CBR. La démarche aide la Russie à diversifier ses réserves, selon le responsable du régulateur Elvira Nabiullina.

Les réserves actuelles de 2 000 tonnes d’or se rapprochent du maximum soviétique de 2 800 tonnes atteint en 1941. À l’heure actuelle, les avoirs en or et en devises de la Russie s’élèvent à 460 milliards de dollars avec la Banque centrale visant à augmenter ce chiffre à 500 milliards de dollars. Au cours de la dernière décennie, la part de l’or dans les réserves a décuplé.

Le métal précieux s’est historiquement avéré être une couverture efficace contre les chocs financiers et les effondrements fiscaux. Selon des experts de l’industrie minière et financière, le monde pourrait manquer d’or exploitable au cours des deux prochaines décennies. Si cela se produit, les prix des lingots pourraient atteindre 3 000 dollars par once ou plus.

Traduction : MIRASTNEWS

Source : RT

En savoir plus: mossinguej@yahoo.fr

Pourquoi la Russie augmente ses réserves d’or pour atteindre des niveaux records

© AP Photo / Michael Probst

Les nouvelles données de la Banque centrale russe montrent que Moscou a acheté quelque 106 tonnes d’or depuis le début de 2018, les réserves totales avoisinant maintenant la barre des 2 000 tonnes métriques. La nouvelle du rachat intervient après la confirmation par le département du Trésor des Etats-Unis d’Amérique que la Russie s’est retirée des principaux détenteurs d’obligations états-uniennes d’Amérique. Sputnik explore le mouvement et ses raisons possibles.

Selon les chiffres de la Banque centrale russe, les réserves totales d’or de la Russie s’élevaient à 1 944 tonnes à partir de juin 2018, le régulateur indiquant une augmentation constante des stocks de métaux précieux au cours de la dernière décennie (les réserves totales). Au cours de la même période, la part de l’or dans les réserves totales de la Russie est passée de 2,5% à plus de 17%.

La semaine dernière, le Trésor des Etats-Unis d’Amérique a confirmé que la Russie avait procédé à un dumping à grande échelle de ses bons du Trésor, de ses obligations et de ses billets, passant de 92 milliards de dollars en décembre 2017 à seulement 14,9 milliards de dollars maintenant, poussant la Russie en dehors des 33 principaux détenteurs de titres des Etats-Unis d’Amérique.

Les réserves internationales totales de la Russie, y compris l’or, s’élèvent désormais à 460 milliards de dollars, la Banque centrale russe visant 500 milliards de dollars.

Échapper à la pyramide mondiale

Les titres des Etats-Unis d’Amérique et le dollar, cette dernière monnaie de facto mondiale, sont actuellement considérés parmi les actifs à liquidité élevée les plus fiables au monde. Toutefois, à l’ère de l’instabilité économique mondiale découlant des crises géopolitiques et des craintes d’une guerre commerciale mondiale, les métaux précieux sont considérés comme des instruments de sécurité et de diversification des risques.

Avec une dette mondiale totale non garantie atteignant quelque 247 000 milliards de dollars (soit 318% du PIB mondial) en juin, l’or est considéré par de nombreux économistes comme une réserve de valeur fiable qui, tout en étant soumise à des fluctuations, ne peut être radicalement déprécié, ou subir un effondrement artificiel. On ne peut pas en dire autant des trésoreries (des Etats-Unis d’Amérique ou autres), dont la valeur peut s’effondrer si un grand détenteur de dette devait soudainement abandonner ses avoirs.

Alexander Egorov, un stratège en devises chez TeleTrade, un courtier russe, a expliqué à Sputnik les risques associés aux titres des Etats-Unis d’Amérique.

«Si, pour une raison ou une autre, un groupe d’Etats présentait leurs avoirs du Trésor aux Etats-Unis d’Amérique pour paiement, ils deviendraient tout simplement sans valeur. Il s’agit d’une pyramide, car les Etats-Unis d’Amérique ne rembourseront jamais leur dette. Cette intrigue continuera à fonctionner tant qu’on le croit», a déclaré Egorov.

Et même si l’or est moins liquide que les obligations, en cas de crise, comme l’effondrement de l’ordre commercial mondial existant, le métal précieux préserverait la fonction de moyen de paiement dans le chaos qui pourrait en découler.

Keith Neumeyer, président du conseil d’administration de First Mining Gold, une société de développement basée à Vancouver, a déclaré que la raison pour laquelle Moscou se dépêchait de se retirer des bons du Trésor des Etats-Unis d’Amérique et d’accroître ses réserves d’or était évidente.

«Je suis certain qu’une réorganisation mondiale aura lieu lorsque les gouvernements du monde auront besoin de se débarrasser de leur dette et qu’ils vont tout lier au prix de l’or. C’est pourquoi des pays comme la Russie et la Chine accumulent de l’or – ils savent ce qui peut arriver dans quelques années», a-t-il déclaré.

La Russie s’est classée parmi les cinq premiers pays détenteurs d’or en février; Si les tendances établies au cours de la dernière décennie se poursuivent, Moscou pourrait prendre la troisième place dans un avenir proche. À moyen et long terme, le pays pourrait retrouver le record soviétique de 2 800 tonnes d’or, selon Timur Nigmatullin, analyste chez Otkritie, une société de courtage basée à Moscou.

Toutefois, selon l’analyste, la Russie ne peut pas se débarrasser entièrement du dollar, puisque 70% du commerce mondial se fait toujours avec le dollar. « La Russie vend du pétrole, qui est libellé en dollars. Par conséquent, pour soutenir les opérations d’importation et d’exportation, une grande partie des réserves devrait être libellée en dollars états-uniens d’Amérique », at-il ajouté.

Les fournitures sont limitées

Récemment, Goldman Sachs a prédit que les prochaines années verront un déclin de la production mondiale d’or. Goldcorp, l’une des plus grandes sociétés d’exploitation aurifère au monde, a fait écho à ce sentiment, suggérant que d’ici 2022, la production d’or tomberait au début des années 2000. Le US Geological Survey estime que si la production se poursuit aux niveaux actuels, les réserves mondiales d’or inexploitées seront épuisées d’ici 2034.

Compte tenu de ces facteurs, la décision de la Russie d’abandonner les trésoreries des Etats-Unis d’Amérique et d’approvisionner le métal précieux semble être une occasion en or pour assurer son avenir économique.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

1 Comment on Détox dollar: les réserves d’or de la Russie avoisinent les 2000 tonnes pour établir une référence historique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :