A la Une

Fin 2018, les Etats-Unis d’Amérique empruntent le plus d’argent depuis la crise financière de 2008 – Rapport

© Sputnik / Mihail Kutusov

L’administration Trump empruntera environ 769 milliards de dollars avant la fin de l’année. Les critiques disent que tout tourne autour des réductions d’impôts.

Selon un rapport du département du Trésor du lundi, obtenu par Bloomberg, les besoins d’emprunt du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique s’élèveront à 329 milliards de dollars entre juillet et septembre 2018. Ce chiffre est 74% plus élevé que les 189 milliards de dollars empruntés dans le même laps de temps qu’il y a un an, indique le rapport.

Le gouvernement aura besoin de 440 milliards de dollars de plus entre octobre et la fin de l’année, ce qui porte le total à 769 milliards de dollars – le niveau d’emprunt le plus élevé depuis 2008.

Au cours de cette année, l’administration Obama, confrontée à la crise financière mondiale et à la profonde récession qui s’ensuivit, a dû emprunter un montant colossal de 1100 milliards de dollars entre juillet et décembre.

Selon une déclaration du président des Etats-Unis d’Amérique Donald Trump faite en juillet, le déficit de cette année s’élèvera à 890 milliards de dollars, soit 17 milliards de dollars de plus que les prévisions précédentes et nettement plus que la prévision de 793 milliards annoncée par le Congressional Budget Office.

Le déficit devrait atteindre  1100 milliards dollars en 2019 et y rester jusqu’en 2021, date à laquelle il devrait tomber, selon le rapport.

Les détracteurs de Trump affirment que le déficit qui monte en flèche est une conséquence des réductions d’impôts de 1500 milliards de dollars [autant d’équivalent en déficit budgétaire qui s’ajoutera sur le total de la prochaine décennie] que le président a poussé le Congrès à approuver l’année dernière. Les adversaires de Trump affirment qu’avec le faible taux de chômage et la forte croissance économique [les républicains s’attendent à un taux de croissance d’au moins 3 %] des États-Unis d’Amérique, d’importantes réductions d’impôts entraîneront une hausse des déficits, ce qui pourrait forcer la Réserve fédérale à augmenter les taux d’intérêt afin de juguler l’inflation.

Cependant, l’administration a rétorqué que l’économie en plein essor va bientôt augmenter les recettes du gouvernement et réduire le déficit. Selon un rapport publié vendredi par le département du Commerce des Etats-Unis d’Amérique, l’économie des USA a progressé de 4,1% au trimestre précédent, soit le taux de croissance le plus élevé depuis le 5,2% enregistré au troisième trimestre 2014, selon The Colline.

Le contenu exact de la composition des titres que le Trésor des Etats-Unis d’Amérique émettra pour financer la facture de 329 milliards de dollars sera publié mercredi.

Traduction : Jean de Dieu MOSSINGUE

En savoir plus: mossinguej@yahoo.fr

MIRASTNEWS

Source : Sputnik News

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :